<a href="zh5;700" title="WAI HTML"><img alt="Cover" src="/cover/co/700.gif"></a> <div id="wrapper"> <div id="slider"> <ul class="navigation"> <li><a href='#p1'>1</a></li> <li><a href='#p2'>2</a></li> <li><a href='#p3'>3</a></li> <li><a href='#p4'>4</a></li> <li><a href='#p5'>5</a></li> <li><a href='#p6'>6</a></li> <li><a href='#p7'>7</a></li> <li><a href='#p8'>8</a></li> <li><a href='#p9'>9</a></li> <li><a href='#p10'>10</a></li> <li><a href='#p11'>11</a></li> <li><a href='#p12'>12</a></li> <li><a href='#p13'>13</a></li> <li><a href='#p14'>14</a></li> <li><a href='#p15'>15</a></li> <li><a href='#p16'>16</a></li> <li><a href='#p17'>17</a></li> <li><a href='#p18'>18</a></li> <li><a href='#p19'>19</a></li> <li><a href='#p20'>20</a></li> <li><a href='#p21'>21</a></li> <li><a href='#p22'>22</a></li> <li><a href='#p23'>23</a></li> <li><a href='#p24'>24</a></li> <li><a href='#p25'>25</a></li> <li><a href='#p26'>26</a></li> <li><a href='#p27'>27</a></li> <li><a href='#p28'>28</a></li> <li><a href='#p29'>29</a></li> <li><a href='#p30'>30</a></li> <li><a href='#p31'>31</a></li> <li><a href='#p32'>32</a></li> <li><a href='#p33'>33</a></li> <li><a href='#p34'>34</a></li> <li><a href='#p35'>35</a></li> <li><a href='#p36'>36</a></li> <li><a href='#p37'>37</a></li> <li><a href='#p38'>38</a></li> <li><a href='#p39'>39</a></li> <li><a href='#p40'>40</a></li> <li><a href='#p41'>41</a></li> </ul> <div class="scroll"> <div class="scrollContainer"> <div class='panel' id='p1'><pre>MAGAZINE ROSNY N°121 OCT 08 Éco-Administration, Développement durable, Activités bio… L’AGENDA 21 : L’EMPLOI DU TEMPS DE CHACUN ! p.19 &gt; PLAN ESPOIR BANLIEUE Les grandes lignes nationales déjà pratiquées au niveau local - p.6 &gt; NOUVEAUX DISPOSITIFS ADMINISTRATIFS Les Guichets associations et familles à votre service - p.13 &gt; RÉPONDEZ AU QUESTIONNAIRE ! Les marchés de la ville, vous connaissez ? - p. 25 &gt; LANCEMENT DE LA SAISON CULTURELLE Découvrez les principaux rendez-vous de la rentrée ! - p. 33</pre></div> <div class='panel' id='p2'><pre>8 13 31 5 ÉDITO 6 C’EST D’ACTUALITÉ Le Plan Espoir Banlieue en marche 8 FLASH-BACK Cérémonie de la Libération de Paris et de Rosny-sous-Bois, opération Rosny- Plage 2008, feu d’artifice du 14 juillet, opération Rosny en fête, festivals Music0park et Week-end0parc… 10 VILLE EN ACTION Parcours citoyenneté, compte administratif 2007, Guichets associations et familles, rentrée scolaire 2008/2009, congrès franco-allemand, brocante du quartier Bois-Perrier, soirée des lauréats, salon des vins 2008... 19 DOSSIER DE SOCIÉTÉ L’Agenda 21 : l’emploi du temps de chacun ! 25 QUESTIONNAIRE Vous avez la parole sur les marchés forains 27 CAP’ÉCO Inauguration de la couveuse d’entreprises, réhabilitation du parc Montgolfier, nouveaux restaurants… 29 SENIORS Exposition-vente des trois clubs, banquet annuel des retraités, distribution des colis de fin d’année, santé auditive… 31 JEUNES Fête de la ludothèque, action Mc Do Kids Iron Tour, salons étudiants, tournoi de basket au centre socioculturel de la Boissière… 33 CULTURE Lancement de la saison culturelle 2008/2009, semaine des droits de l’enfant, animation manga, anniversaire de l’ENACR… 38 SPORT Hommage à Sauveur Minéo, Interview de Didier Fort sur la rencontre interclub Handisport, karting, yoga, volley-ball, roller, journée Handisport, 30 ans du golf de Rosny… 40 ZOOM Portraits rosnéens, association AADEF 43 VILLE PRATIQUE Ouverture du restaurant Casa Sud, cours de portugais, information retraite, bénévolat du BTP... 44 TRIBUNE POLITIQUE Uram / Rosny pour tous (PS) / Autrement Rosny (PC) / MoDem 46 HOMMAGES À la mémoire de Bernard Turin et de Nicolas Wanner 47 DIALOGUE CIVIQUE 48 CARNET Hommage à René Deschamps SOMMAIRE 46 Prochain Numéro : Dossier consacré à l’Entreprise rosnéenne. Dans vos boîtes aux lettres les 26, 27 et 28 nov. 08 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 3</pre></div> <div class='panel' id='p3'><pre>Chères Rosnéennes, chers Rosnéens, ÉDITO 1. 2. 3. Encore un sommaire bien copieux pour ce Rosny Magazine de rentrée, rentrée qui s’est très bien déroulée dans les écoles de la Ville et qui est également l’occasion de vous présenter des nouveautés en matière de service à la population. Il s’agit entre autres du Guichet familles, un service qui facilitera aux familles rosnéennes leurs démarches administratives d’inscription aux différentes prestations proposées par la Ville, ainsi que du Guichet associations qui là aussi permettra aux responsables d’associations d’effectuer leurs démarches en un seul lieu. Le dossier de ce numéro 121 est consacré à l’Agenda 21 que Rosny-sous-Bois lancera courant novembre. Chacune et chacun d’entre nous doit se sentir concerné et mobilisé dans cette vaste réflexion qui devra déboucher sur des actions concrètes en matière de développement durable et de respect de l’environnement. Nous sommes tous responsables, à nos échelles, et nos gestes quotidiens les plus banals, comme le tri des déchets dans nos poubelles ou l’économie d’eau, sont autant d’actes citoyens qui contribuent 1) Le mardi 15 juillet, la municipalité a souhaité rencontrer les habitants de la résidence Jean Mermoz afin d’évoquer les problèmes de délinquance et de vandalisme que ces derniers subissaient depuis plusieurs semaines. Le commissaire de Rosny ainsi que les bailleurs de la cité se sont joints au Maire pour répondre au mieux aux interrogations des résidents et aider à trouver ensemble des solutions. 2) La finale départementale de la Prévention routière s’est organisée à Rosny en juin dernier. C’est au sein du stade Girodit que les différents concurrents ont pu s’affronter à travers les parcours divers en fonction de l’âge de chacun. L’évènement a réuni plus d’une centaine de personnes et on peut vous assurer que les finalistes ne sont pas repartis les mains vides… au respect de notre Planète bien malade aujourd’hui. Je souhaite que vous puissiez prendre quelques minutes de votre temps pour répondre au questionnaire qui vous est proposé dans ce magazine, parce que votre avis est important pour nous. Ce questionnaire concerne les différents marchés de la ville que vous fréquentez peut-être et que vous nous aiderez à améliorer par vos réponses, ou peutêtre nous dire pourquoi vous ne les fréquentez jamais ou rarement. Enfin, c’est avec une profonde tristesse que j’évoquerai les 20 ans de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque qui devaient être une belle fête. Tristesse après le décès accidentel d’un jeune élève, sous le chapiteau. Tristesse après la disparition, à la fin de l’été, du fondateur et Président Bernard Turin. Un hommage leur est rendu dans ces pages. Bonne lecture de ce Rosny Magazine. Claude Pernès Maire de Rosny-sous-Bois 3) Près de 500 personnes dans les tribunes et sans doute beaucoup plus aux alentours, ont tenu à admirer le feu d’artifice de la Fête nationale le 13 juillet dernier au stade Armand Girodit. Les spectateurs ont pu admirer cette année un cocktail d’artifices dynamiques. Le fond musical faisait référence à la mémoire du chanteur populaire Claude François qui nous a quittés il y a maintenant 30 ans. 4) Le succès de Music0parc a provoqué celui de son petit frère lancé cet été : le festival Weekend0parc. Proposée dans le très agréable cadre du théâtre de verdure situé au cœur du parc Jean Decesari, cette nouvelle édition a proposé aux Rosnéens un programme éclectique au nom de la diversité culturelle. ROSNY MAGAZINE / N°121 / OCTOBRE 2008 4. Réalisation &gt; Service Communication de la Ville de Rosny-sous-Bois 20, rue Rochebrune 93110 Rosny-sous-Bois Cedex. Tél. : 01 49 35 37 00 - Fax. : 01 48 54 37 26 Directeur de la publication &gt; Claude Pernès - Rédacteur en chef &gt; Romain Da Costa Journaliste &gt; Audrey Leclercq - Directeur artistique &gt; Mathieu Samblat Secrétaire de rédaction &gt; Christine Buratto Photographies &gt; Désiré Kingombé, Morgane Mathey, Audrey Leclercq, Studio Buissière Publicité &gt; CMP Espace Multiservices, David Tiefenbach : 06 70 21 07 12 Impression &gt; Vincent Imprimeries : 02 47 39 39 52 Tirage &gt; 20 000 exemplaires N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 5</pre></div> <div class='panel' id='p4'><pre>C’EST D’ACTUALITÉ Le Plan Espoir BANLIEUE EN MARCHE ! Fruit de la réflexion de vos remarques lors des rencontres territoriales, le Plan Espoir Banlieue a été officiellement présenté le 20 juin dernier. Sans chiffrer les mesures, un engagement fort de l'État en matière d'éducation et d'emploi est promis pour favoriser &quot;l'égalité des chances&quot; et &quot;casser les ghettos&quot;. Pour la secrétaire d’État à la Politique de la Ville Fadela Amara, les principales mesures promises en matière d'éducation ont été opérationnelles dès la rentrée comme convenu : &quot;sites d'excellence&quot;, internats de réussite, &quot;busing&quot; dans les écoles primaires, 5 % d'élèves issus des quartiers admis en classes préparatoires. En matière d'emploi aussi, les premiers &quot;contrats d'autonomie&quot; promis pour les jeunes au chômage ont été signés un peu partout sur le territoire. Pour ce qui concerne le désenclavement des quartiers en Ilede-France, quatre annonces devraient être faites concernant la tangentielle Nord reliant Argenteuil au Bourget, la liaison Massy-Evry, le branchement du tram-train T4 en direction de Clichy-Montfermeil et enfin la liaison Villiers-le-Bel à Villepinte . Pour l’ensemble des autres mesures-phares, plus d’une initiative ont déjà été prises à Rosny par la municipalité depuis déjà plusieurs années, Rosny-Magazine vous propose donc un petit récapitulatif… Interview de Claude Capillon Adjoint au Maire délégué à la Politique de la Ville, à la Jeunesse et aux Sports - Conseiller général Pouvez-vous nous donner vos premières impressions sur le Plan Espoir Banlieue ? Claude Capillon : Bien qu’il y ait eu plusieurs plans d’engagés au fil des années, je trouve qu’il s’agit du projet qui se rapproche le plus des vraies problématiques des quartiers et des jeunes. Et ce, dans tous les domaines car aucun aspect essentiel à leur quotidien n’est épargné : emploi, éducation, sécurité, transports, vie associative… Plusieurs actions développées font partie du paysage rosnéen depuis déjà quelques années… C.P : En effet, il est vrai que Rosny a été très vite soucieuse et preneuse d’expériences tournées vers le bien-être de ses habitants et notamment ceux des quartiers les plus en difficulté. Bon nombre de dispositifs évoqués dans le nouveau Plan Espoir Banlieue font partie des actions communales depuis de nombreuses années telles que le suivi individuel d’aide à l’emploi, la mission locale, l’École de la deuxième chance, l’accompagnement éducatif, la vidéosurveillance, les centres socioculturels, la mise en place de comités de quartiers, le fonds de participation des habitants, l’accueil des gens du voyage, la réhabilitation de la cité Jean Mermoz, le soutien du projet de prolongement de la ligne 11 du métro et du tramway T1… Certaines actions sont plutôt récentes… C.P : Il est essentiel de s’adapter en permanence à l’évolution de la société. La Maison du Droit et de la Citoyenneté ouverte en juin dernier rencontre un véritable succès, les Guichets familles et associations ont fait leur première rentrée cette année. D’autres projets sont en cours tels que la réhabilitation de la cité Casanova, la signature pluriannuelle de moyens pour les associations, l’accueil des élèves exclus des établissements scolaires… 6 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p5'><pre>Actions Rosny-sous-bois, une sorte de modèle à suivre Le Plan Espoir Banlieue inspiré par l’exemple de Rosny-sous-Bois ? Peut-être bien, au vue des nombreux dispositifs énumérés dans le programme de Fadela Amara qui figurent déjà dans la pratique des actions de politique de la ville sur la commune. Pour mieux vous permettre de les avoir en mémoire, en voici une petite revue thématique. &gt; Emploi : favoriser l’accès au travail - Pratique du suivi individuel des jeunes en difficulté, - Existence de la mission locale intercommunale pour les 18/26 ans, - Aide à l’embauche vers les administrations publiques, - Soutien aux projets personnels et à la création d’entreprises, - Organisation de forums emploi, - Appui de la charte en faveur de l’emploi local. &gt; Habitat et rénovation urbaine : pour un cadre de vie de qualité - Mise en place de la convention entre la ville et les bailleurs (GUP), - Création et animation des comités de quartiers, - Réhabilitation de la résidence Mermoz et de la cité Casanova, - Logement en pavillon des gens du voyage &gt; Éducation : créer les conditions de réussite pour tous - Mise en pace du soutien scolaire dans les collèges après 16 heures, - Pratique de l’accompagnement éducatif, - Maintien des établissements scolaires de qualité, - Accueil des élèves exclus des établissements, - Ouverture de l’École de la deuxième chance sur le territoire, - Délivrance de bourses pour les grandes écoles, - Mise en place du Guichet familles à la rentrée 2008. C’EST D’ACTUALITÉ &gt; Transports : ouvrir les quartiers sur leur environnement - Amélioration de la desserte de l’axe 121 dans le quartier Bois-Perrier, - Création du Titus et poursuite du service par Mobi’cité, - Soutien au projet de prolongement de la ligne 11 du métro, - Soutien au projet du tramway T1. &gt; Sécurité et prévention : garantir la tranquillité pour tous - Développement de la Police municipale, - Renforcement de la qualité du service public, - Ouverture de la Maison du Droit et de la Citoyenneté, - Accueil personnalisé des victimes au commissariat, - Mise en place de la vidéosurveillance, - Fidélisation des agents municipaux pour une plus grande proximité avec les habitants, - Développement des centres socioculturels, - Soutien envers les clubs de prévention, - Naissance de structures de quartiers adaptées: exemple du Mam’s Café au Pré-Gentil. Le saviez-vous ? La vidéosurveillance, une véritable utilité publique Une personne âgée de la résidence Camille Barroy a récemment été victime de vol de sac à main. Le malfrat, l’ayant suivi au préalable, est revenu impressionner la victime pour lui extorquer ses numéros de compte. Grâce à la mise en place de la vidéosurveillance sur les abords de la résidence, le voleur a pu être identifié et interpellé par la police rapidement. À noter ! � &gt; Vie associative : redonner du sens à ce maillon fort - Signature de conventions pluriannuelles de moyens avec les associations - Développement du fonds de participation des habitants - Aide aux associations via l’ouverture du Guichet associations. Changement de conciliateur Harry Marne, conciliateur de justice, n'assure plus ses permanences à Rosny. Il est remplacé depuis début septembre par Michel Lagandre au sein de la Maison du Droit et de la Citoyenneté à l’intérieur du centre administratif Hoffmann, face au centre commercial Bois-Perrier. