<a href="zh5;3001" title="WAI HTML"><img alt="Cover" src="/cover/co/3001.gif"></a> <div id="wrapper"> <div id="slider"> <ul class="navigation"> <li><a href='#p1'>1</a></li> <li><a href='#p2'>2</a></li> <li><a href='#p3'>3</a></li> <li><a href='#p4'>4</a></li> <li><a href='#p5'>5</a></li> <li><a href='#p6'>6</a></li> <li><a href='#p7'>7</a></li> <li><a href='#p8'>8</a></li> <li><a href='#p9'>9</a></li> <li><a href='#p10'>10</a></li> <li><a href='#p11'>11</a></li> <li><a href='#p12'>12</a></li> <li><a href='#p13'>13</a></li> <li><a href='#p14'>14</a></li> <li><a href='#p15'>15</a></li> <li><a href='#p16'>16</a></li> <li><a href='#p17'>17</a></li> <li><a href='#p18'>18</a></li> <li><a href='#p19'>19</a></li> <li><a href='#p20'>20</a></li> <li><a href='#p21'>21</a></li> <li><a href='#p22'>22</a></li> <li><a href='#p23'>23</a></li> <li><a href='#p24'>24</a></li> <li><a href='#p25'>25</a></li> <li><a href='#p26'>26</a></li> <li><a href='#p27'>27</a></li> <li><a href='#p28'>28</a></li> <li><a href='#p29'>29</a></li> <li><a href='#p30'>30</a></li> <li><a href='#p31'>31</a></li> <li><a href='#p32'>32</a></li> <li><a href='#p33'>33</a></li> <li><a href='#p34'>34</a></li> <li><a href='#p35'>35</a></li> <li><a href='#p36'>36</a></li> <li><a href='#p37'>37</a></li> <li><a href='#p38'>38</a></li> <li><a href='#p39'>39</a></li> <li><a href='#p40'>40</a></li> </ul> <div class="scroll"> <div class="scrollContainer"> <div class='panel' id='p1'><pre>#76 MAI-JUIN 2010 QUALITÉ DE VILLE CULTURE Dossier SÉCURITÉ Des moyens adaptés pour votre tranquillité Page 13 Page 11 Quelques règles de bon voisinage Page 27 Votre nouvelle Saison Culturelle</pre></div> <div class='panel' id='p2'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p3'><pre>Sommaire ARRÊT SUR IMAGES 04/07 QUALITÉ DE VILLE 09/11 &gt; Les travaux &gt; La deuxième fleur &gt; Les règles du voisinage DOSSIER 13/18 &gt; Sécurité AU CŒUR DE NOS QUARTIERS 19 &gt; Permanences de quartier &gt; La vie des quartiers VIE ÉCONOMIQUE 21 &gt; Le bol d’Oz &gt; Faire-part &gt; Les commerçants de votre ville VIE SOCIALE 23 &gt; Un journal sympathique &gt; Alzheimer DÉVELOPPEMENT DURABLE 24/25 &gt; Recyclage &gt; Co-voiturez-vous ! &gt; Le salon de l’environnement &gt; Les éco-gestes en image VIE CULTURELLE ET ASSOCIATIVE 26/28 &gt; L’anniversaire d’Hora &gt; Le Variété Club à Ozoir &gt; Des ballons solidaires &gt; À l’affiche &gt; Mots fléchés ENFANCE • JEUNESSE 29 &gt; La plage revient &gt; Coup de jeune au billard &gt; Les pompiers recrutent SPORT 30/31 &gt; Les tournois de foot &gt; Les exploits du rugby &gt; Le hand au sommet &gt; Les archers en forme MÉMOIRE D’OZOIR 33 &gt; Les Margotins EXPRESSION POLITIQUE 35 OZOIR PRATIQUE • CARNET 37/38 Édito Chères Ozoiriennes, Chers Ozoiriens, Je suis ravi de constater que la timidité du soleil ces dernières semaines n’a entamé en rien la bonne humeur qui règne sur notre Ville à l’approche de l’été. Les enfants sont impatients de terminer l’année scolaire, les plus grands de réussir leurs examens, quant aux adultes, ils attendent patiemment des congés mérités. Cet été ne dérogera pas à la règle qui nous importe depuis de nombreuses années : faire d’Ozoir-la-Ferrière une commune animée tout au long de la période estivale. Vous avez d’ores et déjà pris part à de nombreuses manifestations ces dernières semaines. Je veux notamment parler des fêtes de quartiers qui nous ont permis de nous retrouver dans une ambiance chaleureuse, ou de la Fête des Sports qui voit chaque année davantage d’enfants et de familles découvrir la richesse des activités sportives proposées sur la ville. La vidéoprotection enfin installée… Ozoir-la-Ferrière continuera de bouger pendant les mois de juillet et d’août. Sensible à l’importance de créer un lien entre les Ozoiriens, tous âges et quartiers confondus, la Municipalité met cette année encore en place l’opération « Ozoir les Pieds dans le Sable ». Nul besoin de vous la présenter, vous la connaissez désormais par cœur tant vous l’appréciez ! Je me permets néanmoins de vous préciser que l’animation reprendra ses quartiers d’été sur le Parc Oudry avec toutefois plusieurs nouveautés. Les Ozoiriens de plus de 65 ans ne seront pas non plus oubliés grâce à la 7e édition de « Un été, un sourire ». Si vous êtes vous-mêmes intéressés, ou si vous connaissez quelqu’un susceptible d’être concerné, n’hésitez pas à contacter le CCAS et à retourner le coupon pour vous inscrire. Comme vous le verrez en page 13 de ce magazine, le dossier de ce numéro est consacré à la sécurité sur Ozoir-la-Ferrière. Vous savez que l’amélioration du cadre de vie et le bien-vivre au quotidien sont des objectifs qui me tiennent particulièrement à cœur. Je vous laisserai donc découvrir au fil de ce dossier les nombreuses actions que j’ai souhaité que nous mettions en place dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la sécurité routière et de la prévention de la délinquance. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de passer d’excellentes vacances, en famille ou entre amis, sur Ozoir-la-Ferrière ou ailleurs, en attendant de vous retrouver en pleine forme à la rentrée prochaine. À bientôt, Votre Maire, Jean-François Oneto Directrice de la publication : Françoise Fleury • Rédactrice en chef : Anne-Laure Bernard • Rédacteur du magazine et Photographe : Lionel Brard • Régie publicitaire : CMP (Cynthia Birman), 56, bd de Courcerin - Croissy-Beaubourg - 77435 MARNE- LA-VALLÉE cedex 2 - Tél. : 01 64 62 26 00 • Conception et Réalisation : Ecoprint • Imprimerie : Caractère sas • Magazine imprimé en atelier Imprim'Vert sur du papier issu de filières respectueuses de l'environnement • Nous remercions toutes les personnes qui ont participé à l'élaboration de ce magazine.</pre></div> <div class='panel' id='p4'><pre>Arrêt sur images LES 80 ANS DU GOLF ! DES ARBRES REMARQUABLES Le vénérable Golf Club d’Ozoir-la-Ferrière soufflait, le samedi 5 juin, ses 80 bougies. Nous lui souhaitons encore un long et beau parcours. Le 23 mai, la municipalité s’était associée à la Fête de la nature en organisant une randonnée à la découverte des plus beaux arbres de notre ville en compagnie de l’Office national des forêts. FESTIVAL D’ÉTÉ Le 5 juin, Festi d’été, le rendez-vous sur une piste de danse, rassemblait de jeunes Ozoiriens de tous les quartiers. IMMEUBLE EN FÊTE Le Maire entouré de Daniel Lacote, président du Club ; Jean-Pierre Vincenti, membre du Club ; Pierre-François Lamboult, président de la Commission sportive. La fête des voisins, à Anne Frank ou à la Gare, fait désormais partie des rendez-vous que l’on n’oublie pas. PAGE 04 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p5'><pre>Arrêt sur images LE SCRAP QUOI ? UN GRAND MONSIEUR Le scrapbooking (de l’anglais « scrap », morceau, et de « book », livre), activité de création et de décoration, n’est pas réservé aux adultes ! Venez vous initier dans les ateliers de la Ferme Pereire. LE SPORT POUR TOUS © Celine Constant À l’issu d’un travail sur le dictionnaire, l’école élémentaire Anne Frank recevait, le 11 juin dernier, René de Obaldia, de l’Académie française. Homme de théâtre, poète et romancier, sa présence et sa verve ont fait vive impression sur les élèves. Le samedi 5 juin, de très nombreuses familles sont venues tester une large palette de sports présentée dans l’ensemble des équipements de la ville. FÊTES DE QUARTIERS La cérémonie du 8 mai 1945 a revêtu une ampleur particulière avec la participation de l’orchestre du Conservatoire Municipal M. Ravel. VICTOIRE DU 8 MAI © Valérie Bourgis Les rendez-vous festifs de la municipalité, ici celui du parc Oudry, le 12 juin, ont rassemblé un public nombreux, non seulement autour des fameux barbecues, mais aussi autour des jeux et des animations musicales. # n°76 PAGE 05</pre></div> <div class='panel' id='p6'><pre>Arrêt sur images UNE CONVENTION POUR LES ENTREPRENEURS RYTHME, DANCE ET AMBIANCE Le 18 mai avait lieu à l’Espace Horizon, la signature d’une convention de partenariat entre l’Association des Entrepreneurs des Portes de la Brie et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne. UN PRIX POUR AMSTRAM Le gymnase Gruet était presque trop petit, samedi 22 mai pour les nombreux spectateurs du festival de hip-hop proposé par l’association Just dance. MAGIE À PEREIRE © Brice Gollnisch. Le 12 avril à Émerainville, lors de la remise des trophées du commerce de la Chambre de Commerce et d’Industrie, Mme Chairay a reçu un prix pour sa création, « Horeor », le chocolat d’Ozoir. UN DICTIONNAIRE POUR COMPAGNON Le spectacle du magicien Stéphane Lydo a fait l’unanimité d’un nombreux public de bambins et aussi de quelques adultes, le 26 mai, à la Ferme Pereire. VICKY BANJO La remise des dictionnaires aux entrants en CE1 et en sixième, est chaque année l’occasion pour les élèves d’échanger avec Jean-François Oneto. Le samedi 11 juin, le spectacle de Vicky Banjo, alias Victoria Bedos et Olivier de Closmadeuc, a déversé humour, fraîcheur et bonne humeur sur les spectateurs de la Ferme Pereire. PAGE 06 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p7'><pre>Arrêt sur images GALERIE DE PORTRAITS EXPOSITION IRIS Musée haut, musée bas de J.