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 7</pre></div> <div class='panel' id='p6'><pre>8FLASH-BACK Animation Les guinguettes en fête Des robes rouges à pois blancs… On en vit partout dans Rosny le 21 juin dernier à l’occasion de la traditionnelle manifestation de « Rosny en fête » placée cette année sous le thème des guinguettes. Fête foraine pour petits et grands, restauration conviviale entre amis et famille sans oublier une soirée musicale inoubliable qui permit de récupérer tous les amateurs de la Fête de la musique au passage. Nul doute que cette journée vous a une nouvelle fois conquis avant vos départs en congé. À l’année prochaine à la même période ! Vie de quartier En direct de Rosny Plage Quoi de plus agréable que de siroter un cocktail de fruits au soleil en se prélassant sur un transat à côté d’une piscine ? Ah, vous aussi vous ne trouvez rien de mieux ! Et bien, cet été encore, la ville vous a permis à chacun de vivre cet instant magique au cœur de votre quartier en renouvelant son partenariat avec les différents centres socioculturels de la ville. Le mois de juillet, bien que quelque peu maussade, fut tout de même riche en couleurs grâce à cette opération dont environ 300 personnes ont profité durant trois semaines consécutives. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL Fête nationale Des paillettes de “Cloclo” dans le ciel La traditionnelle belle bleue fut admirée cette année en harmonie avec les “magnolias… Le service des Fêtes et cérémonies a souhaité mettre en lumière le souvenir de Claude François en organisant le feu d’artifice de la Fête nationale sous un cocktail rythmé de ses grands titres. Entre passionnés de rosaces illuminées et admirateurs du chanteur tant regretté, le public nombreux a ainsi remercié par sa présence cette initiative aussi enjouée qu’originale. Cérémonie Au nom de la Libération Pas de répit pour le devoir de mémoire. L’ensemble de la municipalité fut présent pour célébrer la libération des villes de Paris et de Rosny-sous-Bois le dimanche 31 août dernier à la place des Martyrs de la Résistance et de la Déportation. Cet instant solennel fut possible par la mobilisation toujours ponctuelle des délégations d’anciens combattants de la ville et des communes voisines. Un 64 e anniversaire qui se déroula aux rythmes des plus célèbres marches militaires.</pre></div> <div class='panel' id='p7'><pre>Festival MusicOparc toujours en forme De la Fête de la musique à la mi-juillet, le festival Music0parc a une nouvelle fois fait découvrir de nombreux talents à plus d’un d’entre vous. Mais pas seulement ! De voir de vos propres yeux une légende de la funk telle que Maceo Parker ! L’ambiance était telle qu’on eut l’impression de remonter le temps à l’époque des années torrides de James Brown. Merci donc à l’ensemble des agents municipaux qui a monté ces événements musicaux pour nous faire vivre de tels instants d’émotion au cœur du parc Decesari… FLASH-BACK &gt;&gt;&gt; Première édition Week-endOparc sous un rythme de douces vacances Un cadre inédit, une atmosphère légère, une ambiance particulière. Le nouveau festival d’été rosnéen a séduit plus d’un avide de musique planante et de cinéma en plein air. Le site du très agréable théâtre de verdure a permis aux spectateurs de s’évader de Rosny en plein cœur de l’été. Le mélange des genres souhaité dans la programmation de ce festival a réussi à conquérir un noyau de Rosnéens qui sans nul doute grossira peu à peu au fil des éditions suivantes… À l’été prochain donc pour gagner plusieurs dizaines de spectateurs. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 9</pre></div> <div class='panel' id='p8'><pre>VILLE EN ACTION Dispositif Adieu service national, bonjour parcours de citoyenneté Le service national a été suspendu et remplacé par le parcours de citoyenneté. Ce nouveau dispositif comprend trois obligations pour tous les Français, garçons et filles. &gt; L’enseignement de défense à l’école, &gt; Le recensement obligatoire pour tous dans le mois de son 16 ème anniversaire ou dans les trois mois qui suivent en se présentant en mairie avec une pièce d’identité pour obtenir son attestation de recensement, &gt; La Journée d’appel de préparation à la Défense (JAPD). Chaque jeune est convoqué à la suite de son recensement pour y participer afin d’être sensibilisé aux questions de Défense nationale. À noter que ce recensement et la participation à la JAPD facilitent l’inscription sur les listes électorales et sont obligatoires pour tout passage de concours soumis à l’autorité de l’État (permis de conduire, BEP, CAP, Baccalauréat…) jusqu’à l’âge de 25 ans. &gt; Renseignements : Bureau du service national de Paris, 73 boulevard Diderot 75012 Paris du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h, le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h – Contact : 01 44 64 24 09 Cercles d’Arts Un défilé haut en couleurs ! Le fonds de participation des habitants a une fois de plus permis à plus d’un Rosnéen de se divertir. L’association des Cercles d’Arts, située place Carnot, qui organise déjà des journées Portes ouvertes à la découverte de la peinture sur soie, a renouvelé son expérience très réussie de l’an dernier, de mettre en place un défilé de robes peintes. Un très bon moyen de partager le talent des artistes et de mettre en valeur les plus beaux contours de la féminité. Merci pour cette initiative et aux jolis mannequins de tout âge de s’être prêtés à nouveau au jeu de la mode artistique le 14 juin dernier ! Vœux Bon Rosh Hashana 5769 ! - Claude Pernès, Maire de Rosny-sous-Bois, Conseiller régional d'Ile-de-France - Claude Capillon, Adjoint au Maire de Rosny-sous-Bois, Conseiller général de Seine-Saint-Denis - Claude Schmierer, 1 er Adjoint au Maire de Rosny-sous-Bois - Les membres du Conseil municipal de Rosny-sous-Bois adressent à la communauté juive tous leurs meilleurs vœux de Nouvel an juif Rosh Hashana 5769 lundi 29 septembre 2008. Le Président, Alain Seror, présentera ses vœux à toute la communauté dans la synagogue de Rosny-sous-Bois. À noter ! Les permanences de la CSPC L’association de la Chambre syndicale des propriétaires et copropriétaires assure chaque semaine des permanences juridiques, techniques et comptables concernant la copropriété tous les vendredis de 10h à 12h30 au 21 avenue du Général De Gaulle. &gt; Contact : CSPC au 01 58 88 08 08 de 14h30 à 17h30. Le saviez-vous ? Journées nationales des associations d’aveugles et de malvoyants Les journées nationales des associations d’aveugles et de malvoyants auront lieu les samedi 4 et dimanche 5 octobre 2008. Plusieurs actions de sensibilisation auprès du public se tiendront un peu partout en France. 10 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p9'><pre>Finances Le Compte Administratif 2007 voté Le Conseil municipal, dans sa séance du 22 mai 2008, a adopté le Compte Administratif 2007 de la Ville. Ce document comptable récapitule les dépenses effectivement payées par la Ville et les recettes réellement encaissées en 2007. VILLE EN ACTION Le résultat de cette gestion saine et rigoureuse est un excédent de 4,7 millions d’euros (hors opérations reportées) qui a été repris en recette dans le budget 2008. Notons que l’endettement de la Ville a diminué en 2007 mais qu’il devrait retrouver fin 2008 son niveau du 1 er janvier 2007. LES PRINCIPAUX RATIOS VALEURS Dépenses réelles de fonctionnement / Population 1 464,12 Produit des impôts directs / Population 814,57 Recettes réelles de fonctionnement / Population 1 762,83 Dépenses d’équipement brut / Population 303,37 Encours de dette / Population 1 064,25 Dotation globale de fonctionnement / Population 381,01 Dépenses de personnel / Dépenses réelles de fonctionnement 54,13% Cœfficient de mobilisation du potentiel fiscal 98,26% Dépenses de fonctionnement et remboursement dette en capital /Recettes réelles de fonctionnement 92,24% Dépenses d’équipement brut / Recettes réelles de fonctionnement 17,21% Encours de dette / Recettes réelles de fonctionnement 60,37% N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 11</pre></div> <div class='panel' id='p10'><pre>&gt;&gt;&gt; Service municipal Le Guichet associations à votre disposition Un guichet pour les associations rosnéennes existe depuis cette rentrée. La ville a en effet souhaité offrir un service plus complet et plus spécialisé aux besoins des diverses associations qui la composent. Ce nouveau service permet de déposer ou de recevoir des informations et documents nécessaires à l’organisme afin de remplir au mieux l’ensemble des formalités administratives que les associations se doivent de requérir. Aussi, ce guichet permet une simplification d’accès à l’information pour les usagers et de centraliser la transversalité des services qui sont offerts aux associations de la ville quelque soit leur domaine. &gt; Renseignements et contact : Guichet associations , 7 e étage de l’Hôtel de ville – 01 49 35 37 00. VILLE EN ACTION Prévention routière Des bravos à la pelle ! Les Rosnéens ont su se démarquer lors de la finale départementale de la Prévention routière du 18 juin dernier disputée au sein du stade Armand Girodit. Challenge à vélos pour les enfants de CM1 et CM2, compétition « en route prudence » pour les collégiens de 6 e et 5 e et enfin défi des conducteurs seniors qui ont plus de 30 ans de permis… Rien ne leur a échappé alors toutes nos félicitations à Jules Béal de l’école Jean Mermoz, Louis Charvanel de l’école du Centre, Enzo Larosa de l’école Henri Mondor, des élèves du collège Langevin Wallon qui ont disputé la finale notamment à Ophélie Asim, Aliou Diop et Tyfenn Dagorn le trio de tête, et enfin aux treize seniors qui ont brillé lors de leurs épreuves notamment Roland Blum, Moïse Dubreuil et Philippe Savoye qui furent dans le peloton de tête ! Le saviez-vous ? Des opérations bucco-dentaires tellement réussies qu’elles sont à renouveler Certains écoliers rosnéens ont eu la possibilité de participer à une opération de sensibilisation au brossage des dents à la suite de leur déjeuner en juin dernier. Particulièrement réussie sur l’école du Pré-Gentil, cette opération menée conjointement entre l’école et le service de restauration devrait faire des petits au sein des autres établissements scolaires de la commune dans le courant de l’année 2008/2009. Rentrée 2008 Une allocation rentrée modulée en fonction de l’âge L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée sous condition de ressources aux familles aux revenus modestes pour les enfants de 6 à 18 ans (nés entre le 16 septembre 1990 et le 31 janvier 2003 inclus) qui sont scolarisés. Son montant, par enfant et par an, est modulé en fonction de l’âge de l’enfant: - 6-10 ans: 272,59€ - 11-14 ans: 287,59€ - 15-18 ans: 297,59€ Les familles qui perçoivent au moins une prestation familiale n’ont aucune démarche à effectuer. Les familles ayant un seul enfant à charge et non-allocataire doivent envoyer à la CAF un dossier de demande d’allocation de rentrée scolaire. À noter que pour les enfants de 16-18 ans, l’allocation est versée sur justificatif de scolarité ou d’apprentissage. Les familles devront donc retourner au plus vite l’attestation de scolarité à la CAF pour bénéficier de l’aide en question. &gt; Renseignements : La CAF au 08 20 25 93 10 où sur www.caf.fr N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 13</pre></div> <div class='panel' id='p11'><pre>VILLE EN ACTION Scolarité Bonne année, bonne rentrée ! Pas toujours évident de retrouver le chemin de l’école après de longues journées de farniente. Mais l’effort fut fait le 2 septembre dernier par l’ensemble des enfants scolarisés... La municipalité a accueilli les enfants de l’école Henri Mondor cette année pour les encourager à bien travailler tout au long de l’année en compagnie de leurs professeurs respectifs. En effet, le Maire Claude Pernès fut accompagné pour l’occasion de Joëlle Frontière la Directrice générale des services de la Ville, de Patrick Capillon (ci-contre) Adjoint au Maire délégué à l’Éducation et à la Petite enfance et de Benoît Maqueda (ci-contre en arrière-plan) le Directeur de l’Éducation de la commune. Tutorat Entretien avec la société rosnéenne Voy’elles « Vous donner des ailes pour avancer », telle est la vocation de la jeune entreprise rosnéenne Voy’elles implantée à l’Espace 22. Loin de vouloir concurrencer les heures de soutien des professeurs ou encore l’apport des parents en matière d’aide aux devoirs, l’équipe pédagogique souhaite avant tout mettre en place tous les éléments de la réussite scolaire. Proximité, confiance, professionnalisme, l’équipe pédagogique qui s’est développée, témoigne par l’efficacité de ses méthodes. D’où notre intérêt, à vous les faire découvrir au plus vite pour la rentrée ! Elodie Cavigioli et Matthieu Arnaud de la société Voy’elles Comment s’organise le premier contact avec un enfant ? Voy’elles : Nous évaluons avec les parents un véritable profil de l’enfant, nous établissons avec eux les objectifs à atteindre, les possibilités de l’enfant et déterminons ainsi une idée du nombre de cours qu’il faudrait à leur enfant. La moyenne étant de 4 heures par semaine, ce qui est déjà assez intensif. Les rendez-vous ont lieu à domicile pour une plus grande proximité et mise en confiance avec l’intervenant. Un projet pédagogique est suivi dont les parents détiennent les grandes trames. Lors du premier entretien, on évalue les connaissances, la compréhension, le comportement... Par la suite, des « bilans de qualité » sont effectués entre l’intervenant, les parents, l’enfant et l’équipe. Un programme très complet essentiel à la réussite… Voy’elles : En effet, ce ne sont pas seulement des cours à domicile. L’enfant est suivi et on évalue sa progression tout en l’aidant à améliorer ses capacités d’attention, de calme. On l’aide également à choisir son parcours par la visite possible d’un conseiller d’orientation. On intervient vraiment en complément de l’apport des parents et des enseignants et ce, pour tout enfant dès 4 ans. On dispose également de sujets d’épreuves (Brevet, Bac…) que nous corrigeons à titre personnel. À noter que nous possédons un agrément qui permet à notre clientèle de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de 50% sur nos prestations. Vous proposez également d’autres types de cours… Voy’elles : En effet, les enfants et le parcours scolaire ne sont pas notre seul public. Nous proposons des formules de cours particuliers à domicile, d’éveil linguistique (anglais, chinois, russe, arabe, japonais…), des stages de perfectionnement et de remise à niveau pour tous. Avec près de 40 intervenants diplômés, nous intervenons sur les départements du 93, 94 et 77. Nous proposons très prochainement des préparations aux concours de la Fonction publique pour tout adulte intéressé. &gt; Voy’elles à domicile : tutorat scolaire, conseils pédagogiques… Contact : 06 09 76 07 32 – info@centrevoyelles.fr - www.centrevoyelles.fr 14 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p12'><pre>Nouveauté À la découverte du Guichet familles C’est nouveau et c’est spécialement conçu pour les familles rosnéennes afin de leur simplifier toutes leurs démarches. Dominique Chotain, agent municipal en charge de son organisation, nous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau Guichet familles. � VILLE EN ACTION En quoi consiste le Guichet familles ? Dominique Chotain : Le Guichet familles est un point d'accueil et