-M. Ribes par les Amis de la scène, le samedi 5 juin à la Ferme de la Doutre : un savoureux moment de théâtre. UN FESTIVAL HAUT EN COULEUR La remise des prix de la municipalité à Danielle Laurencin (peinture), E. Fontaine (dessin), B. Bouquet (encadrement) et D. Camescasse dite Garatoile, prix spécial « coup de cœur », en présence de M. Michel Jeanjean, sous-préfet de Torcy (à droite). Le 26 mai, la boulangerie Lebouteiller de l’avenue du général de Gaulle, présentait tout un panel de succulentes spécialités. LA RONDE DES PAINS Le 30 mai, de nombreuses associations portugaises s’étaient réunies place Arluison pour leur traditionnel festival folklorique. ROCK AND R-O-L TOUS EN SCÈNE Le 25 mai, à l’Espace Horizon, les différentes formations du Conservatoire Municipal Maurice Ravel, ont fait la preuve, dans des styles très variés, de l’étendue de leurs talents et de leurs progrès. Les participants de Roissy-en-Brie, Ozoir-la-Ferrière et Lésigny au tournoi multisports du 12 juin, dans le cadre du projet Rock and R-O-L, destiné à sensibiliser les jeunes sur la violence et l’alimentation dans le sport. # n°76 PAGE 07</pre></div> <div class='panel' id='p8'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p9'><pre>Qualité de Ville Travaux Voirie Les travaux d’assainissement et de voirie de l’avenue Berthelot sont maintenant achevés (photo ci-dessus). Un stationnement semi-encaissé a été mis en œuvre et la voie est désormais en sens unique entre les avenues E. Gourdon et de la Clairière. Avenue Schumann, les travaux de voirie succèdent à ceux d’assainissement. Le chantier progresse normalement et la fin des travaux peut être envisagée dans le courant de l’été. Après celles de l’avenue Beaudelet et de l’avenue Chevalier, la rénovation de cet axe important contribuera à l’important effort mené pour la dynamisation de la zone industrielle et la requalification de cette partie d’Ozoir-la-Ferrière laissée depuis longtemps à l’état d’abandon. Des opérations d’entretien de la voirie ont eu lieu ces dernières semaines. Il s’agissait de procéder aux réfections ponctuelles (nids de poules, affaissements, faïençage…) rendues d’autant plus nécessaires par l’hiver rigoureux que nous avons connu. À cette occasion, les services techniques municipaux ont employé un procédé nouveau à Ozoir-la-Ferrière. Après nettoyage de la surface, une couche d’émulsion à chaud est projetée puis une couche de graviers enrobés à chaud. Enfin, une autre couche de gravier sec est rajoutée. Tout ceci est réalisé en une seule opération et à l’aide d’un seul camion. Cette technique présente l’avantage de pouvoir ouvrir immédiatement les voies traitées à la circulation. Initié depuis plusieurs années, le programme de réfection des trottoirs se poursuit. En 2010, la rue Alphonse Combe sera réalisée, dans sa partie comprise entre la rue de Pontault et la place de la Paix, après réhabilitation du réseau de collecte d’eau pluviale (de la rue de Pontault à la place Jean Jaurès). La rue Pereire nécessitera elle aussi la mise en conformité de certains branchements obsolètes et les travaux de voirie commenceront début 2011. PÔLE GARE Les travaux que nous vous présentions dans notre numéro 75 vont démarrer à la rentrée. Nous vous tiendrons informés des modifications de stationnement et de circulation. # n°76 PAGE 09</pre></div> <div class='panel' id='p10'><pre>Qualité de Ville Bâtiments Au groupe scolaire de la Brèche aux Loups et de la Mare Detmont (photo ci-dessus), malgré des réfections ponctuelles, les infiltrations d’eau répétées depuis de nombreuses années sur la toitureterrasse, ont entraîné l’affaiblissement de plusieurs poutres. Un bureau d’étude des structures a été immédiatement missionné pour en évaluer l’impact. Un étaiement a été rapidement posé afin de sécuriser les espaces. Le diagnostic portant sur l’ensemble des poutres a révélé quelques dégradations mineures. Par mesure de précaution, huit d’entre elles ont fait l’objet d’un étaiement. Lors d’une réunion avec les parents d’élèves, le directeur des services techniques a expliqué les mesures prises et précisé les différentes options envisagées. Parmi elles, une réfection totale de la toiture accompagnée de la pose de panneaux solaires photovoltaïques. Elle aurait le double avantage de doter l’équipement d’un système énergétique relevant du développement durable et de pouvoir financer une partie des travaux par des subventions spécifiques. De plus, cette solution permettrait d’augmenter l’isolation thermique du bâtiment afin de se rapprocher de la Réglementation Thermique (RT 2010). A l’école élémentaire Anne Frank, la partie goudronnée de la cour d’école va être agrandie afin d’élargir l’espace offert aux élèves lors de la récréation. Une inspection générale des bâtiments aura lieu dans le courant de l’été permettant ainsi de procéder aux différentes interventions nécessaires avant la rentrée de septembre. Flotte automobile Dans le cadre des actions menées par la ville en faveur du développement durable et de la préservation de l’environnement, l’ensemble des véhicules municipaux, une centaine, sera bientôt équipé d’un économiseur de carburant. Il s’agit d’un filtre spécifique qui agit comme un optimiseur de combustion. La réduction de consommation attendue est de l’ordre de 10 %. En outre, il entraîne une baisse des émissions de CO2 de 40 % à 70 % ainsi que des baisses des autres polluants : monoxyde de carbone, hydrocarbure imbrûlé… Aménagement Le nouveau contrat de délégation du service public de l’eau a été attribué à la société Véolia. Prenant effet en juillet, il permettra notamment une amélioration du service au consommateur grâce au télérelevé. Les anomalies de consommation pourront être détectées plus facilement et plus rapidement, évitant ainsi des facturations parfois désagréables… PAGE 10 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p11'><pre>Qualité de Ville En bon voisinage Avec la période estivale, les travaux de bricolage et de jardinage vont prendre un nouvel essor. Autant ces travaux sont légitimes, autant les précautions pour minimiser les nuisances, quelles qu’elles soient, s’imposent afin de ne pas importuner son voisinage. Quelques règles sont donc bonnes à rappeler. Les feux Pour des raisons évidentes de sécurité collective, les feux de bois, de paille, d’herbes, de feuilles ou de toute autre matière inflammable, sont strictement interdits du 1 er juin au 30 septembre, aussi bien sur la voie publique que dans les espaces privés. Les horaires des travaux Pour le bricolage tout comme pour le jardinage, il est nécessaire de respecter certains horaires. Dans notre ville, ils sont fixés comme suit : • Les jours ouvrés : 7 h - 20 h • Le samedi : 9 h - 12 h et 15 h - 19 h 30 • Le dimanche et jours fériés : 10 h - 12 h Attention ! Même dans ces horaires, les bruits occasionnés ne doivent pas être excessifs. Enfin, n’oubliez pas non plus que la puissance des appareils de radio, de télévision ou des instruments de musique doit être réglée de façon modérée afin de ne pas perturber la tranquillité du voisinage, de jour comme de nuit. Haut Débit Internet Un numéro d’appel, le 0 969 390 77 (non surtaxé), est à disposition des particuliers pour avoir des renseignements sur leur éligibilité au haut débit. Ils peuvent aussi trouver des informations sur le site Internet de la société délégataire : http://www.semafor77.fr/ Une deuxième fleur C’est désormais officiel, Ozoir-la-Ferrière a décroché sa deuxième fleur au Concours des Villes et Villages Fleuris. 5 ans après la première, cette distinction vient non seulement récompenser le travail d’équipe réalisé par les services municipaux qui œuvrent quotidiennement à l’amélioration du cadre de vie, mais également saluer la politique menée par l’équipe municipale. En effet, outre la qualité du fleurissement, rappelons que cette deuxième fleur distingue également « les actions liées au développement durable et les aménagements réalisés pour l’amélioration du cadre de vie ». Jean-François Oneto, accompagné de son adjointe à l’environnement, Dominique Bernard, a reçu ce prix lors des dernières Assises des Maires d’Ilede-France. Profitons de cet article pour rendre un dernier hommage à Claude Pernès, président de l'Association des Maires d'Ile-de-France et maire de Rosny-sous-Bois, décédé le 23 mai dernier. Michel Teulet, vice-président de l'AMIF, Henriette Zoughebi, vice-présidente du Conseil régional # n°76 PAGE 11</pre></div> <div class='panel' id='p12'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p13'><pre>Dossier Sécurité Parce que chaque citoyen a le droit d’exiger de jouir de son droit à une vie tranquille pour lui et ses proches, vous découvrirez dans ce dossier, les actions mises en place par la Municipalité pour la sérénité des Ozoiriennes et des Ozoiriens, quels que soient leur âge ou leurs quartiers. En effet, les habitants le disent : Ozoir-la-Ferrière est une ville où il fait bon vivre, où l’on se sent bien. Ce sentiment naît de la qualité du cadre de vie, de l’environnement, des équipements et services offerts à la population, mais également d’une politique de prévention et d’une présence régulière de la force publique sur le terrain. # n°76 PAGE 13</pre></div> <div class='panel' id='p14'><pre>Dossier Dans les villes, la sécurité des biens et des personnes relève à la fois de la Police Nationale, placée sous l’autorité du Ministre de l’Intérieur et du Préfet, et de la Police Municipale, créée à l’initiative du Maire. Chaque décision relative au maintien du bon ordre sur la ville est réfléchie au sein du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et auprès des différents services municipaux avant d’être mise en place. C’est notamment ce mode de fonctionnement basé sur la concertation qui a fait ses preuves sur notre Ville. Le Maire est responsable de la sécurité dans sa commune, Jean-François Oneto a souhaité la placer au cœur de son action municipale et mène ainsi une politique adaptée en matière de sécurité publique, tant pour les personnes que pour les biens. Pour ce faire, la ville est dotée d’une Police Municipale au service de la population et fortement impliquée grâce à sa parfaite connaissance du terrain et des Ozoiriens. Une Police Municipale adaptée aux besoins des Ozoiriens Le service de Police Municipale est avant tout une police de proximité auprès de la population avec de multiples domaines de compétences. Une de ses attributions est de faire respecter la loi et de constater les infractions. Mais il est bon de rappeler que ce n’est heureusement pas la seule. Exerçant tour à tour leur rôle d’accompagnement, de prévention, de dissuasion et de sanction, les policiers municipaux sont présents et patrouillent sur toute la commune. Ils veillent au bon ordre, à la tranquillité, à la salubrité dans les lieux publics et portent assistance aux citoyens. Prévention et répression sont indissociables mais cette dernière n’a de sens que si tous les moyens sont mobilisés par ailleurs pour prévenir. Afin d’aider les agents à remplir leurs missions, l’équipe municipale a décidé de leur donner les moyens nécessaires pour agir. Du contrôle, du respect du code de la route, à la régularisation du trafic, en passant par l’escorte, les deux motos venues compléter la flotte de véhicules à disposition des agents permettent une plus grande rapidité d’intervention ainsi qu’une accessibilité facilitée dans les parcs, chemins ou rues étroites. Les événements tragiques survenus à Villiers-sur- Marne le 20 mai dernier ont relancé le débat sur le port d’armes pour les policiers municipaux. Ceux de la ville d’Ozoir-la-Ferrière suivent régulièrement une formation aux armes à feu et sont par conséquent autorisés à être armés lorsqu’ils patrouillent. La municipalité a fait ce choix pour la sécurité des agents mais aussi pour celles des habitants. La Police Municipale en quelques chiffres : • Création en 1983 • 19 policiers dont 3 femmes • 1 ASVP - stationnement • 5 ASVP - points-écoles • 7 agents administratifs • 4 agents opérateurs au C.S.U. • 2 voitures • 2 motos • 1 scooter électrique • 2852 interventions* • 4258 appels téléphoniques ou venues au Poste* • 108 animaux capturés* • 61 enquêtes administratives* (* chiffres 2009) PAGE 14 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p15'><pre>Dossier Ozoir Tranquillité Vacances : partez l’esprit libre ! Pour vous permettre de partir en vacances plus sereinement, la municipalité a mis en place une opération que vous connaissez bien maintenant : Ozoir Tranquillité Vacances. La surveillance accrue effectuée par la Police Municipale autour de votre domicile a pour vocation de dissuader d’éventuels cambrioleurs pendant votre absence. 1703 habitations ont ainsi été surveillées en 2009. Il vous suffit de vous inscrire pour que les équipes de police effectuent un contrôle régulier de votre résidence à des heures variées. La vidéoprotection : un nouvel outil au service de votre tranquillité Conformément à la volonté du Maire, les caméras de vidéoprotection ont été installées en différents lieux stratégiques de la Ville. Une étude menée par un cabinet indépendant d’experts en a défini les lieux d’emplacements. Un audit a été effectué dans le cadre du Contrat Local de Sécurité (CLS) nouvelle génération signé en 2006, il a été construit en partenariat avec tous les acteurs du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) et a permis de déterminer l’implantation des caméras. La mise en place de cette technologie va de pair avec l’impératif du respect des libertés publiques et individuelles. La loi prévoit que le public doit être informé de manière claire et permanente de l’existence d’un système de vidéoprotection et de l’autorité ou de la personne responsable de ce système. C’est la raison pour laquelle un dispositif de signalisation a été mis en place à chaque entrée de ville. De même, la confidentialité de la salle d’exploitation est assurée grâce à des règles de protections spécifiques. L’accès à cette pièce est exclusivement réservé au personnel habilité par la commune. Un règlement intérieur du centre de supervision urbaine est établi, ce dernier est à disposition des administrés à l’accueil de la mairie ainsi qu’auprès de la Police Municipale. Les images vidéos sont enregistrées systématiquement 24h/24, et conservées pendant une durée maximale de quinze jours. La visualisation des enregistrements de ces images est autorisée par les opérateurs et le chef du centre de supervision urbaine dans le cadre de leur travail. Cependant, un agent de la police nationale peut avoir accès à cette visualisation sur demande écrite d’un officier de police judiciaire territorialement compétent qui sera seul habilité à se saisir du support après en avoir fait la réquisition écrite. Toute personne intéressée peut s’adresser par écrit au chef du centre de supervision urbaine afin d’obtenir l’accès aux images sur lesquelles elle figure, ou pour en vérifier la destruction. # n°76 PAGE 15</pre></div> <div class='panel' id='p16'><pre>Dossier Questions à Jean-François Oneto : Ozoir Magazine : Monsieur le Maire, pourquoi avoir fait le choix de la vidéoprotection ? Jean-François Oneto : La vidéoprotection est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la ville d’Ozoir-la-Ferrière. Les objectifs de cette installation sont divers : prévenir l’atteinte aux personnes et aux biens dans les quartiers de forte activité où la délinquance constatée est plus importante, augmenter le sentiment de sécurité des administrés et des visiteurs, renforcer la sécurité du personnel communal, lutter contre les incivilités et obtenir une meilleure réactivité sur la régulation du trafic routier. Ozoir Magazine : Avez-vous des retours d’autres villes ? Jean-François Oneto : Sur le territoire français, ce sont 1200 villes qui ont fait le choix d’implanter ce type de dispositif, portant à 23.000 le nombre de caméras. Les communes qui ont suffisamment de recul parlent d’un lien très clair entre la mise en place de la vidéoprotection et la baisse de la délinquance et de l’incivilité. Même si la délinquance est peu importante sur Ozoir, nous souhaitons encore la faire reculer par ce biais tout en respectant les libertés de chacun. Qu’est-ce qu’un CLSPD ? La sécurité et la prévention de la délinquance sont considérées comme des éléments fondamentaux de la réduction des inégalités territoriales et sociales. Les actes de délinquance tendent à accentuer le sentiment d’abandon des populations des zones urbaines sensibles, déjà fragilisées par une insécurité économique et sociale. Or, les manifestations de la violence se caractérisent par des phénomènes nouveaux ou d’une acuité plus grande (progression de la délinquance juvénile, extension des violences urbaines, développement des incivilités...) et engendrent une progression du sentiment d’insécurité. Les politiques locales de prévention et de sécurité se sont donc développées depuis une vingtaine d’années. Pour l’essentiel, la politique de prévention et de sécurité s’opère dans un cadre contractuel par le biais des contrats locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Le thème recouvre cependant une grande diversité d’actions : la lutte contre la discrimination et pour la citoyenneté, l’accès au droit et la justice de proximité, l’aide aux victimes, la médiation sociale, le soutien à la parentalité, la lutte contre la violence scolaire, l’aide aux jeunes en grande difficulté, la lutte contre la délinquance, la prévention de la récidive. Le CLSPD est présidé par le maire. Il est composé de 3 collèges : un collège d’élus désignés par le président, un collège de représentants de l’Etat désignés par le préfet et un collège composé de professionnels confrontés aux manifestations de la délinquance, responsables de services sociaux, représentants des associations, etc… Prennent notamment part au CLSPD de la Ville d’Ozoir-la-Ferrière : le Préfet, le Sous-préfet, le Procureur de la République, le Président du Conseil Général, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, l’Inspecteur Académique, le Commissaire de Police, le chef de service de la Police Municipale et le coordonateur du CLSPD nommé par le Maire ainsi que les représentants de diverses associations et structures de la Ville et du Département. Source : www.vie-publique.fr PAGE 16 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p17'><pre>Dossier Sécurité routière : parce qu’éducation et précaution riment avec prévention La municipalité d’Ozoir-la-Ferrière a choisi d’agir sur trois leviers - éducation, prévention et répression - afin d’assurer la sécurité routière dans la commune. Education L’éducation des plus jeunes est plus connue sous le nom de Junicode. Il a vu le jour en 2002. Les enfants du CE1 au CM2 de toutes les écoles de la commune sont accueillis sur le site du Junicode du 15 mars au 30 juin. Cette année, la ville d’Ozoir a accueilli la finale de ce challenge départemental au sein de l’école Plume Vert. Outre le Junicode, la Police Municipale multiplie ses actions en matière de Prévention Routière. Parmi celles-ci : � Intervention auprès des pensionnaires du foyer « Les Charmilles » (public adulte handicapé), � Vérification de l’état des vélos à l’entrée du collège, � Interventions sur le sujet « Drogue, alcool et