d'information des usagers, avec la centralisation des informations de la famille en relation avec les secteurs prestataires de la ville. Le guichet familles se chargera en effet de transmettre les demandes aux secteurs concernés (culture, scolaire, loisirs, etc...) et adressera la carte famille aux usagers. La carte est donc à conserver précieusement ! Quel changement majeur de service implique-t-il aux Rosnéens ? D.C : Un lieu unique pour enregistrer Activités Le Pass’sports-loisirs, vous connaissez ? Vous souhaitez que vos enfants pratiquent un sport, une activité culturelle ou fréquentent un centre de loisirs ? Le Pass’sports-loisirs peut vous aider à payer les frais d’inscription et l’achat de matériel nécessaire à la pratique de l’activité choisie par vos enfants. Cependant, il ne peut être utilisé pour les voyages et les séjours organisés par les établissements scolaires. Si votre enfant a entre 6 et 18 ans et si votre quotient familial est inférieur à 540 euros, vous avez dû recevoir automatiquement cette aide. Renseignez-vous ! &gt; Contact : La CAF au 08 20 25 93 10 ou sur www.caf.fr. les informations concernant la famille, et qui seront utilisées bientôt par tous les services proposant des prestations aux usagers au moyen de la carte famille et de son numéro d'identifiant. La fiche famille est créée une fois et la mise à jour se fait automatiquement pour tout le monde. L'objectif est de proposer des nouveaux services comme le prélèvement qui va commencer pour la Petite enfance et s'étendre aux autres services comme les accueils périscolaires, les études surveillées, les activités culturelles et sportives, et plus encore. Et bientôt l'inscription et le règlement en ligne. Comment fonctionne-t-il? D.C : Il suffit de remplir une fiche famille et de fournir une attestation d'impôt, le livret de famille pour les enfants afin d’obtenir la carte famille. Les usagers trouveront également toutes les informations sur les prestations de la ville (de services et de loisirs). &gt;&gt;&gt; Quels sont ses heures d'ouverture ? D.C : Du mardi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h30 au 7 e étage de l’Hôtel de ville avec une fermeture au public le lundi toute la journée. Il ouvre également ses portes le samedi matin en septembre et en juin. Dispositif « C@rtoSanté » L’offre et le recours aux soins en un clic Les Unions régionales des caisses d’Assurance Maladie ont mutualisé les informations relatives à la démographie médicale, l’offre et la permanence de soins à travers le dispositif «C@rtoSanté. Cet outil de diagnostic et d’aide à la décision en matière de démographie médicale permet d’obtenir via le site de l’URCAM d’Ile-de-France, des cartes interactives pour les professionnels de la santé et le public, des chiffres détaillés de l’offre et de la consommation des soins pour la région, les départements, les cantons et les communes. Il est possible de réaliser soi-même un ensemble de cartes et d’exporter les données. &gt; Pour en savoir plus : www.urcamif.assurance-maladie.fr. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 15</pre></div> <div class='panel' id='p13'><pre>VILLE EN ACTION Démocratie locale La Municipalité aux côtés des résidents de Mermoz Face à la montée des incivilités et des actes de vandalisme autour des travaux de réhabilitation de la cité Mermoz, le Maire accompagné d’élus, de représentants du bailleur Logirep et du commissaire de Rosny, a tenu à s’adresser à la population excédée le 15 juillet dernier en organisant une réunion de quartier. Certes, les travaux ne sont en rien une partie de plaisir pour les habitants mais ces derniers sont nécessaires pour leur cadre de vie et le problème vient surtout des agissements de délinquants chaque nuit sur le site. Plusieurs cambriolages dans les locaux même du personnel de la réhabilitation ont été organisés durant les six derniers mois malgré les passages très réguliers de la police dans le secteur. « On passe dans votre cité quasiment tous les jours même quand vous n’y êtes pas. Mais votre résidence, on la connaîtra jamais aussi bien que vous et sans témoignage de votre part, on avance moins vite » a expliqué le commissaire de police de Rosny. À savoir qu’audelà de la crainte d’éventuelles représailles, le témoignage anonyme est possible. Avant l’été, ce furent quinze jeunes du quartier qui furent interpellés. Bénévolat Dom’Asile de Rosny a besoin de vous ! Dom’Asile est une association régionale qui défend l’accès aux droits des demandeurs d’asile. Les personnes qui souhaitent demander une protection en France parce qu’ils sont en danger dans leur propre pays ont besoin d’une adresse pour accomplir leurs démarches alors même qu’ils n’ont pas toujours d’hébergement stable. L’un des centres de Dom’Asile se trouve dans les locaux du Secours Catholique de Rosny-sous-Bois, 33, rue Paul Cavaré et des permanences ont lieu tous les mardi et vendredi après-midi. L’association recherche actuellement des bénévoles disponibles pour participer à l’une de ces permanences une fois par semaine. Aucune qualification particulière n’est nécessaire, la coordination de l’association assurant la formation de tous les nouveaux bénévoles, on vous demande uniquement de partager l’envie de défendre le droit d’asile, d’accueillir et d’orienter un public de demandeurs d’asile ainsi que la capacité de travailler en équipe. &gt; Si vous êtes intéressé, que vous êtes disponible pour participer aux permanences ou que vous souhaitez donner un coup de main pour un travail d’interprétariat et de traductions ponctuelles (tamoul, cinghalais, arabe,…), vous pouvez contacter Magali Daurelles par mail domasile@cimade.org ou par téléphone au 01 40 08 17 21. Emploi La ville recherche des vacataires Le pôle Enseignement de la ville a besoin de personnel vacataire pour réaliser les entrées et les sorties des écoles. Plusieurs critères de recrutement sont exigés : proximité de résidence, être âgé de moins de 65 ans et détenir un casier judiciaire vierge. Si vous êtes disponible et que cela vous intéresse, prenez contact avec M me Guthleben au 01 49 35 38 30. Le saviez-vous ? L’enveloppe de rentrée remplie par les adultes de l’ESAT de Rosny Vous avez reçu dans votre courrier une grande enveloppe de rentrée contenant l’agenda culturel du trimestre, le guide des sports 2008/2009, le point infos rentrée… Et bien cette mise sous pli à 20 000 exemplaires fut réalisée par les adultes handicapés de l’Établissement et service d’aide par le travail de Rosny. Cette initiative n’est pas nouvelle car la ville sollicite en priorité l’établissement compte tenu du résultat impeccable et du désir de valoriser leurs activités quotidiennes. La démarche est d’ailleurs ouverte à toutes les entreprises qui recherchent une sous-traitance en matière de travaux divers tels que le remplissage de sachets de thé ou de café, de la couture, de l’emballage… Renseignez-vous auprès de la direction ! &gt; Établissement et service d'aide par le travail - 2, rue du 18 juin 1940 BP21 93114 Rosny-sous-Bois Cedex Tél. : 01 48 94 66 50. Erratum M me Carimalo exerce toujours Dans notre précédente publication, nous avions stipulé le départ à la retraite de l’enseignante. Cependant, M me Carimalo a décidé d’accorder, encore une année, ses bons et loyaux services auprès des élèves de l’école maternelle Jean Moulin. 16 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p14'><pre>Tout travail mérite récompense ! Les efforts des jeunes lauréats rosnéens n’ont pas été vains pour la grande majorité d’entre eux et la municipalité a décidé, une fois de plus, de féliciter le dur labeur accompli en leur organisant une soirée de détente. Cette dernière se tiendra le vendredi 10 octobre prochain dans les salles de l’Hôtel de ville avec au programme : accueil des lauréats et remise de cadeaux, buffet chaleureux et petit spectacle entre amis. Les invitations ont été lancées mais toutefois si vous habitez Rosny et que vous êtes diplômé 2008 d’un lycée mitoyen Soirée Les jeunes lauréats à l’honneur Rendez-vous le vendredi 10 octobre pour la traditionnelle soirée des lauréats... Tous à votre carton d’invitation dûment justifié ! de la ville, rendez-vous au Cercle J. “Arthur Rimbaud” pour obtenir votre invitation en échange du justificatif du diplôme obtenu. À noter que cette année, les invités viendront également du secteur culturel, artistique et sportif. De quoi rythmer encore plus cette soirée festive ! &gt; Contact et renseignements : Cercle J. “Arthur Rimbaud”, 45, rue Richard Gardebled au 01 48 12 88 50. E-mail: cerclej@mairie-rosny-sous-bois.fr. VILLE EN ACTION Cinéma Des invitations au voyage… Le nom de « Connaissance du monde » vous dit sûrement quelque chose. Il s’agit bel et bien en effet de séances cinématographiques régulières sur un pays ou un voyage en particulier. Les futures séances auront lieu à 15 heures et 20 h30 dans la salle du Conseil dans l’Hôtel de ville au tarif de 5 € l’entrée, les jours suivants : • Mardi 14 octobre : « Mauritanie, entre désert et océan » • Mardi 25 novembre : « Cambodge, les clés d’un royaume » • Mardi 9 décembre : « Les Chemins de Compostelle, 1 700 km sur la voie des étoiles » • Mardi 3 février : « Les Incas, à la recherche du fabuleux trésor » • Mardi 17 mars : « Chine, la route du thé » • Mardi 31 mars : « Mon Québec, espaces et découvertes » Coacar La rentrée au rythme d’un vide-grenier Souvent synonyme de changement et de renouveau, la rentrée se fera sous le signe du traditionnel vide-grenier du Coacar. Organisée dans le quartier Bois- Perrier/Saint-Exupéry, la brocante aura lieu le dimanche 28 septembre prochain avec des animations et des jeux pour les enfants. Bonne promenade et agréable vente à tous! Œnologie Un salon à consommer avec modération On ne change pas la formule d’un succès. Le traditionnel salon des vins et des produits gourmands se tiendra les 14, 15 et 16 novembre prochain au sein de l’Hôtel de Ville avec une nouvelle fois des récoltants qui ont fait du chemin. La quasi-totalité des régions de France y sera représentée pour le plus grand plaisir des amateurs d’épicerie fine et des œnophiles. Vous aussi, soyez présents au rendez-vous ! &gt; Salon des vins et des produits gourmands, les 14, 15 et 16 novembre sous le chapiteau situé en face de l’Hôtel de Ville. Soirée huîtres et fruits de mer le 14 et dîner de gala le 15 sur réservation. Contact et renseignements auprès de M. Poiret au 06 64 13 49 21. Animation De beaux lots au loto L’Association culturelle rosnéenne organise un loto au profit de la recherche pour la lutte contre la sclérose en plaques le dimanche 9 novembre 2008 à 14 heures dans la salle Barjac, située rue Edouard Beaulieu. Renseignez-vous pour y participer ! &gt; Contact et renseignements au 01 49 35 94 15. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 17</pre></div> <div class='panel' id='p15'><pre>DOSSIER L’Agenda 21: L’EMPLOI DU TEMPS DE CHACUN! « Il ne sert de rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre ». La clairvoyance de François Mauriac est malheureusement aujourd’hui encore plus d’actualité. Changements climatiques, perte de la diversité écologique, pollution, augmentation des déchets, inégalités entre les continents et dans nos sociétés, surexploitation des ressources naturelles… Nos modes de vie actuels entraînent de nombreux dérèglements qui se répercutent sur l'ensemble de la Planète. Quelle Terre laisserons-nous à nos enfants ? Devant ce constat, la ville de Rosnysous-Bois propose une mobilisation de chacun pour construire un monde plus responsable et plus solidaire à travers la mise en place d’un Agenda 21 local qui sera lancé officiellement la deuxième quinzaine de novembre lors de la Semaine de la solidarité internationale. Dès lors, nous avons souhaité vous présenter cet engagement à travers des initiatives, des actions, des conseils pour qu’ensemble notre ville perdure dans son objectif de bien-être. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 19</pre></div> <div class='panel' id='p16'><pre>DOSSIER Entretien avec Philippe Gambier et Julie Besco Chargés de mission des Relations internationales et du Développement durable au sein de la Ville de Rosny-sous-Bois Concrètement comment la mise en place de l'Agenda21 va se faire à Rosnysous-Bois ? P.G et J.B : Pour mener à bien cette démarche, la Ville bénéficie du soutien de la Région (Agence régionale de l'environnement et des nouvelles énergies) et de l'État (Direction régionale de l'environnement). Son élaboration nécessite du temps, environ deux ans et requiert l'appui d'un bureau d'études. La première année doit permettre d'acquérir une vision commune des enjeux et des problématiques du territoire en matière de développement durable, en particulier dans le secteur clé de l'environnement. La deuxième étape consiste à traduire ce diagnostic partagé en orientations prioritaires, elles-même déclinées en actions réalisables à court, moyen et long terme. L'Agenda 21 est le programme d'action pour concevoir ensemble la ville de demain. Pouvez-vous nous résumer ce qu'est un Agenda 21 et quel est l'intérêt de le mettre en place au niveau local ? Philippe Gambier et Julie Besco : L'Agenda 21 est l'outil privilégié pour mettre en place un projet de développement durable à l'échelle d'un territoire. Certains se souviennent peut-être du rapport de Madame Brundtland soumis à l'Assemblée générale des Nations unies en 1987 qui définit le développement durable comme &quot;un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs&quot;. Plus tard, la Conférence internationale sur l'environnement et le développement de 1992 à Rio, plus connue sous le nom de &quot;Sommet de la Terre&quot;, débouche sur une déclaration commune et une série de recommandations rassemblées dans le fameux Programme pour XXI e siècle ou Agenda 21. Les bases sont désormais jetées... Il convient d'agir à tous les niveaux (international, national et local), et de mobiliser nos énergies dans un esprit de dialogue et d'échange. Les grands principes énoncés à Rio ont donc vocation à se décliner sous la forme d'Agendas 21 nationaux et locaux. Ainsi, après la prise de conscience générale sur la nécessité de modifier nos comportements pour sauver la Planète, on s'assure, au travers de l'Agenda 21, que tout le monde, décideurs, entreprises, associations, citoyens... avance bien dans le même sens, et durablement ! Quelle mobilisation/participation attendez-vous de la population ? P.G et J.B : La participation des citoyens et des acteurs locaux (associations, entreprises...) tout au long de la démarche est un élément déterminant pour sa réussite. Nous sommes convaincus que chaque Rosnéen(ne) possède une histoire personnelle et un regard sur le monde qui peut, moyennant un espace de dialogue adapté, venir enrichir la réflexion qui s'engage. Dans la relation entre élus, administration communale et administrés, il y aura peut-être un avant et un après Agenda 21. Ainsi, le bureau d'études qui sera sélectionné par appel d'offres pour nous aider à atteindre nos objectifs, devra proposer une stratégie de concertation appropriée. Pourquoi avoir choisi la Semaine de la solidarité internationale pour le lancer officiellement ? P.G et J.B :Pour le symbole... On ne peut agir efficacement localement que si on a conscience des risques écologiques encourus par notre planète aujourd'hui affectée par nos modes de consommation et de production. La solidarité &quot;ici et là-bas&quot; est une dimension essentielle du développement durable. Dans une ville &quot;plurielle&quot; comme Rosny, l'Agenda 21 doit contribuer au rapprochement des personnes, des cultures et des générations. Pouvez-vous nous citer deux ou trois actions à l'ordre du jour de cette semaine particulière ? P.G et J.B :Le programme est en cours de finalisation. Il s'agit de réunir en un seul et même lieu différentes animations d'information et de sensibilisation au développement durable (expos, conférences, ateliers...), avec comme point d'orgue le lancement officiel de l'Agenda 21 local à l'occasion d'un grand débat public. 