conduite » auprès des collégiens et lycéens, � Mise en place de parcours pour les adultes avec les lunettes alcoolémie simulant les effets de l’alcool. &gt; La commune met à leur disposition : 1 salle de cours équipée de matériel vidéo, ainsi que 60 vélos et autant de casques. Les écoliers reçoivent une formation théorique sur les bases du Code de la Route. Ils mettent ensuite les cours en pratique sur les pistes de circulation et de maniabilité installées avenue Maurice Chevalier. Cette formation est dispensée par 7 policiers municipaux tous moniteurs de Prévention Routière. Sur l’année scolaire 2009/2010, 2381 élèves ont ainsi été formés en 360 heures de formation. Ont participé : 14 classes de CE1, 13 classes de CE2, 34 classes de CM1, 42 classes de CM2, 4 classes Clis, soit 107 classes au total. Depuis 2002, 14817 enfants ont reçu cette formation, soit 2311 heures de cours. Tous les ans, un challenge départemental de la Prévention est organisé. En juin 2009, dix enfants y ont représenté la commune avec succès en montant sur les 3 premières marches du podium. La prévention routière est l’un des axes de la politique de sécurité. Ci-dessus, la remise des prix du challenge départemental de la prévention routière, le 16 juin à l ‘école du Plume Vert. # n°76 PAGE 17</pre></div> <div class='panel' id='p18'><pre>Dossier Prévention En mars 2008, la municipalité a installé des panneaux capteurs indicateurs de vitesse afin d’avertir les automobilistes de leur vitesse. Ce dispositif permet de sécuriser l’accès aux abords des écoles Gruet et Belle Croix ainsi que du lycée Lino Ventura en répondant à deux principaux objectifs : réduire la vitesse de l’automobiliste par une prise de conscience immédiate de sa vitesse effective (l’excès de vitesse pouvant de plus être perçu par les autres personnes à proximité, aussi bien piétons que véhicules) et générer des statistiques relatives au trafic (dénombrement, moyennes) sur ces avenues très passantes. N’oublions pas que la vigilance accrue de tous les automobilistes est le principal facteur de diminution des risques. Sécurité routière Enfin, il y a aussi la partie moins agréable mais nécessaire de la verbalisation en cas d’infraction au code de la route. En effet, depuis la loi du 15 avril 1999 et son décret d'application du 24 mars 2000, les policiers municipaux sont habilités à constater la quasi totalité des infractions contraventionelles relatives au Code de la Route (conduite, circulation et équipements des véhicules). Des règles de circulation ont été établies pour la sécurité des enfants et de tous les habitants, il est donc indispensable de les faire respecter. La surveillance des chiens dits dangereux Suite à la survenance régulière d’accidents graves causés par des chiens d’attaque ou de défense, le ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales a renforcé sa législation relative aux chiens dangereux avec la mise en œuvre de la loi du 20 juin 2008. Ce texte oblige les propriétaires et détenteurs de chiens de 1 ère et 2 nde catégories à être titulaires d’un permis de détention délivré par le Maire. Il se présente sous la forme d’un arrêté municipal et les références de cet arrêté sont inscrites dans le passeport européen du chien. Sont concernés notamment les chiens : “Pit-bull”, “Boer bull”, “Tosa”, “Staffordshire terrier”, “American staffordshire terrier”, “Rottweiler”. Sont nécessaires à l’obtention du permis de détention : • Les pièces habituelles : certificats d’identification, de vaccination antirabique, d’assurance responsabilité civile, de stérilisation pour la 1 ère catégorie et du L.O.F pour la deuxième catégorie. • Une évaluation comportementale du chien faite par un vétérinaire, renouvelée à intervalles réguliers (1,2 ou 3 ans) selon la dangerosité du chien (de 1 à 4). • Une attestation d’aptitude du maître : Elle est délivrée par un formateur habilité et agréé par le préfet, à l’issue d’une formation de 7 heures portant sur l’éducation et le comportement canins, ainsi que sur la prévention des accidents. Si vous possédez un chien de la 1 ère ou 2 ème catégorie, vous êtes priés de prendre contact avec la Police Municipale dans les plus brefs délais. Les propriétaires de chiens de 1 ère ou 2 ème catégorie non titulaires du permis de détention s’exposent à des sanctions allant jusqu’à trois mois de prison et 3 750 euros d’amende, ainsi que la confiscation et/ ou l’euthanasie du chien. Comment vivre sereinement lorsque l’on ne se sent pas en sécurité dans sa propre commune ? La sécurité est devenue un véritable enjeu de société. Il est important de rappeler qu’elle n’est pas uniquement l’affaire de la Police mais l’affaire de tous. Elle n’est pas non plus la problématique d’un jour mais bien une volonté à long terme. C’est en prenant quelques précautions élémentaires, en nous faisant acteurs de la vie citoyenne de la ville, en faisant preuve de civisme et de solidarité que nous pourrons toujours améliorer la qualité de vie et le sentiment de plénitude qui règne à Ozoir-la-Ferrière. PAGE 18 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p19'><pre>Au cœur de nos quartiers Les permanences de quartiers Salle Coluche Archevêché, Brèche aux Loups, Gare, Résidence Anne Frank Les samedis 3 juillet, 18 septembre, 9 octobre 2010, de 10 h à 12 h. Maison des Élus Vieux Village, Notre Dame, Armainvilliers, Belle Croix Les samedis 4 et 25 septembre, 16 octobre 2010, de 10 h à 12 h. Ferme de la Doutre Doutre, Résidence Vincennes, Domaine Poirier, Clos de la Vigne Les samedis 11 septembre, 2 et 23 octobre 2010, de 10 h à 12 h. Prochaine réunion de quartiers Mardi 28 septembre 2010 à 20 h 30 Espace Horizon Cette réunion concernera les quartiers Vieux Village et Notre-Dame. Vie de quartier Des aménagements répondant à vos demandes et rendant agréable votre quotidien, c’est ce que nous réalisons tous les jours ensemble. Avenue du Général Leclerc Le cheminement piéton est sécurisé afin de faciliter l’accès et le développement du commerce de proximité. Place du Marché Elle bénéficie désormais de traversées de rues sécurisées. Rue Jean Cocteau Aux abords de l’école Belle Croix, rue Jean Cocteau, une étude est en cours pour sécuriser les déposes parfois précipitées des enfants. Avenue Pierre Brossolette La sortie des riverains a été sécurisée par l’aménagement d’un îlot. Avenue du 8 mai 1945 Sous la belle rangée de platanes, l'allée piétonne a bénéficié d'une rénovation, le long de l'avenue du 8 mai 1945. # n°76 PAGE 19</pre></div> <div class='panel' id='p20'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p21'><pre>Vie économique Le Bol d’Oz CommercEvolution, l’association des commerçants d’Ozoir-la-Ferrière, vous invite au Bol d’Oz, une grande course de Solex le 27 juin sur le parking de la gare RER, en partenariat avec la Mairie d’Ozoir-la-Ferrière et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne. La journée commencera à 10 h avec, entre autres, une grande foire automobile, une exposition de voitures de collection, des animations pour les enfants (quads électriques, structures gonflables) et l’indispensable buvette, avec barbe à papa, gaufres, sandwichs, frites, boissons… A 13 h aura lieu une démonstration de « wheeling » et le départ du Bol d’Oz sera donné à 13 h 45 avec cinq catégories : origine, origine améliorée, promotion, prototype, super prototype… Une manifestation originale à ne manquer sous aucun prétexte ! Pendant la course, à 16 h, aura lieu le tirage au sort du grand jeu de l’été qui se déroulait du 14 au 25 juin. À gagner : un écran plat LCD 80 cm, un PC portable, un appareil photo, des bons d’achat. La journée s’achèvera par la remise des prix à 18 h 30. Faire-part CommercEvolution est heureuse de vous faire-part de la naissance de « Zoé d’Ozoir », leur jolie mascotte. Au gré de ses aventures, Zoé, « super héros » et Ozoirienne de son époque, vous fera découvrir les commerces de la ville dans la bonne humeur. Et pour retrouver les animations de vos commerçants, rendez-vous sur : http://misterbootik.com avec www.facebook.com Fairies nails Des ongles de fée ! C’est la promesse de Fairies nails, le salon ouvert récemment par Nathalie Cagin au 36 avenue du général de Gaulle (face à l’ancienne mairie). Grâce à une formation effectuée auprès de « So nails academy » et notamment avec Emilie, vice-championne du concours Nail art au Mondial spa et beauté 2010 pour professeur, Nathalie Cagin peut vous proposer les meilleurs soins. Pose de faux ongles, entretien des ongles naturels, pose de vernis ou de paillettes, vous trouverez certainement auprès de Fairies nails, le look dont vous rêvez. Et pour une fête ou une cérémonie, les créations de « nail art » ou en 3 D vous donneront l’occasion de vous distinguer ! Du mardi au samedi, 9 h - 12 h 30 et 14 h - 18 h 30 Tél. : 09 81 82 89 73 (prix d’un appel local, gratuit depuis une « box ») ou 06 50 95 10 21 La comptabilité de proximité Mme Nathalie Poirot, grâce au statut d’autoentrepreneur, vous propose ses services dans les domaines de la comptabilité, gestion de la paie, facturation et recouvrement. Les commerçants, les artisans mais aussi les entreprises trouveront auprès d’elle une relation de proximité, un contact et une disponibilité appréciables. Nathalie Poirot, qui dispose d’une riche expérience professionnelle de plus de vingt ans, peut intervenir dans tout le département et bien au-delà. Contacts : Tél. : 06 11 68 98 14 Courriel : nathalie.poirot@free.fr en BREF • Madame Bakhta Peltier a réouvert son cabinet infirmier, au 27 avenue du Rond Buisson. Vous pouvez la contacter au 01 64 40 55 67 ou au 06 98 84 02 22. • Dans notre récent article sur la société Agisun, spécialiste en chauffe-eau solaire, une partie des coordonnées était erronée. Voici l’ensemble des contacts : Tél. : 06 36 89 13 87, 06 36 82 03 32 et 01 60 29 85 27 Site Internet : www.agisun.com Courriel : contact@agisun.com • Après plusieurs mois de travaux, l’agence du Crédit Lyonnais s’est réinstallée dans ses locaux. Automatisation et modernisation sont venues améliorer les conditions d’accueil (notamment pour les personnes à mobilité réduite) et renforcer la sécurité des clients et employés. LCL - 6, avenue Leclerc Du mardi au vendredi : 9 h - 12 h 30 et 14 h - 18 h (le jeudi, 15 h - 18 h) Samedi : 9 h - 13 h et 14 h - 16 h. # n°76 PAGE 21</pre></div> <div class='panel' id='p22'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p23'><pre>Vie sociale Alzheimer : la ville vous informe La maladie d’Alzheimer est un sujet difficile. Consciente de cette réalité, cela fait maintenant plus d’un an que la municipalité a créé une commission afin d’informer et d’accompagner au mieux les Ozoiriens. En septembre dernier, la ville d’Ozoir-la-Ferrière s’était faite le relais des 16 e Journées Mondiales de la maladie d'Alzheimer. En mai, nous vous proposions deux événements : le premier avec des professionnels de l’hôpital Charles Foix, le second avec Léo Bardon qui a vécu le quotidien d’Annie Girardot, elle-même atteinte de la maladie. A chaque rendez-vous, vous avez répondu présents. Nous avons donc décidé de renouveler la mise en place de deux journées d’information sur la maladie en septembre à l’occasion des 17 e journées mondiales. L’événement aura lieu le vendredi 24 et le samedi 25 septembre, à l’Espace Horizon. Comme annoncé dans notre dernier numéro une permanence Alzheimer se tient tous les premiers lundis du mois à la maison des élus à partir de 14 h. Prochains rendez-vous : lundi 5 juillet et lundi 6 septembre (pas de permanence en août). Enfin, nous vous rappelons que l’hôpital Charles Foix de Créteil dispense une formation gratuite à destination des aidants. Vous y trouverez de précieux conseils pour faire face aux divers problèmes rencontrés au quotidien. N’hésitez pas à les contacter au 01 49 59 40 00. A gauche, la réunion d’information pour les aidants de malades d’Alzheimer. A droite, la rencontre avec Léo Bardon. Un nouveau magazine ! Ozoir magazine tient à saluer la sortie très prochaine de Ozo Life Magazine, le tout nouveau magazine trimestriel du centre municipal les Margotins, réalisé par les Margotins, mais pour tous les Ozoiriens ! Entièrement conçu et réalisé par les enfants des groupes « puma » et « dauphins » (de 6 à 12 ans) du centre de loisirs, avec l’aide précieuse de Tatiana et Amélie, leurs animatrices, il comporte une vingtaine de pages et des rubriques variées. Regard des enfants sur leur quartier et leur ville, Ozo Life Magazine est le résultat d’un travail suivi où les enfants sont à la fois force de proposition, enquêteurs, rédacteurs, photographes… Ils ont donc sillonné le quartier pour rencontrer ses habitants, échanger avec eux et vous retransmettre leurs impressions. Vous pourrez vous procurer Ozo Life Magazine auprès du centre municipal les Margotins et de la loge OSICA à Anne Franck. Carnaval Coupe du monde oblige, cette année, le grand défilé du carnaval, dimanche 13 juin, avait pour thème… le football . # n°76 PAGE 23</pre></div> <div class='panel' id='p24'><pre>Développement durable L'équipe de volontaires au grand complet Ru : nettoyage pédagogique Le campus Sainte-Thérèse a organisé, le 10 juin, une journée sur le thème de l’eau afin de sensibiliser les élèves aux enjeux de cette ressource essentielle. Et pour joindre la pratique à l’information, les élèves, équipés de combinaisons, gants et masques, ont été mis à contribution afin de nettoyer les berges du ru de la Doutre. Biocomposteurs : derniers jours ! Plus que quelques jours pour réserver votre bio-composteur en mairie, au 01 64 43 35 35. Dépêchez-vous ! Deux modèles en bois sont disponibles, de 400 ou de 600 litres. L’écomobilité et RER Transilien SNCF a lancé, en septembre 2009, le premier site de covoiturage français destiné à faciliter les déplacements vers les gares. Son but est de faciliter l’accès aux gares, de lutter contre la saturation des parcs de stationnement et de promouvoir la mobilité écologique. Ce service, accessible sur le site Internet : www.transilien.com (rubrique covoiturage), permet une mise en relation des personnes souhaitant effectuer un même trajet. Il a été généralisé à l’ensemble des gares du réseau (hors gares parisiennes) en avril 2010. Après inscription en ligne, il est possible de contacter d’autres covoitureurs ou de créer des demandes de trajets. Recyclez et financez ! À partir du 28 juin, la Municipalité s’associe à la Ligue contre le cancer pour mettre à votre disposition des enveloppes où vous pourrez insérer cartouches d’encre et/ou téléphones portables usagés (sans affranchissement) destinés au recyclage. Pour chaque téléphone que vous renverrez gratuitement dans ce sac, 2,40 € seront reversés à la Ligue contre le cancer. Pour chaque cartouche recyclable renvoyée, 1 € sera reversé. Vous trouverez ces enveloppes à l’hôtel de ville, aux services techniques, et au Relais Mairie (parvis de la gare RER). Avec ce geste simple, vous préserverez non seulement l’environnement, mais vous participerez au financement des missions de la Ligue en matière de recherche, de prévention et d’aide aux malades. PAGE 24 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p25'><pre>Développement durable Salon de l'environnement La Municipalité d’Ozoir-la-Ferrière organise les 16 et 17 octobre 2010, la 3 e édition de son Salon de l’Environnement. Ce rendez-vous attendu des petits et des grands, a cette année pour vocation d’éclairer et de rendre accessibles à tous les publics, de façon ludique et interactive, les problématiques de l’habitat et de son environnement au regard du développement durable (énergies renouvelables, isolants thermiques, matériaux écologiques, jardins naturels…). La mise en œuvre de l’Agenda 21 engagé par la commune passe notamment par la sensibilisation de la population par diverses actions concrètes, éducatives et ludiques. Le Salon est, depuis trois ans, élaboré dans ce sens : il permet de rassembler et de présenter des entreprises, institutionnels, produits, services, initiatives locales concernant tous les secteurs du développement durable. Thème « Ma maison, ma planète » La Salle du Caroussel sera ainsi divisée en quatre espaces mettant chacun en exergue une déclinaison de la thématique du salon. Espace Habitat sain : découverte et vente de produits et d’équipements écologiques pour la maison Espace Jardin au naturel : conseils aux particuliers pour un aménagement plus écologique de leurs jardins - informations et vente de produits liés au jardinage et aux végétaux Espace Déplacements écologiques : exposition de vélos, de scooters électriques, de véhicules hybrides Espace Animation et démonstration : multiples ateliers pour petits et grands afin de devenir de véritables éco-habitants - conférences « Ma Chouette Maison » Une maison de plus de 200 m 2 créée spécialement pour le salon afin d’informer et de sensibiliser sur les éco-gestes et actions à réaliser pour un habitat à la fois sain, agréable à vivre, confortable et économe : panneaux d’informations, ateliers ludiques pour les enfants, bornes interactives… programme Salle du Caroussel : rue de la Ferme du Presbytère Du 4 au 15 octobre : Salon exclusivement ouvert aux scolaires de la Communauté de Communes Ateliers adaptés à chaque tranche d’âge, du CP au CM2 (pièce de théâtre, visite de « Ma Chouette Maison », atelier Veolia sur les problématiques de l’eau, atelier « Sois un éco-habitant » du Groupe des Mousquetaires…) Mercredi 13 octobre à 14 heures : Projection gratuite du film « Loup » de Nicolas Vanier au cinéma Pierre Brasseur Samedi 16 et dimanche 17 octobre de 10 h à 18 h : Salon grand public &gt; Exposants professionnels &gt; Démonstrations et animations &gt; Visite de la « Chouette Maison » &gt; Buvette bio &gt; Loterie inédite La BD'Eco-gestes Illustration : SEF # n°76 PAGE 25</pre></div> <div class='panel' id='p26'><pre>Vie culturelle et associative Votre regard sur Ozoir Nous vous rappelons notre concours photo : monuments, nature, animation, vie quotidienne, sur le vif, autant de sujets qui, n’en doutons pas, sauront vous inspirer pour vos clichés d’Ozoir-la-Ferrière. Le règlement sera prochainement en ligne (www. mairie-ozoir-la-ferriere.fr) et disponible à l’accueil de l’Hôtel de Ville. Nous recevrons vos œuvres jusqu’au 17 septembre 2010, date limite de dépôt. Une soirée anniversaire placée sous le signe des retrouvailles. Les associations se présentent La journée des associations aura lieu cette année le samedi 4 septembre, à la salle du Caroussel, de 10 h à 18 h. Rappelons que cette journée vous permettra de faire connaissance avec les nombreuses associations de la ville, qu’elles soient sportives ou culturelles, et de vous inscrire aux activités proposées. L’anniversaire des folkeux Le 27 mai, le groupe Hora fêtait ses 30 ans. Nouveaux et anciens danseurs, musiciens du groupe, ils étaient tous là, venus de partout et même d’ici, à commencer par la créatrice de la formation, Hélène Corset-Batisse, tout émue de voir que