20 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p17'><pre>Direction des Bâtiments Quand les efforts de chacun portent leurs fruits L’envie d’agir s’est concrétisée dans leurs actes. À la direction des Bâtiments publics, cela faisait un moment que chacun était concerné par l’éco-gestion sans savoir vraiment comment réaliser tout cela. Alors, on s’est interrogé sur l’impact de ses missions au quotidien sur l’environnement et là, on a découvert des tas de possibilités pour améliorer la situation en se documentant et en y mettant de la bonne volonté… Un bon modèle à suivre. DOSSIER Emmanuel Pezrès, directeur-adjoint des Bâtiments publics, est formel : « Sans l’accord de l’équipe, son investissement et sa motivation, rien n’aurait pu se faire ». Depuis plus de trois ans, la direction a entrepris une véritable ligne de conduite écologique au sein de ses différentes actions : intégration des critères Haute Qualité Environnementale -visant à réduire les consommations d’énergie, à maîtriser la pollution- pour les marchés publics, mise en place de panneaux solaires, installation de chaudières à bois. Des exigences naturelles qui sont issues d’une prise de conscience commune de travail. Car si chacun fait attention à titre privé à tous ces aspects, la direction des Bâtiments a quant à elle sa part de responsabilité via les nombreux équipements en construction et réhabilitation dont elle a la charge. Une conséquence non négligeable donc sur l’écologie territoriale à long terme ! En suivant de près l’évolution de la législation européenne sur le développement durable, elle a voulu de suite, suivre cette dynamique et même aller encore plus loin comme pour le cas du choix des peintures. Après s’être documentée, la direction a organisé la visite d’un laboratoire expérimenté en matière de peintures naturelles pour l’équipe des peintres partante, qui a ainsi mieux appréhendé la démarche et ses enjeux. Très vite conquis, les peintres n’utilisent désormais plus que ces peintures écologiques. Selon eux, « c’est le vrai travail du peintre qui est retrouvé et mis à l’honneur. On devient un peu des chimistes car nous composons nous-mêmes nos couleurs et nous les appliquons avec plaisir sans l’odeur toxique des anciens produits. C’est vraiment mieux qu’avant». Le prochain projet à mettre en place concerne l’utilisation du bois où une autre visite sur son lieu de traitement est en prévision afin que les équipes constatent elles-mêmes ce qu’il en est des produits biologiques responsables et se fassent le porteparole de ces visites écologiques. À noter ! Le centre multifilières du SYCTOM ouvre ses portes ! Une journée Portes ouvertes pour le grand public se tiendra le samedi 22 novembre 2008 de 10h30 à 17heures au Centre multifilières du SYCTOM de l’Agglomération parisienne à Ivry-Paris XIII. Elle comportera une exposition sur la prévention et la valorisation des déchets ménagers suivie d’une visite de l’installation (départ toutes les 20 minutes). Elle sera, pour chaque habitant, l’occasion de venir découvrir le fonctionnement de l’unité d’incinération avec valorisation énergétique qui traite chaque année 730 000 tonnes d’ordures ménagères produites par 1,2 million d’habitants ainsi que le tri des collectes sélectives préparant au recyclage où 33 000 tonnes de déchets recyclables sont triés par 900 000 Franciliens. &gt; Centre de tri et de valorisation énergétique des déchets ménagers : 43, rue Bruneseau 75013 Paris N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 21</pre></div> <div class='panel' id='p18'><pre>DOSSIER Volonté Le bon geste, c’est une question de réflexe ! C’est incontournable, plus on consomme, plus on jette. Chaque année en France, ce sont près de 28 millions de tonnes de déchets auxquelles il faut trouver une destination ! Voici un petit récapitulatif simple à appliquer pour certains déchets qui nous font douter de leur poubelle d’arrivée… &gt; Les emballages plastiques d’abonnement de journaux et magazines : ils vont dans la poubelle verte car le plastique, trop fin, ne peut être récupéré par le tri sélectif. &gt; Les médicaments non utilisés : on les rapporte chez le pharmacien. &gt; Les bouteilles et pots en verre : dans les conteneurs à verre enterrés ou non, disposés un peu partout dans la ville. &gt; Les verres (à boire) et la vaisselle cassés : ils sont à déposer dans la poubelle d’ordures ménagères et non dans les conteneurs à verre car ils ne sont pas recyclables. &gt; Les déchets de jardin et les épluchures de légumes : direction la benne verte de la déchetterie mobile présente sur la ville chaque samedi matin à un lieu précis ou bien aux horaires d’ouverture de la déchetterie de Romainville. Concernant Rosny, encore beaucoup trop de déchets verts sont retrouvés dans les conteneurs d'ordures ménagères. À savoir que ces déchets sont dirigés vers un centre d'enfouissement ou une usine d'incinération alors que s'ils sont déposés en déchetterie mobile, ils sont transférés vers une plate- forme de compostage. Le coût de traitement est beaucoup moins important et donc les répercussions moins lourdes sur vos taxes d’ordures ménagères. Alors ne vous pénalisez pas vous-mêmes en payant plus et oeuvrez pour l’environnement ! &gt; Les vieux vêtements : des bornes de recyclage à vêtements ont été disposées sur la ville, vous les avez forcément remarqués. À noter ! � Conseils C’est la rentrée, faites maigrir votre poubelle ! Eco-recharges, produits concentrés, cabas réutilisables... Comment faire ses courses en limitant les emballages et en préservant l'environnement. Trois astuces faciles pour commencer : • À bas les lingettes même si elles sont « pratiques »: J'évite les lingettes pour me démaquiller, nettoyer le sol ou les sanitaires qui produisent jusqu'à 58 kg par an à ma poubelle dont 55 kg non recyclables ! Je préfère les serpillières et les éponges hygiéniques et économiques : 35€ par an contre 555€ pour nettoyer une maison entière selon le WWF. Les 2/3 de la production européenne de ces lingettes sont vendus en France… Bonjour la réputation ! Les prochains lieux et dates de la déchetterie mobile Quatre endroits de la ville accueillent à tour de rôle la déchetterie mobile le samedi de 8h à 13 heures. Plusieurs bennes de dépôts attendent vos déchets verts, encombrants, toxiques, gravats, ferraille. Renseignez-vous au numéro vert mis en place par le service Hygiène et Environnement pour les conditions d’accès : 0 800 50 49 36. &gt; Gare SNCF du Bois-Perrier : 6 septembre, 4 octobre et 1 er novembre 2008 &gt; Stade Armand Girodit : 13 septembre, 11 octobre et 8 novembre 2008 &gt; Services municipaux, rue du Rhin : 20 septembre, 18 octobre et 15 novembre 2008 &gt; Place de l'Europe : 27 septembre, 25 octobre et 22 novembre 2008 • Vaisselle, lessive : J'évite les tablettes. Je préfère les poudres et les produits concentrés de préférence avec écolabels (marques Ecovert, Biolav, Arbre vert…). • Thé, café : J'évite les sachets, les capsules café et les dosettes qui génèrent 10 fois plus d'emballages que les paquets classiques. J'utilise une théière avec une boule à remplir de feuilles de thé en vrac. 22 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p19'><pre>Nouveau commerce Du bio plein son panier en centre ville ! Vivez au rythme de la nature ! L’équipe de « O’Panier Bio » vous attend désormais du lundi au samedi pour vous faire découvrir toutes les richesses vertes qui sont à notre portée pour favoriser le bon équilibre écologique. Boissons, alimentation, épicerie fine, bien-être, cosmétique, soins d’intérieur… Toute une variété vous est proposée à des prix raisonnables car selon l’équipe, «la boutique s’inscrit dans une logique d’ouverture et d’accessibilité de tous aux produits bio ». Une démarche aussi de sensibilisation dirigée vers l’offre naturelle qui est complétée par l’envie d’organiser régulièrement des journées événementielles (découverte des soins du corps, dégustation aux côtés des producteurs…) mais également par la présence d’un cahier de suggestions sur lequel quiconque peut glisser une idée qu’il aurait découvert et qu’il serait judicieux de faire partager. Un esprit très ouvert pour qu’ensemble, entre Rosnéens, le bio fasse peu à peu partie des petites habitudes de chacun. &gt; O’Panier Bio – 3, rue Paul Cavaré à Rosny-sous-Bois. Contact : 06 28 62 84 22. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h depuis début septembre 2008. Inauguration officielle le samedi 28 septembre toute la journée où une invitation à la découverte des différents produits vous sera proposée. DOSSIER Initiative Entretien avec Sandrine Padoly Représentante de la société rosnéenne Allo Autos Cleans Présentez-nous votre société basée à Rosny-sous-Bois… Sandrine Padoly : Il s’agit d’une entreprise destinée à proposer aux professionnels une gamme de produits de lavage et de nettoyage automobile entièrement biologique et écologique. Un engagement qui inclut une formation d’utilisation de ces produits auprès des professionnels automobiles (garages, concessionnaires d’autos, de caravanes, de motos, de scooters…). Comment cette idée vous est-elle venue ? S.P : Appréciant toute petite le nettoyage des voitures grâce à un père passionné de belles autos et dotée de l’envie de monter une entreprise responsable, j’ai réfléchi à concilier les deux. L’initiative a débuté par la mise en place d’un service de nettoyage de voitures quasi à domicile par une équipe constituée de professionnelles. Ça a pris de suite, les gens faisaient sans doute confiance aux femmes pour nettoyer les moindres recoins de leurs véhicules ! Et peu à peu, nous avons réalisé des tests en laboratoire pour obtenir des produits les plus verts possibles pour un confort d’application et de résultats pour les hommes, tout en respectant la nature. Quels sont concrètement les bienfaits de vos produits sur l’environnement ? S.P : Ce sont des produits de nettoyage sans eau uniquement à base d’huiles essentielles et végétales. Il faut savoir que lorsque vous nettoyez un véhicule, il faut compter entre 150 à 250 litres d’eau de perte. Nos sept produits sont donc biologiques mais aussi écologiques car non-étiquetés. Ils ne provoquent donc aucun effet néfaste pour l’homme, la faune et la flore. Vos clients sont des professionnels, avezvous l’intention de vous tourner vers les particuliers ? S.P : Par volonté de sensibilisation, nous nous sommes dirigées en effet vers les professionnels avec une proposition très attractive car nos produits furent adaptés à la concurrence du marché alors que l’on sait combien le bio a sa réputation d’être plus cher. Nous souhaiterions vivement nous tourner vers les particuliers mais nous avons besoin de partenaires car nous sommes encore petits pour développer tout cela : éditeurs, commerciaux… Du moment où le partenaire demandeur est investi vers le durable et l’écologie, nous étudions toute proposition pour un jour faire profiter les Rosnéens de nos produits et de nos méthodes d’application résolument tournées vers l’avenir. &gt; Contact : Allo Autos Cleans à Espace 22, Parc de Nanteuil à Rosny au 01 48 55 29 73 – Site internet : www.accbio.com. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 23</pre></div> <div class='panel' id='p20'><pre>Marchés des Forains rosnéens Vous avez la parole ! Vous les aimez, vous les avez adoptés, aidez-nous à les améliorer ! Vous ne les fréquentez pas, vous pouvez aussi nous aider à comprendre pourquoi. Vos attentes nous intéressent, dites-le-nous ! Le pôle Affaires Économiques Emploi et le délégataire Lombard &amp; Guérin vous remercient pour votre participation ! QUESTIONNAIRE MIEUX VOUS CONNAÎTRE 1. Habitez-vous à Rosny-sous-Bois ? Si oui, quel quartier ? ❒ Le Bois-Perrier- Marnaudes ❒ Le Plateau d’Avron ❒ La Justice ❒ Le centre ville ❒ Les Changis ❒ Le Pré-Gentil ❒ Les Boutours ❒ La Boissière Si non, quelle ville ? ................................................................................. 2. Votre sexe ? 3. Votre âge ? ❒ Féminin ❒ moins de 25 ans ❒ entre 25 et 34 ans ❒ 55 ans et plus ❒ Masculin ❒ entre 35 et 44 ans ❒ entre 45 et 54 ans 4. Quelle est votre catégorie socioprofessionnelle ? ❒ agriculteur ❒ artisan/commerçant ❒ profession libérale ❒ chef d’entreprise ❒ employé ❒ cadre ❒ retraité ❒ ouvrier ❒ père ou mère au foyer ❒ demandeur d’emploi ❒ autres (précisez……………..) ❒ étudiant ✄ MIEUX VOUS COMPRENDRE 5. Fréquentez-vous les marchés forains de Rosny-sous-Bois ? Si oui, à quelle fréquence ? Si non, où allez-vous faire vos courses ? ❒ rarement ❒ marché forain d’autres villes (nommez) ❒ une fois par mois ……………………………………….. ❒ au moins une fois par semaine ❒ autres commerces type supérette à Rosny ou dans une autre ville (nommez) ………………………………………….. Comment vous-y rendez-vous ? ❒ à pied ❒ en Titus ❒ à vélo ❒ en bus ❒ en voiture Vers quelle heure allez-vous habituellement faire votre marché ? ❒ 8 h-10 heures ❒ 10 h-13 heures ❒ 13 h-15 heures ❒ 15 h-17 heures ❒ 17 h-19 heures 6. Quels produits achetez-vous le plus communément ? Produits alimentaires : Produits non alimentaires : ❒ fruits/légumes ❒ boulangerie ❒ habillement enfants ❒ boucherie/volaille ❒ habillement homme/femme ❒ charcuterie/traiteur ❒ chaussures ❒ poissonnerie ❒ mercerie ❒ olives-fruits secs ❒ accessoires bijoux ❒ produits étrangers (italiens/portugais…) ❒ petit bazar N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 25</pre></div> <div class='panel' id='p21'><pre>QUESTIONNAIRE 7. Combien dépensez-vous en moyenne par marché ? ❒ entre 10 € et 30 € ❒ entre 31 € et 50 € ❒ plus de 50 € MIEUX VOUS SERVIR 8. Quels sont les marchés que vous fréquentez le plus souvent ? ❒ Le Bois-Perrier ❒ Les Boutours ❒ Carnot ❒ Le Pré-Gentil ❒ Saint-Exupéry 9. Pour quelles raisons ? Le Bois-Perrier Les Boutours Carnot Le Pré-Gentil Saint-Exupéry Prix pratiqués Fraîcheur/qualité du produit Diversité/choix du produit Relation avec les commerçants Ambiance/convivialité Accessibilité/proximité/visibilité Sentiment de sécurité Facilité de stationnement Propreté du site 10. Qu’est-ce-qui vous amènerait à fréquenter davantage nos marchés ? (Choix plus varié, produits bio, nouveaux horaires, emplacement des marchés, buvette) ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… Merci de renvoyer ou déposer ce questionnaire avant le 20 octobre 2008 - PAR COURRIER Pôle Affaires Économique – Secteur Commerce 9, rue Emile Auxerre - 93110 Rosny-sous-Bois - PAR FAX 01 48 12 13 51 - PAR mail economie@mairie-rosny-sous-bois.fr - EN LIGNE www.rosny93.fr – Rubrique ÉCONOMIE - Remise directe sur les stands lors de la Fête des marchés du 13 au 19 octobre 26 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL ✄</pre></div> <div class='panel' id='p22'><pre>Animation Tous à la Fête des Marchés ! Dans le cadre de la semaine nationale du goût, les commerçants invitent petits et grands à venir goûter leurs produits, saveurs d’antan et d’aujourd’hui, durant la semaine du mardi 14 au dimanche 19 octobre 2008. Pour participer au mieux à cet événement intitulé « Saveurs et traditions sur les marchés forains rosnéens », nous vous reprécisons les lieux et horaires de chacun ! Bonnes emplettes à vous ! CAP’ÉCO • Marché des Boutours, rue Victor Hugo Mercredi et samedi de 8 h à 13 heures. • Marché de la place Carnot, centre ville Jeudi et dimanche de 8 h à 13 heures. • Marché du Pré-Gentil, allée de Colmar Mardi et vendredi de 13 h à 19 heures. • Marché du Bois-Perrier, centre commercial du Bois-Perrier Mardi de 8 h à 13 heures. • Marché de la place Saint-Exupéry, quartier des Marnaudes Vendredi de 8 h à 13 heures. Économie Rosny-sous-Bois, couveuse d’entreprises Vous le saviez déjà, le pôle Affaires économiques–Emploi accueille, conseille, guide, informe et aide les entreprises. Pour sa part, la pépinière ESPACE 22 héberge les jeunes entreprises (moins de 5 ans) et aide les futurs entrepreneurs dans leurs démarches administratives et de montage de Business plan. La ville est en outre adhérente à Initiatives 93 qui génère un potentiel de financement de prêts d'honneur annuels compris entre 9 000 et 75 000 euros, et donnant la possibilité à l'entreprise agréée d'obtenir un prêt allant de 27 000 à 225 000 euros sur 3 ans. L’Hôtel d’Entreprises Jean Monnet, au dernier étage du même immeuble et donnant sur le golf, loue quant à lui ses locaux spacieux aux entreprises (baux commerciaux) avec accès à des services personnalisés. L’entrepreneur, s’il le souhaite, peut également domicilier son établissement à la même adresse. En plus de tout cela, il aura dorénavant l’Antenne GEAI à partir du 1er octobre 2008 chaque deuxième jeudi du mois au sein de la pépinière ESPACE 22. Le Groupement d’entrepreneurs accompagnés individuellement (GEAI) accueillera les futurs entrepreneurs inscrits. Cette couveuse ouvre la possibilité d’apprendre à être entrepreneur en utilisant le n° de SIRET de la couveuse. Un accompagnement personnalisé permet de tester, modifier, valider son projet tout en bénéficiant d’un programme de formations. Le futur entrepreneur peut donc produire et commercialiser en toute légalité, avant de s’immatriculer et ainsi construire son réseau clients/fournisseurs pour finalement lancer son entreprise. &gt; Couveuse d’entreprises : Espace 22 - Parc de Nanteuil, Inscription en ligne exclusivement www.geai-bgp.org, Contact: Céline Carles au 01 48 12 13 50. Requalification Le Parc Montgolfier change d’allure Bonne nouvelle ! Les travaux de requalification suivent leur cours et seront terminés au mois de novembre prochain. Côté voirie, les fourreaux, destinés au câblage pour la future vidéosurveillance ont été posés et les travaux pour le stationnement seront terminés au mois de novembre. La signalétique, la livraison de l’éclairage et les jardinières sont en cours. Pour les espaces verts, la nature ayant ses exigences que l’homme ne peut maîtriser, les plantations ne seront prévues qu’à la fin 2008. Les brigades de surveillance contrôlant les dépôts sauvages et le stationnement sont désormais opérationnelles et la vidéosurveillance sera mise en place courant 2009. L’autre actualité de l’année à venir sera le lancement d’une concertation, avec les entreprises implantées, l’élaboration d’une charte Qualité Environnement, afin d’améliorer encore le cadre de vie et l’attractivité de cette zone. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 27</pre></div> <div class='panel' id='p23'><pre>Santé Comment se porte votre ouïe ? La perte graduelle de l'ouïe passe souvent inaperçue. Pourtant, il s'agit de la déficience sensorielle la plus fréquente chez les aînés: elle touche plus de 30% des personnes de 65 ans et plus. C'est un problème grave: il affecte le sens de l'ouïe, mais aussi le bien-être global des personnes agées. La perte auditive crée des difficultés de communication et peut vous pousser à vous isoler de votre famille, de vos amis, et à délaisser vos activités sociales. Si vous entendez mal, ne vous isolez pas ! Demandez à votre médecin de vous adresser à un ORL. Il vous fera passer un examen complet pour déterminer le type et le degré de la perte auditive, et le traitement ou l'aide auditive dont vous pourriez avoir besoin. Des milliers de gens ont amélioré leur qualité de vie en utilisant des aides auditives pour augmenter le volume des sons. Les appareils sont meilleurs qu'autrefois, et renvoient des sons clairs et agréables. Une bonne audition favorise la communication. La plupart des gens souffrant de pertes de l'audition ont avantage à utiliser un appareil binaural, fait pour les deux oreilles. Un tel appareil assure une meilleure orientation dans l'espace, et permet de mieux distinguer les sons dans le bruit ambiant. Et puis, facilitez-vous la vie ! Procurezvous un amplificateur de téléphone ou une sonnerie lumineuse, utilisez le décodeur de sous-titrage du téléviseur ou bien installez une ampoule qui clignote quand on sonne à la porte ! Dimanche 5 octobre L’heure du banquet annuel approche ! Le repas annuel des retraités se déroulera cette année le dimanche 5 octobre à 12 h15 comme l’an dernier au gymnase Gabriel Thibault. Les inscriptions au banquet se tiennent au CCAS jusqu’à la fin septembre 2008 où une participation de 5 € est demandée pour les retraités rosnéens et de 15,25 € pour le conjoint non-retraité. SÉNIORS Fêtes de fin d’année Les colis sont en préparation Les traditionnels colis de Noël feront encore des heureux retraités. Pour bénéficier de ces jolis paniers garnis offerts par la municipalité et le CCAS, il vous faudra cependant remplir certaines conditions. &gt; Soit avoir plus de 65 ans et de ne pas dépasser 10000 € par an de ressources sur votre feuille d’imposition 2007 pour une personne seule, 13800 € pour un couple. Pour cela, vous devez transmettre au CCAS avant le 17 octobre prochain votre avis de non-imposition ou la copie de votre feuille d’impôts qui justifie ces non-dépassements de ressources. &gt; Soit d’être âgé(e) de 80 ans et plus, sans conditions de ressources, et de venir s’inscrire impérativement au préalable et avant le 17 octobre prochain au CCAS. &gt; À noter que les personnes de confession juive et musulmane peuvent demander à recevoir une compensation en se présentant avant le 17 octobre au CCAS et en faire la demande. Le saviez-vous ? L’association Aurore présence se municipalise En effet, l’association s’est dissoute dernièrement mais a été entièrement reprise par le Pôle des Affaires sociales de la ville. Un reportage plus conséquent sur l’activité de ce nouveau dispositif vous sera présenté dans le prochain bulletin municipal. Sortie L’expo-vente se fera au Club Timbaud Chaque édition a son lieu. Cette année, c’est au tour du Club Jean-Pierre Timbaud d’accueillir l’exposition-vente des œuvres réalisées par les retraités rosnéens. Cette dernière se tiendra donc les vendredi 14 et samedi 15 novembre 2008 et recueillera sans nul doute, plus d’une merveille ou trouvaille qui raviront votre petit chezvous : coussins, tableaux, foulards, bijoux, objets décoratifs… Et pour le coup, tout « made in Rosny-sous-Bois » donc plus de raisons d’hésiter à y faire un tour en famille ou entre ami(e)s ! &gt; Exposition-Vente des trois clubs, les 14 et 15 novembre 2008 au Club Jean-Pierre Timbaud dans le centre ville. Entrée libre pour tous. Contact : 01 45 28 00 05. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 29</pre></div> <div class='panel' id='p24'><pre>Mc Do Kids Iron Tour Félicitations à Héléna et Sonia ! Basket Les jeunes savent sauter ! Des talents en herbe ou plutôt en shorts ! Le dimanche 1 er juin 2008, le service Jeunesse a organisé en collaboration avec le centre socioculturel de la Boissière un tournoi de basket entre jeunes Rosnéens. Des paniers à gogo, des dribbles à la pelle et un instant de détente comme jamais marquèrent ce jour de repos assez sportif. L’édition rosnéenne du 7 juillet dernier, quoique tourmentée par le vent et la pluie, n’a pas découragé nos intrépides jeunes Rosnéens qui sont venus nombreux participer à l’édition du Mc Do Kids Iron Tour face à la mairie. Le nombre de participants a même battu des records pour les organisateurs qui se sont réjouis de cet engouement séquanodionysien, au point de vouloir revenir l’an prochain et peutêtre même sur plusieurs jours ! Deux Rosnéennes ont pu participer à la grande finale à Pierrelatte, entourées d’enfants venus de toute la France et de Frédéric Belaubre, notre athlète de l’Iron Tour Elite tout fraîchement revenu des J. O. de Pékin. Bravo donc à Héléna Hornec et Sonia Rubaud d’avoir représenté si joliment les couleurs rosnéennes ! Football Un mini championnat inter-écoles Félicitations aux équipes de football composées de jeunes écoliers des établissements Félix Éboué et de Jean Mermoz ! En effet, cet été l’accueil des loisirs des Marnaudes avait concocté une petite rencontre entre voisins de classe pour la plus grande joie des bambins. Et les prestations furent dignes des récompenses qu’on leur a délivrées en fin de matchs. Prévention Les piétons aussi ont leur permis Comme l’an dernier, ce sont encore plusieurs centaines de jeunes Rosnéens qui ont participé à l’opération du permis piéton organisée conjointement avec l’Éducation nationale, le secteur Prévention du pôle Politique de la ville et la Police Municipale. Séances pratiques et théoriques passées, les écoliers ont pu recevoir à juste titre leur petit sésame pour plus de sécurité en ville en juin dernier. Nul doute qu’ils ont partagé leurs connaissances avec leur entourage à leur retour à la maison… JEUNES Ludothèque Escapade italienne à la Boissière La ludothèque ne s’essouffle jamais en matière d’activités. À l’occasion de leur traditionnelle fête estivale le 21 juin dernier, c’est un voyage en Italie qu’elle a proposé aux nombreux enfants du quartier de la Boissière. Repas en toute convivialité, atelier de construction en bois et découverte de la culture romaine et toscane furent à l’honneur. À noter ! � Les salons étudiants à ne pas rater ! Des questions sur votre formation, votre envie de changer de filière, votre avenir ? Les salons étudiants parisiens entament leur rentrée avec des actualités aussi diverses que variées. Et leur entrée est gratuite si vous téléchargez des invitations via les sites internet concernés ! &gt; Formations et carrières internationales : Samedi 18 octobre à la Cité Universitaire de Paris de 10 h à 18 heures (Studyrama). &gt; Salon de l’Education : Du 27 au 30 novembre à l’Espace Champerret (L’Etudiant). &gt; Salon Spécial Grandes Ecoles : Du 12 au 14 décembre à l’Espace Champerret. (L’Etudiant). N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 31</pre></div> <div class='panel' id='p25'><pre>Nouvelle saison culturelle Un spectacle « Raté » pour bien commencer Pour le lancement de la saison culturelle 2008-2009, la direction des Affaires culturelles vous offre un spectacle mêlant clown, jonglage et théâtre burlesque. Trois chercheurs inventent les principes de base de leur propre physique et démontrent par leurs expériences que le chaos est la fin certaine de toute chose. Celui qui perd son pantalon essaye obstinément de grimper sur des cartons pour tester leur résistance. Celui qui parle cherche à mettre le monde en théorie et celui qui sourit, observe tous leurs ratages. L’excès donne parfois le sentiment de l’absurde. C’est cette situation que &quot;Raté-Rattrapé-Raté&quot;, spectacle de la compagnie Pré-oc-coupé/Nikolaus, expose sous la forme d’un hommage hautement burlesque aux scientifiques. &gt; Spectacle &quot;Raté-Rattrapé- Raté&quot;, les vendredi 3 octobre à 20h et samedi 4 octobre à 20h30 à l’École Nationale des Arts du Cirque. À partir de 8 ans (durée: 1h20). Gratuit. Réservations indispensables avant le 02 octobre au 01 48 12 27 80. &gt; Vendredi 3 avant et après le spectacle, les structures culturelles vous accueillent : avec un mini-concert jazz par les musiciens du Conservatoire de musique Francis Poulenc à 20h - Présentation de la saison 2008-2009 autour d’un buffet convivial dès 22h. Structures culturelles Profitez de la semaine Portes ouvertes ! Rencontrez des artistes-enseignants, participez à des ateliers d’arts plastiques ou de musique, furetez dans les rayons de la bibliothèque… les structures culturelles municipales vous accueillent et vous informent du dimanche 12 au samedi 18 octobre 2008. &gt; Dimanche, la bib crée le suspense Jeux et énigmes autour du polar. Pour adultes et enfants à partir de 6 ans. Dimanche 12 octobre de 10 h à 13 h. Bibliothèque Louis Aragon. Entrée libre. Renseignements sur place ou au 01 49 35 38 77. &gt; Cours de pratique collective pour tous Les 15 et 18 octobre au Conservatoire. Gratuit. Inscription indispensable pour les groupes. Contact : 01 45 28 00 85. Visite guidée César, anthologie par Jean Nouvel La fondation Cartier présente une exposition majeure consacrée à l’artiste César, qui n’a cessé d’explorer les possibilités formelles et expressives offertes par les matériaux industriels. &gt; Visite guidée de la Fondation Cartier le samedi 11 octobre à 16 h. Renseignements / Inscriptions : 01 48 54 90 54 - École d’arts plastiques. Tarif : 5€ - Lieu du rendez-vous : 261, bd Raspail - 75014 Paris (M° Raspail - Denfert-Rochereau). Bibliothèque Aragon Pas si élémentaire, mon cher Watson ! Avides de polars, fanas d’enquêtes en tout genre… Ce dimanche 12 octobre est fait pour vous ! La bibliothèque Aragon vous ouvre ses portes afin que vous recherchiez le fameux livre empoisonné. Nulle crainte de devenir envenimés mais bien au contraire encore plus férus de découvrir un à un, les indices qui vous conduiront à l’élucidation du mystère ! Vos talents de Sherlock Holmes seront récompensés à coup sûr par les bibliothécaires, alors n’hésitez plus ! &gt; La Bib crée le suspense, dimanche 12 octobre de 10 h à 13 h pour adultes et enfants à partir de 6 ans, entrée libre. Renseignements sur place ou au 01 49 35 38 77. CULTURE &gt; Ateliers d’arts plastiques pour tous Du lundi 13 au samedi 18 octobre à l’École d’arts plastiques Paul Belmondo. Gratuit. Inscription indispensable pour les groupes. Renseignements : 01 48 12 27 80. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 33</pre></div> <div class='panel' id='p26'><pre>CULTURE Anniversaire Célébrez les 20 ans de l’ENACR ! Même si l’histoire débute en 1983, c’est bien en 1988 que l’École de cirque de Rosny-sous-Bois se crée officiellement avec le soutien de la municipalité. 