Michelle Cuenin, l’actuelle présidente, partageait la même émotion et l’accueillait avec un ensemble vivant et dynamique. Après un apéritif honoré par la présence M. Jean-François Oneto, un repas très convivial fut suivi d’un traditionnel bal folk. À part quelques cheveux blancs, personne n’a réellement changé, ni dans le cœur, ni dans les jambes… Lily, 86 ans, entraîne encore jeunes et moins jeunes à danser le madison, et dans les pieds des « anciens » reviennent sans effort les pas de Batuta Ursului, une danse roumaine ou les « bourrées en rond » du Bourbonnais. Tous ou presque ont gardé le virus : ils dansent encore dans diverses formations aux quatre coins de France. Quelques-uns sont même devenus musiciens. Hora se produit souvent avec l’Ensemble Folklorique de Roissy-en-Brie, au sein de la Fédération Nationale de Folklore Français, à l’occasion de nombreuses manifestations. Ils représentaient la France au festival international de tourisme de Shanghai en 2008. Leur projet est de retourner en Chine, en juillet 2010, pour le festival international des cultures du monde de Hothot (Mongolie Intérieure) et surtout de rester dignes de leurs valeurs : convivialité, amitié, joie de vivre, désir d’apporter une part de rêve. Puisse l’avenir leur procurer autant de joies que durant les 30 ans passés à « suer ensemble » ! Oeufs Malgré un temps maussade, les œufs de Pâques sont arrivés dans le Parc Oudry et la traditionnelle chasse organisée par l’équipe dynamique et bénévole du syndicat d’initiative s’est déroulée dans la bonne humeur avec environ 200 enfants. Les plus jeunes, jusqu’à 6 ans ont eu le plaisir de s’adonner à la cueillette de ces gâteries en chocolat sous l’œil attentif de leurs parents et après s’être arrêtés au buffet, ils sont repartis tout contents avec leur butin. Des stands de jeux ainsi qu’un goûter et diverses friandises attendaient les 6-10 ans. Prix Ozoir’elles 2010 Les recueils de nouvelles sélectionnés sont disponibles à la Ferme Pereire. Rappelons que les Ozoiriennes peuvent les emprunter (prévoir un chèque de caution de 20 €) et participer au vote du jury. Il s’agit des œuvres suivantes : Quelques nouvelles de l’homme d’Eric Faye (Éditions José Corti), Nuits de noces d’Astrid Éliard (Éditions Mercure de France), Arts ménagers d’Isabelle Renaud (Éditions Quadrature), Avis de démolition de Frédéric Monlouis-Félicité (Éditions Arléa). Pour tous renseignements : 01 64 35 36 04 © D. Szatrowski PAGE 26 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p27'><pre>Vie culturelle et associative Des ballons solidaires Le 21 mai au collège Lino Ventura avait lieu un grand lâcher de ballons, biodégradables. Ultime étape d’une campagne d’information des classes de terminale de sciences et techniques sanitaires et sociales sur le douloureux problème du cancer des enfants. Menée en partenariat avec l’association « Tous avec Clément », cette action avait débuté, le 15 janvier 2010, par un concours de danse et de chant et a permis de récolter de nombreux dons. L’événement de la rentrée ! Retenez la date du 12 septembre 2010 : l’association « Le Hérisson » vous convie à une journée exceptionnelle à Ozoir-la-Ferrière afin d’être « tous unis avec le handicap », en partenariat avec les mairies d’Ozoir-la-Ferrière et de Gretz-Armainvilliers. Au programme, après-midi sportive avec un match de football au Stade des Trois Sapins, en partenariat avec le « Variété Club de France » et ses nombreuses personnalités du football. Le soir, grand gala avec de nombreux artistes à la Salle Horizon dès 20 h 30. Pour tous renseignements, contacter l’association « Le Hérisson » : asso.herisson@free.fr ou au 01 64 06 78 73. Informations et adhésions sur http://asso.herisson.free.fr À l’affiche Le clan des divorcées Une comédie d’Alil Vardar Trois femmes composent ce clan redoutable : une bourgeoise quittant un berger ardéchois, une british un peu délurée et une rurale… Une bonne bouffée de rigolade qui a déjà convaincu 1 000 000 de spectateurs ! Samedi 9 octobre à 21 h - Espace Horizon Renseignements au 01 64 43 35 57 Panique au ministère Une comédie de Jean Franco et Guillaume Mélanie avec Amanda Lear Chef de cabinet au ministère de l’Éducation nationale, Gabrielle se débat entre son ministre qui ne comprend rien, sa mère, croqueuse d’hommes, et sa fille en quête d’indépendance. L’arrivée d’Éric, homme de ménage de 20 ans son cadet, va bouleverser ses habitudes d’éternelle célibataire et semer la panique au ministère. Samedi 17 octobre à 18 h - Espace Horizon Renseignements au 01 64 43 35 57 Récital Dany Brillant Dany Brillant ressuscite la rive gauche parisienne avec ses cabarets latinos et ses guinguettes jazzy. Héritier d’Aznavour et de Reggiani, il rêve d’un Hollywood où s’entrecroisent Garbo et Gable et réinvente avec classe le charme désuet des pianobars. Samedi 6 novembre à 21 h - Espace Horizon Renseignements au 01 64 43 35 57 De gauche à droite : Le clan des Divorcées, Panique au Ministère et Récital Dany Brillant # n°76 PAGE 27</pre></div> <div class='panel' id='p28'><pre>Vie culturelle et associative Les mots f léchés de Marco Attention : Les lignes et colonnes colorées correspondent à des mots ayant pour thème Ozoir-la-Ferrière. Rendez-vous au cinéma ! Prochainement dans votre cinéma Pierre Brasseur Robin des bois de Ridley Scott, avec Russel Crowe, Cate Blanchett, Max von Sydow et William Hurt. Cinéma Pierre Brasseur - Tél. : 08 92 68 25 02 - 103 ave du Général de Gaulle - Ozoir-la-Ferrière www.cineclic.fr - cinefil.com et www.mairie-ozoir-la-ferriere.fr PAGE 28 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p29'><pre>Enfance • Jeunesse Ozoir les pieds dans le sable Permettre aux Ozoiriens de profiter des joies de la plage tout en restant dans leur ville, proposer des animations estivales à ceux et celles qui ne partent pas cet été, prolonger « l’esprit » des vacances pour ceux qui sont rentrés, tels sont les objectifs de la municipalité avec cette nouvelle opération de l’été. Ozoir les pieds dans le sable c’est : des transats sous les parasols et les arbres ; de la musique toute la journée ; un oasis de palmier et de brume ; trois structures gonflables (une structure multi-jeux pour les 4 à 7 ans, un « ventriglisse » à partir de 10 ans, un espace nautique pour les 3-8 ans, en alternance avec un espace pataugeoire jusqu’à 8 ans) ; un écran géant de 3x4 m ; un bac à sable ; un terrain de beach soccer… et bien sûr des animations ! Outre les tournois de beach soccer, vous pourrez pratiquer badminton, pétanque, tennis de table, vous adonner à des jeux de société, profiter d’une mini-bibliothèque, d’après-midi ludothèque ou d’activités manuelles de plage : bracelets brésiliens, tressage tissu dans les cheveux, créations sur sable, parcours de billes… Ozoir les pieds dans le sable, du 3 juillet au 28 août Les rendez-vous Samedi 3 juillet à partir de 14 h 30 : inauguration, avec un tournoi de beach soccer. Samedi 10 juillet de 14 h à 17 h : tournoi de babyfoot (inscription jusqu’à 14h). Nocturnes : les samedis jusqu’à minuit avec cinéma de plein air, karaoké... Les horaires De 11 h à 19 h 30. Entre 12 h 30 et 13 h 30, les structures gonflables seront fermées mais les autres animations resteront ouvertes. La relève du billard Simon Barbaz, 11 ans, Nicolas Pereira, 13 ans et Lucas Fortucci, 14 ans, tous trois licenciés à l’Académie de billard d’Ozoir-la-Ferrière, ont obtenu, le 23 mai à Saint-Maur, leur diplôme fédéral d’aptitude de 3 e niveau, plus connu sous le nom de « billard d’or ». Avec des scores allant de 89 à 113 points (pour information le record de France est de 115 points), ils ont montré tout au long de la compétition leurs remarquables capacités. Nicolas Pereira termine d’ailleurs premier de la rencontre. Nous adressons aux jeunes ainsi qu’à leurs professeurs toutes nos félicitations et nos encouragements pour la suite de leur progression. Signalons enfin que Simon Barbaz a découvert le billard à l’occasion de l’édition 2009 de notre fête des sports, ce qui est plutôt encourageant pour la municipalité qui s’attache tous les ans à organiser cette journée synonyme de rencontres et de découvertes. Il aurait été dommage de passer à côté d’un tel talent ! Les pompiers recrutent L’association des Jeunes Sapeurs Pompiers d’Ozoirla-Ferrière prépare des jeunes, filles ou garçons, dès l’âge de 12 ans, à devenir de futurs Sapeurs Pompiers volontaires. Organisée dans l’enceinte de la caserne, la formation (4 heures par semaine) comprend à la fois des cours théoriques et pratiques (incendie, secourisme, éducation civique et culture administrative) et de l’éducation physique. Plusieurs événements commémoratifs et des rencontres sportives sont aussi à prévoir tout au long de l’année. En intégrant la section, l’enfant, en accord avec les parents, s’engage à être présent chaque jour de formation et d’événement. Un examen d’entrée comprenant des épreuves physiques et écrites de niveau CM2 est prévu début septembre. Les enfants motivés peuvent faire parvenir un CV et une lettre de motivation manuscrite à l’association. Informations pratiques Association des Jeunes Sapeurs Pompiers d’Ozoirla-Ferrière - 5 allée de la Brèche aux Loups - 77330 Ozoir-la-Ferrière Renseignements au 01 64 43 50 50 du lundi au vendredi de 14 h à 18 h Jean-François Oneto félicite les lauréats # n°76 PAGE 29</pre></div> <div class='panel' id='p30'><pre>Sport La ronde des tournois Soirée catch Soirée catch organisée par la Municipalité le 11 février 