20 ans déjà, serait-on tenté de dire. Pourtant il n’aura fallu que quelques années à l’établissement pour atteindre son statut d’école nationale et créer la première filière de formation supérieure des arts du cirque en France. L’équipe de l’ENACR a choisi la forme du cabaret pour placer ses 20 ans sous les thèmes de la convivialité et de l’échange entre public et artistes. Sous la direction d’Alex Barcelona (accordéoniste de Thomas Fersen), 4 musiciens se joindront aux artistes invités (une distribution différente chaque soir, composée d’amateurs adultes, d’élèves actuels et d’anciens étudiants devenus professionnels). &gt; Mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17, samedi 18 à 20h30 et dimanche 19 octobre à 17h. Ecole Nationale des Arts du Cirque. Prix des places : 15€ (restauration possible). Réservations et renseignements : 01 56 63 05 40. Bibliothèques municipales Quand le manga réveille la BD… Les bibliothèques vous proposent de découvrir l’univers du manga au travers de quatre animations : &gt; Exposition : l’influence du manga dans la BD franco-belge Du jeudi 23 octobre au mardi 25 novembre. Bibliothèque Louis Aragon. &gt; Exposition : Ghost in the shell Du jeudi 23 octobre au mardi 25 novembre à la Bibliothèque Marguerite Yourcenar. &gt; Concours de dessin manga Du lundi 3 au samedi 29 novembre à la Bibliothèque Louis Aragon. À partir de 12 ans. Gratuit sur inscription. Remise des prix le samedi 13 décembre à 15h. &gt; Conférence manga par Kara Samedi 15 novembre à 15 heures. Bibliothèque Louis Aragon. Entrée libre. Renseignements sur place ou au 01 49 35 38 77. Musique classique L’ONDIF en concert &gt;&gt;&gt; L’Orchestre National d’Ile-de-France, parmi les meilleures formations symphoniques françaises, s’est ouvert à de prestigieux chefs et solistes. Emil Tabakov dirigera ainsi Invitation à la valse et les mille et un temps des valses de Carl Maria von Weber, Richard Strauss, et Johannes Brahms. Il sera accompagné au piano par Mikhaïl Rudy, remarqué dès ses débuts en Occident aux côtés de Mstislav Rostropovitch et Isaac Stern. &gt; Samedi 25 octobre à 20h30. École Nationale des Arts du Cirque. Prix des places: 15€ /10€ réduit. Renseignements et réservations : 01 48 12 27 80. Compagnie Vire Volte Découvrez l’atelier des frères Giacometti ! Création 2008 de la compagnie Vire Volte. Dans l’atelier du sculpteur Alberto Giacometti, Annette, sa femme, tient dans ses mains un objet invisible. Autour d’elle, un véritable capharnaüm règne dans l’atelier du maître, à la fois lieu de travail et de vie. Diego, le frère d’Alberto, entre dans l’atelier. Il est déconcerté par la présence d’Annette sur son territoire. Jusqu’à présent, il pensait être le seul et unique modèle du sculpteur ! Ensemble, ils vont attendre Alberto… Théâtre musical et manipulation d’objets [durée : 35 mn]. À partir de 6 ans. &gt; L’objet invisible - Mercredi 26 et dimanche 30 novembre à 16h. Salle Madeleine Barjac. Tarifs: 7€ (adultes) / 4€ (enfants). Réservations et renseignements: 01 48 12 27 80. 34 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p27'><pre>Du 18 au 26 novembre 2008 Participez à la Semaine des droits de l’enfant En écho au 20 novembre 1989 et à la signature de la Convention internationale des droits de l'enfant, la Ville de Rosnysous-Bois met en lumière quelques principes de ce texte fondateur : le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; le droit de se réunir et d'adhérer à des associations ou d'en former ; le droit de jouer, de participer à des activités culturelles, sportives et ludiques ; le droit d'être soigné et de bénéficier de soins adaptés à son handicap et à son âge. &gt; Lecture en musique des textes de l’atelier d’écriture animé par Benoît Fourchard avec les professionnels de la petite enfance, le mardi 18 novembre à 18h30 à la Bibliothèque Louis Aragon. Entrée libre &gt; Exposition : Une histoire d’associations, à partir du 19 novembre au Cercle J &quot;Arthur Rimbaud&quot;. Entrée libre &gt; Ateliers d’éveil culturel (arts plastiques et musique). À partir d’un an. Le samedi 22 novembre à la Salle Madeleine Barjac et à la Maison des parents. Gratuit sur inscription : 01 48 94 36 81 &gt; À table ! Infos et jeux autour de l’importance de l’alimentation pour la santé des enfants. Samedi 22 novembre à 15h. Bibliothèque Marguerite Yourcenar. Entrée libre. Renseignements sur place ou au 01 49 35 38 77 &gt; “Dans le noir”, animation de Benjamin Media de l’association &quot;J’écoute dans le noir…&quot; autour du droit à la différence. Pour les enfants de 2 à 12 ans le samedi 22 novembre à 15h et 16h à la Bibliothèque Louis Aragon. Gratuit sur inscription : 01 49 35 38 77 CULTURE Exposition L’Art de donner Quand l’art nous donne à voir notre corps autrement. À travers une sélection d’œuvres de diverses techniques et artistes, cette exposition est un parcours initiatique autour du thème du corps humain. Inauguration et commentaire par un historien de l’art le jeudi 27 novembre. &gt; Du jeudi 27 novembre au jeudi 11 décembre. École d’arts plastiques Paul Belmondo. Entrée libre. Renseignements : 01 48 12 27 80. Concert Le jazzman Médéric Collignon à Rosny Révélation française 2007 des Victoires du jazz, ce fulgurant cornettiste (son instrument de prédilection est le cornet de poche), trompettiste, bidouilleur électronique et vocaliste est une chute du mur des styles à lui tout seul. Musicien aux multiples influences, curieux de tout, travailleur acharné, Médéric Collignon ose le jazz en version grand angle. &gt; Samedi 29 novembre à 20 h30 au Conservatoire. Entrée libre pour tous. Renseignements au 01 48 12 27 80. Conférence En avant pour la rentrée littéraire Caroline Veto, libraire à la Société française du livre, revient nous présenter avec enthousiasme la nouvelle édition de la rentrée littéraire. Histoire de vous conseiller quelques bons bouquins à lire absolument avant cet hiver ! &gt; Rentrée littéraire, samedi 11 octobre à 15 heures à la Bibliothèque Aragon, entrée libre N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 35</pre></div> <div class='panel' id='p28'><pre>CULTURE Atelier d’écriture Les auteurs… c’est vous ! Voici un joli échantillon de textes écrits par Yacouta, Marie, Nora, Marie-Jo, Sylvie, Florianne, Carole et Lila, réalisé au sein d’un atelier d’écriture animé par Benoît Fourchard à la bibliothèque de Rosny-sous-Bois entre le 7 janvier et le 11 février dernier. Nous avons souhaité vous les faire partager au fil de plusieurs magazines… Bonne lecture à vous et surtout très agréable évasion ! À partir de son nom, son prénom et le prénom d’un proche, chacune crée une liste de 15 mots, en choisit 12 et les introduit dans un texte d’une dizaine de lignes. Puis, l’histoire se développe, se réécrit, se peaufine… Et puis des consignes arrivent, à raison de une à deux par séances : - Soudain - Un battement d’ailes de papillon - Le nain lumineux - Une légère culpabilité - Elle est jolie cette serpillière Et qui s’intègrent dans les histoires… Le premier août, on part pour la maison de grand-mère qui est au bord de la Mer rouge. Une fois arrivée, on entre à la maison, je vois la porte de la chambre de grand-mère fermée… elle qui n’aimait jamais se retrouver dans une pièce sombre. Puis, je vois son piano, je pose mes mains dessus. À côté, les chandeliers en or de ma grand-mère sont encore là, mais ils ont perdu de leur brillance, je ressens une légère culpabilité car je n’ai pas le temps de les faire scintiller. Je prête attention à ce piano noir. Il a l’air si magique que, quand je le regarde, les touches se mettent à jouer de la musique ; une silhouette se dessine soudainement et j’aperçois un nain lumineux, prodigue du piano. Je décide donc de rester écouter la belle mélodie qui flotte dans mon esprit. Soudain, les amis arrivent et me disent : « Tu oublies qu’on est en vacances ? La mer est si belle et translucide, le sable fin est tellement chaud : ça mérite qu’on aille tous se baigner !! ». Alors, on prend ballon, serviettes, parasol, et de quoi se désaltérer. Nous voilà partis et installés… « Elle est jolie cette serpillière ! » s’exclama ma sœur Yass. Chuuuut !!! T’as déjà oublié ? C’est la serviette de grand-mère, pose la sur ta chaise longue, allonge-toi… tu sens l’odeur de la rose et du jasmin t’envahir ? Ressens-tu cette sensation de bien-être ? Écoute, les vagues m’ont donné une merveilleuse idée : composer une mélodie sur le piano magique de grand-mère. Cela semble si facile. Je suis tellement contente de cette envie qui ne me quitte pas, que je songe à être une vraie musicienne. Si je le deviens c’est pour toi grand-mère, tu adorais la musique… repose en paix. Cette pensée me porte tellement loin que je n’entends aucun bruit autour, même pas un battement d’ailes de papillon ni de brouhaha qui me rappelle que je ne suis pas seule sur cette plage de la Mer rouge. La journée se termine sur ce joli couché de soleil rose-orangé. On rentre à la maison avec toujours dans la tête, cette mélodie tout droit sortie du piano noir de grand-mère. Yacouta YASSIN 36 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p29'><pre>Un monde où le chocolat serait interdit ?! Comme à notre habitude, je suis sur le toit de feu notre tante. Je t’attends là. As-tu réussi à t’extraire des griffes de ton mari, le nain lumineux, lui qui ne te laisse jamais sortir ? Ça y est, tu es là, je t’aperçois, toujours aussi charmante dans ta petite robe blanche à pois verts qui tient grâce à un joli nœud en dentelle. Moi j’ai mis mon plus beau costume, celui qui complète le tien : vert à pois blancs. Tu prends le petit chemin tortueux, tu contournes la mare, tu t’approches doucement de la maison, montes à l’échelle et me rejoins enfin. Nous allons donc pouvoir partager ces moelleux au chocolat prohibés en regardant les fantômes qui dansent dans le jardin. Soudain, qui est-ce que j’aperçois ?! Mince, la voilà qui fonce droit sur nous : le fantôme de tata. CULTURE - « Je vous prends sur le fait : encore en train de manger du chocolat ! Vous êtes complètement fous ! Vous savez très bien à quoi vous vous exposez. Vous voulez finir comme moi ?! Gertrude, si ton mari arrive, il vous dénoncera à ses collègues et vous finirez en quarantaine tant qu’on n’aura pas trouvé d’antidote. Descendez de là immédiatement et rentrez chacun chez vous. Le pire c’est que j’ai l’impression que vous n’éprouvez même pas une légère culpabilité ! - Tiens elle est jolie cette serpillière que j’aperçois dans la cour! Je ne l’avais jamais vue avant. Tu viens de l’acheter Tata ? - Bah en fait hier soir je suis allée au marché acheter des ampoules pour mettre dans la statuette de ton mari et je suis tombée sur cette superbe serpillière. J’ai eu le coup de foudre et je l’ai achetée. Pas chère en plus : à peine trois pétales de fleurs. - Ah ouais justement il faut que je m’en achète une. J’irai voir si je n’en trouve pas une comme la tienne au marché. Elle est vraiment sympa et originale. - Mais au fait Gertrude ? Tu crois que je vois pas ton petit manège ?! Tu essayes de détourner mon attention avec cette histoire de serpillière. T’as réussi mais j’ai tout compris. Je vous ordonne de vous séparer, et toi de retourner chez ton mari. » Ah oui le mari de Gertrude ! Depuis qu’il est devenu «nain lumineux», être suprême qui, grâce à la chaleur de sa lumière fait fondre et s’évaporer toute trace de chocolat, il ne laisse plus aucune liberté à sa femme. Il a trop peur qu’elle ternisse son image. Mais ma sœur a toujours eu ce petit côté rebelle et ce n’est pas lui qui va l’empêcher de faire de la résistance en mangeant du chocolat. Elle a épousé l’ennemi pour mieux le piéger, même si tata n’est pas de cet avis. Désormais nous allons devoir être plus prudents, trouver un autre endroit pour partager ce rituel. En effet depuis cette fameuse loi du 11 octobre 2312 sur la consommation du cacao, la vie n’est plus la même dans ce pays. On a voulu faire du chocolat ultralight en modifiant un seul gène du cacao mais, tel le battement d’aile d’un papillon, les conséquences ont été inattendues. L’être humain qui en consomme risque peu à peu de se transformer en fantôme. Et on sait très bien que la vie de fantôme n’est pas très amusante : on ne peut plus ni manger, ni boire, ni dormir. Seul loisir possible pour un fantôme : danser durant la nuit et hanter les vivants, ce qui, aux dires de ma tante n’est pas si drôle que ça. Bref, c’est vraiment dommage car j’adore retrouver ma chère petite Gertrude le dimanche soir sur le toit de la maison. C’est notre petit rituel : je prépare deux moelleux au chocolat selon la recette de tata et, si elle arrive à s’extraire de chez elle pendant que son mari prend son service à la police du cacao, elle me rejoint. En tout cas pour ce soir, l’intervention de notre tante nous oblige à nous séparer : Gertrude retourne dans les bras de son mari alors que moi je vais tenter de me distraire en dansant avec les fantômes. Marie JEHAN N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 37</pre></div> <div class='panel' id='p30'><pre>SPORT Décès Hommage à Sauveur Minéo Sa passion pour le monde sportif était à l’image de sa personnalité : simple, spontanée et profondément généreuse. Sauveur Minéo nous a quittés cet été à l’âge de 74 ans. Nous garderons toujours en mémoire son grand dévouement pour le SOR Foot notamment, son professionnalisme justement reconnu par l’obtention de la médaille Jeunesse et Sports et bien sûr sa gentillesse à toute épreuve. Croc’Roller Dix patineurs aux 24 h du Mans Leurs jambes ont encaissé quelques centaines de kilomètres pour la bonne cause. Les patineurs de l’association Croc’Roller ont participé pour la deuxième année consécutive aux 24 h du Mans le dernier week-end de juin. Réalisant leur parcours en équipe, ils ont parcouru 506 km en 121 tours soit trois tours de plus que l’an passé. Objectif : trois nouveaux tours gagnés pour l’an prochain ? Golf Un olivier de 300 ans comme cadeau d’anniversaire ! On a pas tous les jours 20 ans et le Golf l’a bien compris. Un olivier de 300 ans fut planté sur le site le 19 mai dernier, histoire de marquer le coup. L’arbre, avide de soleil, a cependant tendance à beaucoup se plaire sur le site déjà très arboré et promet de grandir très vite. Il se peut d’ailleurs que d’autres arbres soient déplacés pour le laisser vaquer à ses propres pousses naturelles ! Jeux Olympiques Merci aux judokates rosnéennes Bravo et merci à Gévrise Emane et Frédérique Jossinet, nos championnes rosnéennes. Bien sûr les résultats n’ont pas été au bout de vos espérances mais le niveau de la compétition était particulièrement rude et l’on sait combien il est difficile d’être au meilleur niveau au moment fatidique… C’est la raison pour laquelle la rédaction de Rosny Magazine et nous le pensons aussi, l’ensemble des Rosnéens vous remercie de votre participation aux J. O. de Pékin que l’on a tous suivie avec grande attention. Karting Un bouquet final de qualité à Carole Une organisation sans faille, un spectacle permanent, des pilotes comblés… La Coupe de France de karting 125cc « Long Circuit » à Carole a encore fait l’unanimité cette année auprès des participants et du public. L’ASK Rosny 93 et son équipe d’officiels et de bénévoles a veillé au bon déroulement de la manifestation. Même la météo a attendu la fin des courses pour se dégrader, offrant un week-end de karting sur le sec ! 