2011 au Gymnase J. Anquetil. Places en vente lors de la journée des associations du 4 septembre prochain. Avec le printemps, les tournois de football se succèdent. Avant celui d’Ozoir-la-Ferrière, nos équipes se sont illustrées chez nos voisins. A Berlicum, près d’Eindhoven, aux Pays-Bas, les moins de 9 ans et les moins de 11 ans avaient rendez-vous avec de nombreuses équipes venant de Hollande, de Belgique, de France et du Danemark. Les moins de 9 ans ont fait honneur à notre ville en remportant tous leurs matchs et en terminant ainsi le tournoi à la première place ! Pour les moins de 11 ans, la partie a été plus difficile. En dépit d’un physique un peu juste, ils se sont bien battus, jouant un football de qualité avec un esprit de fair-play sans faille. Ils ont terminé à la 12 e place. En guise de réconfort, tous ont pu profiter de la plus grande piscine à vagues d’Europe avec ses toboggans de plus de 100 mètres. Rigolade et bonne ambiance assurées ! Le week-end de l’Ascension à Oss, toujours aux Pays-Bas, les moins de 13 ans d’Ozoir, seule équipe française du tournoi a terminé 5 e sur 24 dont des équipes polonaises, allemandes, ou belges… en ne perdant qu’un seul match contre l’équipe qui a remporté le tournoi. En Allemagne, à Markt Schwaben, dans la banlieue de Munich, l’équipe des moins de 15 ans était opposée à des formations hollandaise, suisse, française, italienne et allemande. Face à des équipes de très haut niveau, ils sont parvenus jusqu’au podium, terminant à la troisième place. Enfin, à Ozoir-la-Ferrière, les 22, 23 et 24 mai, se tenait le tournoi international des moins de quinze ans. Comme toujours, la rencontre a attiré nos amis étrangers de Warta Poznan et Grodzisk (Pologne), Vizela (Portugal) et NK Celik (Bosnie Herzegovine). Pendant les trois jours, épargnés par la pluie, les vingt équipes ont partagé leur passion du football dans une ambiance de fête. Face aux Portugais de Vizela, l’AST Deauville a remporté la finale 1 à 0. Cette année, l’esprit étant particulièrement sportif, le fair-play a été doublement récompensé à l’initiative de Marc Dusautoir, maire adjoint chargé des sports : Viry-Châtillon et Tremblay-en- France ont toutes les deux reçu un prix. Arc : des résultats Toujours plus de participants pour le concours FITA ! 144 archers étaient inscrits à cette compétition incontournable, la dernière de la saison en salle. Placée après le championnat de France, ses résultats comptent pour la saison prochaine. Les archers tirent 120 flèches durant environ sept heures, 60 flèches à une distance de 25 mètres et 60 flèches à 18 mètres. Nos archers se sont bien battus apportant au club d’excellents résultats. Ils furent récompensés par Jean-François Oneto qui leur a remis les trophées. En arc classique, Antonin Babeau remporte le concours catégorie benjamin, alors que Baptiste Babeau et Raymonde Farade se classent troisième en catégorie cadet et super vétéran. En arcs à poulies, Joaquim Carrico Mira et Régis Millet terminent sur la première marche du podium dans les catégories super vétéran. Jim Tran Van est deuxième en vétéran. Enfin, pour l’arc sans viseur, Frédéric Meurou est vainqueur, tout comme l’équipe engagée dans cette catégorie. Le hand au top L’équipe de l’Union Nationale du Sport Scolaire de handball féminin du collège Gérard Philipe a réussi l’exploit de remporter le championnat de France minime de la catégorie. Les jeunes filles, encadrées par deux professeurs passionnés, ont terminé leur parcours par une très belle victoire face à Chambéry par un score sans appel : 20 à 9. Le maire, Jean-François Oneto, a tenu à féliciter les joueuses pour la performance réalisée. Il a profité de l’occasion pour rappeler le soutien de la municipalité à l’équipe UNSS de handball féminin. PAGE 30 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p31'><pre>Sport La passe de deux ! En ce beau dimanche du 9 mai, le monde du rugby de la région était réuni sur les pelouses du superbe complexe sportif de Noisy-le-Grand, afin d’y décerner les titres de promotion d’honneur. Notre club d’Ozoir-la-Ferrière déjà auteur d’une fabuleuse saison, était représenté en finale tant en équipe première qu’en équipe réserve… Il y a eu les résultats et la manière ! Transformation réussie ! Notre « première » est championne d’Ile-de-France en promotion d’honneur grâce à sa victoire sans appel sur Lagny, 13 - 0 ! Notre « réserve » obtient la même distinction en battant Garches 20 - 11 ! Un spectacle « fabuleux »… Plus de 200 supporters ozoiriens ainsi que les petits minots de notre école de rugby avaient fait le déplacement pour encourager nos joueurs, à grand renfort de banderoles, de drapeaux, de maquillages, aux couleurs et à la gloire de notre club et de notre ville. Que de joie, de fierté, et aussi d’émotion lors de la remise des trophées. Il fallait voir ces gaillards d’un quintal et plus, essuyer leurs larmes de bonheur en cet instant historique. Unique dans le palmarès ! Tels les vieux grognards nous pourrons dire plus tard à nos petits-enfants : « j’y étais ». Que c’est beau le sport quand il nous procure autant de satisfaction et d’émotion ! Cerise sur le gâteau : nos joueurs évolueront la saison prochaine en division d’honneur. En attendant, le championnat de France 2010 débute et l’appétit venant en mangeant, nos « ogres » ne sont peut-être pas tout à fait rassasiés ! Un grand bravo à nos joueurs, aux coachs et aux dirigeants pour cette merveilleuse épopée, qui ponctue une saison exemplaire. Cette aventure humaine et sportive valait bien ce coup de chapeau ! Jeunes sportifs nés entre 1992 et 1995 Venez rejoindre ce club convivial et ambitieux… pour vivre vous aussi, demain, de tels moments intenses. Contact adhésions : Corinne Labarre 06 87 86 75 56 650 randonneurs Dimanche 14 mars, la randonnée de la mi-carême organisée par le club « V.S.O.P. Cyclotourisme » s’est déroulée sous un temps qui par bonheur est resté clément. Ce fut une nouvelle fois un grand succès tant au niveau de l’organisation, plus de 60 volontaires du club mobilisés, que de la participation de nombreux clubs. En effet, plus de 650 participants ont eu le privilège de braver les différents parcours proposés pour cette randonnée de début de saison (25, 35 et 50 km en VTT et 35, 55, 75 et 95 km en catégorie route). De nombreuses personnalités étaient présentes pour la cérémonie de remise des prix attribués dans le cadre de cet événement. Parmi elles, Jean-François Oneto, Dominique Loubière, présidente de la V.S.O.P., et Jean-Yves Bourgeois, président du comité départemental de cyclotourisme de Seine-et-Marne. Le président de la V.S.O.P. Cyclotourisme a remercié toutes les bonnes volontés du club qui ont contribué à cette belle journée, ainsi que les officiels et commerçants d’Ozoir-la-Ferrière. Rappelons que la randonnée est organisée depuis plus de 30 ans, 31 exactement. Nous vous donnons rendez-vous en 2011 pour fêter les 32 ans ! # n°76 PAGE 31</pre></div> <div class='panel' id='p32'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p33'><pre>Mémoire d’Ozoir Mais qui sont les Margotins ? Tout le monde à Ozoir-la-Ferrière connaît les Margotins, que ce soit le lieu-dit ou le centre municipal, mais bien peu pourraient expliquer le nom de « margotins ». Au début du XX e siècle, l’actuelle rue Danton était un chemin empierré, bordé de pommiers, qui desservait sur sa partie gauche des cabanons construits en pierres de carreaux de plâtre. Dans ces cabanons, se fabriquaient de petits fagots, appelés « margotins », faits de « bourrées », c’està-dire de branchages qui étaient ensuite réunis en grosses bottes. Ce travail était effectué par des femmes et était rémunéré à la tâche. Certains jours, à la saison des pommes, les enfants rejoignaient leurs mères après la classe. Le jeu favori des enfants était de grimper sur les immenses tas de bourrées qui atteignaient parfois plus de 3 mètres de large et 100 de long. Pendant ce temps, les pommes étaient cuites au four dans un poêle, chaudes et dorées à souhait pour un succulent dessert. Les « allumettes » d’Ozoir Ensuite, vers 1935-1936, la modernisation a fait son apparition et la fabrication d’allume-feu appelés « ligots » a commencé au 24 de l’avenue de Gaulle. Les rondins de tilleul ou de bouleau étaient sciés en petits bouts de 8 à 10 cm. Ces tronçons étaient ensuite placés sur un tapis roulant mécanique passant sous la fendeuse qui les réduisait en bâtonnets carrés d’une section d’environ 1 cm x 1 cm. Un autre tapis les conduisait vers une énorme trémie de bois dont la base était ajourée afin de permettre aux ouvrières de les saisir. Tout autour, il y avait une dizaine de presse-ligots, engins rudimentaires permettant, à l’aide d’une pédale comprimant un ressort, de confectionner de petites bottes liées par un fil de fer. C’était un travail assez pénible. Les bottes terminées étaient jetées dans une grande panière en osier qui, lorsqu’elle était pleine, devait être transportée à la main par une ou deux « ligoteuses » jusqu’à la « botteleuse » qui les réunissait par cinq. Une fois par semaine, le vendredi ou le samedi, une odeur de résine se répandait dans tout le quartier. Ce jour-là, pendant une heure ou plus, chaque femme à tour de rôle trempait l’extrémité de chaque botte de cinq dans une cuve de résine bouillante. Ce travail était particulièrement dangereux, l’odeur imprégnait la maison et les vêtements et provoquait une toux qui irritait les gorges pendant deux jours… En 1936-1937, l’usine, devenue trop petite, a été transférée au 34 de la même rue où se trouve désormais l’Église Baptiste Évangélique. Collection personnelle de Mme PARRA. # n°76 PAGE 33</pre></div> <div class='panel' id='p34'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p35'><pre>Expression Politique Groupe Horizon 2000 Chers administrés, Après de longs mois d’hiver rigoureux, notre ville s’est remise à vivre au rythme des animations festives qui nous rassemblent. Ces moments permettent de créer des liens, de mieux se connaître, d’instaurer un climat de convivialité et d’amitié. Les nombreuses fêtes qui se sont déjà déroulées, comme les barbecues de quartiers, la fête du sport ou les animations d’été qui viennent, prouvent que l’on vit mieux dans une ville où l’on se parle... Ces moments de rencontre et d’échanges sont indispensables. En mettant au cœur de notre action la convivialité et la proximité que nous entretenons avec tous les Ozoiriens, dans chaque quartier, nous pouvons gérer au mieux la situation de toutes celles et ceux qui ont choisi de vivre à Ozoir-la-Ferrière. C’est dans ce but que la Ville soutient et encourage toutes les initiatives qui favorisent les rencontres : le sport, la culture, le monde associatif... Ensemble Des fleurs et du béton Nous ne pouvons que nous réjouir de la distinction d’une nouvelle fleur accordée à notre ville pour l’aménagement de ses espaces verts et féliciter le personnel municipal concerné qui a été mis à l’honneur pour avoir œuvré au quotidien avec rigueur et savoir faire. Avec le printemps, il n’y aura que des fleurs qui vont pousser à Ozoir. 2 nouveaux programmes de 139 et 84 logements ont fait récemment l’objet d’un permis de construire avec dérogations. Plus de 4000 m 2 de dépassement du droit à construire ont été accordés sans contreparties. A qui va profiter cette nouvelle politique de bétonnage sans retenue qui se fait contre la volonté des 20 000 habitants qui ont choisi un cadre de vie différent en s’installant à Ozoir-la-Ferrière. Sympa Monsieur le Maire avec les promoteurs. Pardon ! Sympa avec le promoteur qui avait déjà obtenu un permis illégal, et annulé par le préfet, de 224 logements dans le parc du Château. Mais fini à la campagne car ce n’est qu’un début… Le groupe Ensemble Que tous les acteurs de la vie locale et les agents communaux soient remerciés. Travailler au mieux vivre ensemble, c’est affirmer une volonté d’améliorer les choses, tout en servant l’intérêt général, de manière pragmatique, volontaire et positive, en faisant les choix qui s’imposent à tous décideurs. Il est toujours regrettable de constater qu’une partie de l’opposition municipale ne partage pas cette approche. Certaines langues de vipère n’ont que critiques à la bouche, elles alimentent des polémiques infondées, multipliant les manœuvres de déstabilisation en dénigrant toutes formes d’initiatives... mais à ce venin, nous avons l’antidote ! Continuer à avancer... Fidèles à nos engagements, nous poursuivrons notre action pour faire changer Ozoir-la-Ferrière, pour l’embellir, développer harmonieusement notre ville et faire en sorte que tous les Ozoiriens se sentent bien dans leur ville et qu’ils soient fiers d’y habiter. Nous vous souhaitons un bel été et vous donnons rendezvous à la rentrée prochaine. Le groupe Horizon 2000 Ozoir Solidaire A Ozoir comme ailleurs, la crise continue de faire des ravages mais la spéculation a repris comme s’il ne s’était rien passé. De cadeaux fiscaux en cadeaux fiscaux, les déficits se creusent et seront les impôts de demain. Le bouclier fiscal coûte chaque année 15 milliards d’€. La réforme de la TP, est un exemple flagrant. C’est une formidable arnaque de l’état, aux seuls profits des entreprises et, au détriment des contribuables les moins aisés. Qui plus est l’état, non content par ces mesures de faire supporter aux collectivités locales, les méfaits de sa politique, n’octroie pas les compensations financières que celles-ci sont en droit d’attendre. Pour justifier pareilles décisions, il est facile de se camoufler derrière une crise financière, alors que vous savez, qu’il s’agit plus précisément du fonctionnement du système capitaliste qui porte en lui l’essence même de tous les dysfonctionnements et injustices subis par la population. Dans ce contexte d’énormes difficultés, Sarkozy et son gouvernement s’obstinent et s’acharnent à imposer la disparation du maillage démocratique que représentent surtout les communes, les départements, en un mot la proximité : garantie pour la démocratie. OZOIR solidaire Les textes remis par les différentes listes sont repris dans leur intégralité, la rédaction du magazine s'interdisant d'intervenir sur leur contenu. # n°76 PAGE 35</pre></div> <div class='panel' id='p36'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p37'><pre>Ozoir Pratique - Carnet NOUVEAU à Ozoir ? Vous venez d’emménager à Ozoir-la-Ferrière ou vous allez prochainement le faire. Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre commune et vous proposons de nous faire part de votre arrivée, à l’aide du coupon ci-dessous. Votre réponse vous assurera d’être invités à la réunion d’accueil des nouveaux habitants qui aura lieu le 18 septembre prochain. Madame, Monsieur : Adresse : Date d’arrivée à Ozoir-la-Ferrière : À retourner avant le 1 er septembre à : Hôtel de Ville - 45, avenue du général de Gaulle 77330 Ozoir-la-Ferrière &quot; Naissances Mars : André RIBEIRO-PARADELA - Marina CARVALHO - Soline GRAFFT - Mohamed MOUGAMADOUSSANE - Louise BERNAUDAT - Fenda TRAORE - Armand LOGEAIS - Ayah GUEDJALI - Esteban BUFFALAN - Yanis DHIB - Insaf AAOUDA - Ilan BASSE - Maryam TOUNKARA - Maël LACOSTE - Manon LAPIERRE Avril : Marlon JACQUES - Randy MBARGA - Rohan BASCARANE - Enora AZOULAY-LELEU - Alexandra GOMEZ ALBERTO - Manon MONTAYE - Alice KLEMM - Evan KNAPPE - Sia BAGAYOKO - Emma CARRÉTÉRO- UTIERREZ SANCHEZ - Antony CARRÉTÉRO-GUTIERREZ SANCHEZ - Luciana PEREIRA LOURENÇO - Emma SAVARY - Melissa MARBOTTE - Lena COUPÉ - Anaëlle LECLAIRE Mariages Mars : Denis LALLEMAND et Dominique POIROT - Yann ESTESO et Elena-Andréea RADU - Hakim ACHOURI et Karima BENMEZIANE Avril : Mehdi BENGRAB et Karolina GALEBA - Philippe HERAULT et Dominique BADER - José DE LIMA et Maria AZEVEDO REIS - Christian BONNEAU et Catherine PEREZ - Daniel COSTA et Cindy VIEIRA SANTOS Pierre-Alexis JACQUES et Mélanie LEONARD - Yannick PLIER et Pauline PAPET - Hervé DOMINICI et Inna MATOKHNIUK Décès Janvier : Le nom de Madame Cacilda GUYOT née DOS SANTOS MARTINS a été mal orthographié dans notre précédent numéro. Nous vous prions de nous en excuser. Mars : Martine DEVOIR née DESALLE - Colette BINCTIN née MOLINARI - Jacques BALANOWSKI Alain MARTIN - Jean ALLAFRANCHINO - Guy BERAUD - Jean-Claude RUGLIO - François THÉRON - Bernard ROLLAND Avril : Gilberte DELFOUR née MONTHAYE - Pierre GRAVERON - Clément BANG-ROUHET - Jérôme BERTRAND - Paul GOMIS - Philippe KAELBLEN - Cécile CAZASSUS Informations retraite À compte du 1 er juillet 2010, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse pourra être contactée en composant le 3960 (prix d’un appel local). Pour les utilisateurs à l’étranger ou appelant d’un téléphone portable ou d’une « box », le numéro à composer est le 09 71 10 39 60. Les télé-conseillers vous accueillent de 8h à 17 h, du lundi au vendredi. # n°76 PAGE 37</pre></div> <div class='panel' id='p38'><pre>Ozoir Pratique - Carnet Adresse : Rue de la Ferme du Presbytère. Tél. : 01 64 07 99 75 (appel gratuit, de 9 h à 17 h du lundi au vendredi). Pour toute question relative au tri sélectif, le service maintenance vous informe au 01 64 07 37 59 Pour les encombrants, composez 01 64 07 99 75 Solution mots fléchés Monstres : prochains ramassages Sont considérés comme « monstres » : les matelas et sommiers, les petits mobiliers usagés. Ne sont pas considérés comme monstres et NE SERONT PAS RAMASSES : les objets de toute activité économique, industrielle, artisanale, commerçante ainsi que les gravats, pièces automobiles et déchets de jardin. ATTENTION ! Les articles d’électro-ménager ne sont plus ramassés. Brèche aux Loups, Belle Croix, Domaine d’Armainvilliers, Zone industrielle : 4 e lundi du mois. H.L.M. du quartier Anne Frank : 1 er mardi du mois. Clos de la Vigne, Notre Dame, Résidence des Pins, Vieux Village, Doutre, Anne Frank (hors zone H.L.M.), ZAC Poirier : 4 e mardi du mois. Archevêché, Gare : 4 e mercredi du mois. Merci de déposer les objets la veille au soir et non avant, afin de ne pas encombrer nos rues. Pour vos autres déchets, la déchetterie située rue de la Ferme du Presbytère est à votre service. Déchetterie : mode d’emploi Important : le règlement du Syndicat mixte pour l’Enlèvement et le Traitement des Ordures Ménagères limite l’accès à la déchetterie à une seule carte par véhicule. L’accès est autorisé aux personnes rendant service à des personnes physiquement incapables de se déplacer. La personne rendant service sera munie de : la carte d’accès et d’une pièce d’identité de la personne empêchée, d’un courrier du maire de la commune de résidence de la personne empêchée attestant de son incapacité à se déplacer. Mercredi et jeudi : 9 h - 11 h 45 et 13 h 30 - 19 h Vendredi et samedi : 10 h - 19 h Dimanche : 9 h - 13 h Fermeture les lundis, mardis et jours fériés. L’accueil ferme cinq minutes avant l’horaire indiqué. PAGE 38 # n°76</pre></div> <div class='panel' id='p39'><pre></pre></div> <div class='panel' id='p40'><pre></pre></div> </div> </div> <div id="shade"></div> </div> </div>