38 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p31'><pre>Interview de Didier Fort Conseiller municipal chargé des Sports La journée Handisport a lieu fin septembre à Rosny, pouvez-vous nous en dire plus… Didier Fort : En effet, chaque année la ville souhaite mettre en lumière les talents sportifs de nombreuses personnes rosnéennes en situation d’handicap. Leurs efforts et leur dextérité sont vraiment à mettre en exergue. À l’heure des Jeux Paralympiques de Pékin, nous souhaitons qu’encore plus de Rosnéens viennent les soutenir au cours de cette journée. Le sport en situation d’handicap est aussi de plus en plus accessible sur la ville… D.F : Oui, déjà de nombreuses disciplines accueillent régulièrement des personnes handicapées mais l’amélioration d’accès aux structures sportives est constante lors d’aménagement de nouveaux locaux ou de réhabilitation. Pour exemple, nous pouvons prendre l’ascenseur du centre nautique qui permet d’intégrer le bassin pour toute personne en fauteuil. La ville a aussi été récompensée l’an dernier pour ses efforts... D.F : Effectivement, elle a reçu le prix de l’accessibilité lors du Salon de l’associations des Maires d’Ile-de-France pour ses nombreux aménagements en matière de voirie : feux sonores, bandes podotactiles… mais aussi en matière de sensibilisation de l’opinion à travers l’organisation de sa journée Handisport, sa manifestation « Culture et handicap » et la mise en place de dispositifs tels que la structure pour autistes « Le soleil d’Or » et l’accueil des enfants handicapés dans les espaces petite enfance de la ville. &gt; Journée Handisport : samedi 27 septembre à la salle Omnisports du CNS Claude Bernard de 10 h 30 à 16 h 45. SPORT Yoga Prenez l’air avec Respire ! L’association Respire a débuté ses activités de yoga et d’art martial indien depuis tout début septembre. Les cours ont lieu dans la nouvelle salle de remise en forme à Girodit les lundi et mardi, et dans la salle d’activités du centre Jean Vilar le vendredi soir. N’hésitez pas à vous renseigner pour tester ces nouvelles activités en contactant directement les membres ou en venant à l’une des séances, muni d’une serviette de bain. &gt; Respire : Cours de Yoga - 06 03 93 20 60 (Anne) ou 06 88 47 47 03 (Florence) ou par mail : respire.yoga@orange.fr. Compétition régionale La J.A Volley en forme ! La dernière saison fut une réussite pour l’équipe féminine de la J.A Volley qui a retrouvé dignement sa place en régionale. Suite à une première place au championnat départemental, l’accession en régionale fut obtenue grâce à un parcours amplement mérité lors du championnat interdépartemental. L’entraîneur, Christian Brocheton a su combiné une homogénéité parfaite au sein de l’équipe; alors, bravo les filles et bon courage pour la reprise ! Le saviez-vous ? Du sport comme s’il en pleuvait… &gt; La rentrée 2008 a vu la mise en place de l’école de volley au sein du club de la J.A. Le samedi matin de 10h à 11h30 au gymnase Thibault, ce sont dorénavant les enfants (filles et garçons dès 8 ans) qui peuvent profiter des filets et préparer la relève aux équipes de choc ! &gt; L’Association Culturelle et Sportive Rosnéenne s’ouvre à de nouvelles disciplines comme celle du Ju-Jitsu Brésilien, du Grappling et du Muay-Thaï. Renseignez-vous si ça vous tente ! Contact : 06.62.16.68.16. &gt; La Journée de l'arbitrage, créée en 2002 pour pallier au manque d'arbitres et revaloriser leur image auprès des jeunes, aura lieu le samedi 4 octobre 2008 partout en France à travers des animations autour du football, du rugby, du handball et du basket-ball. Le parc interdépartemental de La Courneuve organisera des séances de dédicaces, rencontres, jeux concours, initiations en présence d’arbitres confirmés et nombreuses surprises. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 39</pre></div> <div class='panel' id='p32'><pre>ZOOM Mieux vivre ensemble Participez au rapprochement des personnes et des cultures ! Ce Rosny Magazine inaugure une rubrique destinée à faire découvrir aux lecteurs le caractère cosmopolite de Rosny-sous-Bois en donnant, au travers d'une série de portraits, la parole à des Rosnéens et des Rosnéennes de nationalité étrangère. Jun Doremus et Félicien Alapini, tous deux originaires de pays avec lesquels la ville entretient des liens de coopération, ont accepté d'apporter leurs témoignages. Il n'est pas toujours nécessaire de voyager pour s'ouvrir au monde... La réussite de l'agenda 21 local suppose de porter un regard responsable et respectueux sur la Planète. Et cela passe aussi par une ouverture sur l'autre… Jun Doremus Rosnéenne d’origine chinoise vivant à Rosny depuis 2004 « Avant d’arrivée en France et donc à Rosny en 2004, j’habitais la ville de Yan Taï dans la province de Shan Dong en Chine dont je suis originaire. Ma vie était difficile sur place car j’étais une jeune divorcée avec un garçon de 9 ans à charge. Je travaillais dans le secteur comptable d’une grande usine depuis environ 10 ans. J’avais envie de vivre une autre vie et c’est ma mère qui m’a encouragée à me tourner vers l’Europe. Le choix de la France fut plutôt naturel pour moi. J’aimais lire et relire « Notre Dame de Paris » de Victor Hugo et j’imaginais les rues, les monuments… Par l’intermédiaire d’une amie, je suis arrivée en région parisienne et mon intérêt pour la France a redoublé au moment où j’ai rencontré mon futur mari qui vivait à Rosny-sous-Bois. Ce fut assez rapide car notre mariage a eu lieu en 2005.Aujourd’hui, j’ai l’impression de vivre une autre vie, celle que j’ai choisi auprès de ma famille. Mon enfant est scolarisé en France, je travaille dans le service restauration du musée du Louvre et ma mère vient me voir ici de temps à autre. J’ai plaisir à me balader dans les expositions, sur les quais de Seine pour admirer les dessinateurs d’aquarelle mais aussi à me promener dans la ville de Rosny que je trouve fantastique. C’est une ville très propre, agréable à vivre et où les gens sont très accueillants. Je participe aux vendanges rosnéennes, cela me rappelle mon pays d’origine notamment vis à vis du côté héréditaire et historique de la vigne. Je prends des cours de français à l’Université populaire (tandis que mon mari y apprend le chinois !) et fais partie du comité de jumelage Chine. Dès que j’aurai une meilleure maîtrise de la langue, j’aimerai ouvrir un commerce beauté-esthétique sur Rosny, alors ouvrez l’œil en sillonnant la ville ! ». Félicien Alapini Rosnéen d’origine béninoise vivant à Rosny depuis 1995 « Nous ne faisions pas partie des moins aisés au Bénin lorsque j’ai décidé d’en partir mais l’envie de réussir ma carrière et offrir une vie meilleure à mes proches fut plus forte que mon amour pour mon pays d’origine. Ma mère, très battante et volontaire pour nous, nous a toujours encouragé à aller de l’avant. Mon frère aîné est parti le premier et nous a incité à suivre son modèle pour trouver notre voie. Je suis arrivé en France en 1979 pour y faire mes études de télécommunication, ensuite ce fut un peu le tracé d’une vie ordinaire qui m’amena à Rosny-sous-Bois : mariage, enfants… Il fallait trouver un appartement plus grand tout en préservant l’accès rapide aux transports pour se rendre à Paris pour la poursuite des études de nos enfants. La ville de Rosny m’est très agréable bien sûr mais c’est plus pour une question pratique que nous y vivons. À la retraite, nous retournerons sûrement au Bénin, retrouver une autre qualité de vie plus ensoleillée ! Je me sens de double culture, africaine et française, et chacune a sa place. J’ai appris à me construire en prenant ce qui me convenait de l’une et de l’autre. C’est quelque chose d’essentiel pour moi de prendre conscience d’où je viens, d’avoir en tête la chance que j’ai, ainsi que mes enfants d’avoir pu vivre ici et je m’efforce chaque jour de transmettre cet héritage à mes enfants ». 40 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p33'><pre>Association Situations familiales difficiles, pensez à la médiation ! Parce qu’il n’est pas toujours facile de renouer le dialogue avec l’être qui s’est séparé de nous pour discuter de la résidence des enfants, de converser avec vos propres ou beaux-enfants pour obtenir la visite plus régulière de vos petitsenfants lors d’un divorce, de dialoguer avec ses adolescents en pleine crise de l’âge… La médiation familiale, que propose chaque semaine l’association AADEF au centre socioculturel de la Boissière, est conçue pour vous accompagner à mieux appréhender les points de vue de votre entourage qui diverge du vôtre et de trouver ensemble une fin de conflit où chacun s’y retrouve et reste digne. La médiatrice Isabelle Buffetaud vous en explique le concept en quelques réponses au détour des permanences confidentielles qu’elle et son collègue Patrick Parmentier tiennent depuis déjà quatre ans… ZOOM Pouvez-vous nous résumer ce qu’est la médiation familiale ? Isabelle Buffetaud: La médiation familiale propose aux parents en conflit un espace permettant de renouer le dialogue afin de mener une réflexion personnalisée qui tient compte des besoins de chaque membre de la famille et préservant le lien de l’enfant avec ses deux parents. Elle peut permettre, si la demande en est relevée par les deux parties, d’établir une série de protocoles d’accords qui pourra être présentée au juge familial pour homologation. Il s’agit donc d’une démarche personnelle, spontanée et volontaire ? I.B: Complètement. C’est essentiel d’avoir le consentement des différentes parties pour mener une médiation car au final, ce sont elles-mêmes qui trouvent leur propre solution. Il n’y a pas de ligne directive à une médiation familiale. Chaque cas est particulier et la médiation est là pour définir au fil des séances les pistes particulières à leur fin de conflit. Toute forme de conflit familial peut y être traité (parents/ados, grands-parents/enfants, successions...). Le médiateur présent est neutre, il permet le respect de la parole de chacun et les paroles évoquées ne sortent pas de ce cadre de médiation. Il s’agit d’entretiens confidentiels. Comment se passe le premier entretien ? I.B : Les différentes parties prennent rendez-vous ensemble ou séparément afin de libérer les dires qu’ils ont sur le cœur. En premier, nous expliquons les « règles » de la médiation familiale et étudions le résultat qu’elles veulent y trouver. Toutes sortes de conflits sont évoquées (problème de résidence de l’enfant en cas de séparation, divorce et répartition des biens…). Quelle suite donnée à cette séance gratuite? I.B : Si les personnes adhèrent à l’aide que peut leur apporter cette médiation familiale, nous leur proposons d’autres entretiens confidentiels d’environ 1 h 30 (six séances en moyenne) pour mener conjointement une issue à la crise. Le fruit du travail réalisé sera celui des parties car c’est ensemble qu’elles vont trouver des solutions. Si elles le souhaitent, le médiateur qui les suit peut réaliser un protocole d’accord qui résume leurs discussions qui permettra au juge familial d’obtenir une base de travail non négligeable. Et si le problème ne relève pas exactement de la médiation familiale ? I.B : À l’issue du premier entretien, nous évoquons avec les parties d’autres professionnels qui pourraient les aider. Nous sommes en partenariat avec bon nombre d’experts, de psychologues, de conseillers conjugaux, travailleurs sociaux, d’écrivains publics… car l’AADEF est particulièrement bien représentée sur le département de la Seine-Saint-Denis. Chaque problème a donc sa piste de solution la plus saine. &gt; AADEF – Médiation familiale, permanences chaque jeudi avec M. Parmentier et chaque vendredi avec M me Buffetaud. Prise de rendez-vous au centre socioculturel de la Boissière : 01 48 12 16 80. Première séance gratuite, les autres en fonction des ressources, en moyenne comptez 12 à 15€ par séance. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 41</pre></div> <div class='panel' id='p34'><pre>Nouveau restaurant Découvrez « Casa sud » à Rosny ! Q ui ne tombe pas sous le charme de la Provence, de sa décoration typique qui incite à la visiter comme de sa cuisine aussi colorée que parfumée… Cela vous rappelle vos vacances ? Cela vous donne envie de partir ? Et bien, rien de tel qu’un petit repas au restaurant pour vous replonger dans l’ambiance : tapenades, légumes méditerranéens à l’aïoli, foccacia au parme, gratin d’aubergines, tian d’agneau à la provençale, poêlée catalane… Et cela, en restant à Rosny-sous-Bois ! Le restaurant « Casa Sud » a ouvert ses portes au public depuis cet été et promet d’en ravir plus d’un… Alors à vos papilles ! &gt; Restaurant « Casa Sud », ZAC de Nanteuil à côté du restaurant « La Criée ». Réservation au 01 48 12 31 00. CAF Seine-Saint-Denis Prestations familiales : la transition de 2008 Vous vous en êtes sûrement aperçu par vous-mêmes, les droits aux prestations familiales n’ont pas été modifiées au mois d’août comme les précédentes années. En effet, ils sont maintenus à l’identique jusqu’au mois de décembre 2008 sauf s’il survient un changement dans la situation familiale ou professionnelle de l’allocataire. Dans un tel cas, il est impératif de signaler rapidement ce changement auprès de la CAF. À partir de 2009, c’est la durée comprise entre le 1 er janvier et le 31 décembre qui sera prise en compte pour l’examen des droits aux prestations. Les ressources de l’année 2007 déclarées aux Impôts en mai 2008 serviront à la CAF pour calculer les droits de l’année 2009. &gt; Renseignements sur www.caf.fr. VILLE PRATIQUE Retraite Avis à tous les assurés de 54 et 55 ans ! Vous êtes ou avez été salarié dans le secteur privé et vous n’avez pas reçu votre relevé de carrière de la Cnav ? Demandez le rapidement au 0821 10 12 14 (0,09/m). Ce document présente les salaires déclarés par les employeurs, les périodes d’inactivité (chômage, maladie, invalidité…) et les trimestres d’assurance. Il est accompagné d’un questionnaire sur les périodes incomplètes. Obtenir ce relevé est indispensable pour : • valider ou actualiser votre carrière • obtenir une estimation fiable du montant de votre retraite Cette estimation vous sera communiquée dans le cadre du Droit à l’information sur la retraite : • fin 2009, si vous êtes né en 1953 • fin 2010, si vous êtes né en 1954 &gt; Pour en savoir plus sur le Droit à l’information : www.info-retraite.fr ou www.retraite.cnav.fr. Cours Tous au portugais ! Apprendre le portugais vous a toujours tenté, l’envie de le perfectionner peutêtre aussi... Sachez que la Communauté portugaise de formation culturelle située dans les villes voisines du Raincy- Villemomble dispense des cours pour quiconque (débutants comme avancés) chaque semaine. Renseignez-vous, elle propose même des initiations aux enfants du CE1 à la Terminale ! &gt; CPFC : 65, allée du Jardin Anglais 93340 Le Raincy - Contact:01 49 63 91 96 ou 06 74 40 53 28. Bénévolat Rejoignez les retraités du BTP ! Vous aimez vous sentir utile aux autres ? Rejoignez le réseau des correspondants de proximité PRO BTP. Le rôle de ce correspondant de proximité sera de : • Mettre en œuvre des occasions de rencontres entre retraités d’une même région, • Y intégrer des personnes isolées, • Participer à la diffusion des actions sociales, • Encadrer et accompagner des groupes de vacanciers. &gt; Pour obtenir des informations sur le bénévolat en général, contactez PRO BTP – 36, rue de Vouillé 75745 Paris cedex 15. Contact : 01 55 76 15 30 (touche 2). Erratum Pour vos indemnisations Une erreur s’est glissée dans le Rosny Magazine du mois d’avril 2008 concernant le numéro de téléphone de l’association Nationale des Pupilles de la Nation. Il s’agit en réalité du 01 48 97 22 67. N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 43</pre></div> <div class='panel' id='p35'><pre>La majorité municipale TRIBUNE POLITIQUE Le groupe URAM Le Maire Claude Pernès entouré de ses adjoints. « Aimez-vous les uns les autres » Ségolène Royal, plus passionaria que jamais, a ouvert l’université d’été du PS en ces termes, appelant les Socialistes à l’unité ou à la disparition. Bizarrement, ils sont nombreux à penser ça, ils sont nombreux à dire qu’il faut s’unir derrière une seule bannière et ne suivre qu’un panache. Le plus comique dans cette histoire, c’est qu’il y a presque autant de bannières que de militants. À La Rochelle, tout ce petit monde s’est joyeusement étripé à coup de piques, polémiques et petites phrases assassines. Mais l’observateur averti n’aura pas manqué de remarquer les embryons de rapprochement entre les principaux candidats. On dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières et je crois que les différents camps socialistes commencent à le comprendre. Cependant la campagne interne n’en est qu’à ses débuts. Le débat est tellement ouvert que pour l’instant chacun veut encore tenter sa chance même si un duel final entre Delanoë et Aubry semble plus que probable. En fait, les Socialistes semblent attendre quelqu’un d’autre, de différent, de neuf. Un homme ou une femme sortie de nulle part qui ne sera pas marqué par les querelles partisanes, socialiste par conviction et non par intérêt personnel. Un candidat capable de rassembler militants et sympathisants sur un projet d’envergure, capable de mener la fronde contre le gouvernement. Le profil de ce candidat incarné par Jaurès, Blum ou Mitterrand, c’est, selon Jacques Julliard du Nouvel Obs., celui de l’intellectuel bourgeois à la vaste culture. Aujourd’hui, le constat est sans appel, il n’y a plus de gauche modérée en France. Trop occupés à se faire des croche-pattes et se prêter d’hasardeux serments, les barons du socialisme mais on peut aussi inclure les Communistes ou les Verts, depuis toujours pris dans de perpétuelles querelles, ne grandissent pas l’image des hommes politiques en dénigrant l’action militante en général. Heureusement que tous les partis ne traversent pas la même crise. Le bateau France navigue en pleine tourmente, la croissance est mauvaise, le pays menacé ; pour l’en sortir, il faut un seul capitaine. Aujourd’hui, c’est Nicolas Sarkozy qui tient la barre et qui la tient fermement. On peut toujours critiquer son action à la tête de l’État et ne pas approuver telle ou telle décision. Mais, au moins, les choses changent, la France se transforme, se réforme et s’adapte aux enjeux de demain. Personne n’a été pris au dépourvu car l’action gouvernementale n’est que le reflet des promesses de campagne. Nicolas Sarkozy a été élu pour un programme qu’il entend bien appliquer, c’est à mon sens une qualité primordiale chez un homme politique. Et d’ailleurs, ces réformes bon nombre de dirigeants socialistes rêvaient de les faire mais ne s’en sont pas donnés les moyens. À l’URAM, nous avons aussi été élus sur la base d’un programme qu’on entend, nous aussi, suivre pour se montrer à la hauteur des espérances que la population a placées en nous. Finalement, les querelles socialistes mettent en exergue deux façons de faire de la politique. Et, à ce jeu là, face aux querelles intestines de la gauche, motivées par l’intérêt personnel, la réal politique de la droite me semble bien plus préférable. Claude Capillon Le Maire Claude Pernès entouré de ses conseillers municipaux délégués et de la majorité. 44 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p36'><pre>L’opposition Le Parti Socialiste À la rentrée, entre amis ou collègues de travail, la première question est rituelle : Comment vas-tu ? Puis immédiatement vient la deuxième : As-tu passé de bonnes vacances ? Passées les banalités sur la météo, c’est le sujet économique qui alimente toutes les conversations. Cet été, les Français ont compté, réduit les dépenses superflues, réduit la durée des séjours ou ne sont pas partis du tout. Ce n’est pas François Fillon qui a enfin fait l’aveu que la croissance sera d’à peine 1 % cette année (deux fois moins que prévu par la Loi de finances), qui va redonner le moral aux ménages en ce mois de rentrée scolaire. Mais attention, il y a des mots à bannir du vocabulaire officiel sous peine des sanctions du Chef de l’Etat : Récession, plan de rigueur, baisse du pouvoir d’achat, et gare à qui ose critiquer le « paquet fiscal » et ses 11 milliards d’euros de manque à gagner pour l’État au profit des plus aisés d’entre nous. Nous avons aujourd’hui connaissance du financement du RSA par une taxe et le gouvernement confirme sa volonté que ce financement sera intégré dans le bouclier fiscal, dixit Madame Lagarde, toujours sensible à protéger les plus favorisés. Comme cela ne suffit sans doute pas, elle nous annonce un prochain changement du calcul de l’imposition sur la fortune. La ligne de la politique fiscale de ce gouvernement est claire : quand les Français sont appelés à payer, les seuls qui y échappent sont les plus favorisés. Ce n’est pas acceptable ! Les Rosnéennes et Rosnéens qui ne sont pas épargnés par les difficultés se sentent de plus en plus abandonnés par l’équipe municipale. Avant les dernières élections, elle promettait « monts et merveilles… » Mais, le bilan de cet été n’augure rien de bon pour l’avenir de la cité : Le Parisien du 17 juillet 2008 Voitures brulées dans les quartiers, épaves abandonnées, locaux cambriolés et bulle de tennis incendiée au stade Girodit, entretien des bâtiments publics et nettoyage des quartiers délaissés. Même la rénovation de la cité Jean Mermoz qui devrait être une fête pour l’ensemble des habitants s’est transformée en cauchemar (Voir extrait du Parisien). La ferme pédagogique dont les Portes ouvertes faisaient la joie des grands et des petits à la rentrée a été sacrifiée au profit d’un projet immobilier prioritaire, pour la municipalité, sur la réinstallation de cette ferme au plateau d’Avron. Du travail en perspective en cette rentrée scolaire pour vos élus socialistes qui ne cesseront d’être à votre écoute et agiront pour le mieux vivre à Rosny-sous-Bois. &gt; LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES : Véronique Raimond, Lucile Sésé, Jean- Claude Eberhardt, Abdelkader Benali, Philippe Vachieri Permanences mercredis 5 octobre et 12 novembre de 16 h à 19 heures. Local des élus – Ecole du Centre, rue Marie Bétrémieux Association Rosny pour Tous BP 58 - 93114 Rosny-sous-Bois Cedex Blog : www.rosnypourtous.info e-mail : rpt@orange.fr Tél/fax : 01 48 51 31 62. Autrement Rosny Fini les vacances… J’espère que vos vacances furent bonnes car on aura beau continuer à nous répéter que nous ne travaillons pas assez dans ce pays, chacun de nous est soulagé à l’approche des congés, preuve que nous avons tous besoin de repos ! Il est vrai qu’entre l’explosion du prix de l’essence, du coût d’un restaurant en famille et de ces salaires qui n’ont pas bougé de l’année, beaucoup n’auront pas bénéficié de ce temps libre qu’ils sont en droit d’espérer. Cette année encore, plus de 20 millions de Françaises et Français ne sont pas partis en vacances et pour les autres, bien souvent le budget ou la durée ont été rognés. L’air du temps voudrait qu’il soit passé de mode de défendre les 35h, les congés payés ou ses RTT… Selon la vieille rengaine de la droite, ce ne serait que du temps perdu à « travailler plus », un coup de poignard au dynamisme de l’économie française. Bien au contraire, ne renonçons pas à ce temps libre que l’on a su gagner au fil des années. Il n’y a aucune fatalité à la baisse du pouvoir d’achat car entre les richesses versées dans la finance ou la spéculation, des moyens existent bien pour prétendre à des revalorisations des salaires et pensions. Le Gouvernement et ses amis ont mis en place un immense plan de rationnement dans de nombreux domaines comme la Santé, les Services Publics, l’Éducation… Qui pourrait encore croire notre Président, celui du « pouvoir d’achat » ? Revaloriser le travail, ce n’est pas courir après les heures supplémentaires, c’est rendre à tous ceux qui créent des richesses avec leurs mains, leurs cerveaux, ce qui leur est dû ! Jean-Pierre MERCADAL Conseiller Municipal Communiste Site : http://blog.autrementrosny.fr MoDem Rosny solidaire - L'éducation au service de tous Semaine de 4 jours, suppression de postes, fermeture de classes, médecins scolaires et remplaçants insuffisants, organisation du soutien aux élèves les plus en difficulté par les communes... l'Éducation nationale est devenue LA variable d'ajustement des caisses vides de l'État. À Rosny, deux attentes pour cette année: mise en place du quotient familial et de l'accueil périscolaire municipal dans toutes les écoles primaires comme à J. Moulin et à l'école du Centre. Parents ! Le retard de rentrée de certains enfants met en danger de fermeture certaines classes. En cas d'empêchement exceptionnel un petit mot écrit à l'école évitera des sueurs froides voire des drames. Bonne rentrée à toutes et tous. Pierre-Olivier CAREL - Conseiller municipal 06-75-99-80-26 - elus@modemrosny.fr MoDem - BP52 - 93114 Rosny-s-Bois cedex TRIBUNE POLITIQUE N°121 - OSCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 45</pre></div> <div class='panel' id='p37'><pre>HOMMAGES Condoléances Hommage à Bernard Turin Au lendemain de ma première élection, j’avais un peu de mal à réaliser les changements et les rencontres que je risquai de faire. Avec une équipe très motivée, nous venions de prendre l’une de ses forteresses au Parti Communiste, j’avais alors, et j’ai toujours, d’énormes ambitions pour notre ville. C’est au détour d’une de mes balades dans la ville pour repérer les lieux de futurs projets que je suis tombé sur un trio d’amis qui installaient un chapiteau tout décharné. Très vite le courant passe et les trois compères me demandent l’asile car ils viennent d’être expulsés d’un précédent emplacement à Bobigny. Depuis, le cirque n’a plus jamais quitté Rosny, c’était en 1983. Mais le plus extraordinaire, c’est que tout en suivant des voix différentes, chacun d’eux a connu une belle carrière. Ils ont tous réussis dans leur domaine. Le premier se nommait Thierry Le Portier, dresseur de fauves. Il fait aujourd’hui référence dès qu’il s’agit de filmer les grands félins. La panthère d’une célèbre marque de peinture qui ne coule pas, c’est lui. Les fauves dans les arènes de « Gladiator », c’est encore lui. Les jeux du cirque au Puy du Fou, c’est toujours lui ! Le second est un cavalier émérite. Jean- Pierre Suchet a connu une belle carrière au cinéma. Il a même décroché un oscar pour ses cascades équestres et a fondé avec Annick Kourotchkine l’association Art équestre et attelages à Rosny-sous-Bois qui compte plus de 400 adhérents dont une brillante équipe de paddock polo. Le troisième larron n’était autre que Bernard Turin, jeune sculpteur devenu au détour d’une rencontre spécialiste du trapèze. Je me souviens que dès notre rencontre, il parlait déjà de créer une école de cirque. Elle naîtra rapidement et Bernard Turin réussira, à force de courage et de persévérance, à la faire connaître, à vendre ses spectacles et attirer de jeunes artistes en soif d’apprentissage. L’ENACR(Ecole Nationale des Arts du Cirque), depuis sa création, a connu des succès retentissants qui ne sont finalement que l’expression du travail d’une équipe unie et ultra compétente. Mais elle a aussi dû faire face à de grandes catastrophes telles que la perte de son chapiteau à la suite de la tempête de 1999. C’est aujourd’hui une école reconnue, par l’État et les autres partenaires institutionnels, qui forme les futures étoiles des chapiteaux. Il a, de son côté, organisé à plusieurs reprises le Gala des grandes Ecoles et le Gala de l’Union ou encore le Festival « off » d’Avignon. Qui ne se souvient pas de la formidable « standing ovation » qui a salué le travail d’une cohorte d’élèves interprétant « Le cri du Caméléon ». Depuis notre rencontre, mon amitié avec Bernard Turin ne s’est jamais démentie. À chaque fois qu’il a fallu soutenir l’ENACR, j’étais présent malgré les inévitables critiques qu’engendrent de tels projets. Bernard a même réussit le tour de force de me faire représenter les maires de France à l’ANDAC (Association Nationale des Arts du Cirque) pendant 6 ans. À évoquer une telle carrière, on oublierait presque que Bernard Turin n’était pas un professionnel du cirque mais un amateur éclairé dont la véritable passion était la sculpture. C’est lui qui m’a fait découvrir l’art éphémère et l’art contemporain en général. Toujours en processus créatif, Bernard Turin débordait de projets. Je m’en souviens de deux en particulier : - Pour le premier, il s’agissait de retracer en une seule sculpture l’histoire d’un HLM de 53 logements à Rosny-sous-Bois. - Le second était à son image un « coup », un événement, un rebond sur l’actualité puisqu’il avait imaginé d’envoyer plusieurs Statues de la Liberté aux États-Unis à l’occasion du bicentenaire de la Révolution Française. Toute la vie du Bernard Turin que j’ai connu a tourné autour de la sculpture et du cirque. Il a apporté beaucoup à la ville: chaleur, amitié, convivialité au point qu’aujourd’hui quand on parle de Rosnysous-Bois, on pense forcément à l’ENACR. Notre dernière rencontre, lors du Festival Mondial du Cirque de Demain sur la pelouse de Reuilly m’a montré à quel point il était respecté par ses pairs et combien l’ENACR était appréciée puisque ce sont des techniciens rosnéens qui se sont occupés de l’ingénierie et des décors. Bernard Turin était un grand bonhomme et un ami. Je souhaite par ces quelques mots lui rendre hommage et le rassurer en promettant que je continuerai avec Claude Capillon et l’ensemble de la municipalité à soutenir son rêve de cirque. Claude Pernès Maire de Rosny-sous-Bois Hommage à Nicolas disparu dans l’exercice de sa passion du Cirque L’Ecole Nationale des Arts du Cirque a connu la veille de ses vingt ans une année noire en perdant successivement l’un de ses plus brillants élèves et son président fondateur Bernard Turin, à quelques mois d’intervalles. Nicolas est décédé lors de la répétition d’un spectacle en plein exercice de sa passion. Mais ce double deuil, source de douleur pour l’ENACR, ses élèves et son personnel ainsi que l’ensemble de la municipalité, ne doit pas détourner le public de ce noble art. Le cirque est une passion dévorante, exigeante qui oblige les artistes à prendre des risques et à se dépasser où l’erreur n’est pas permise car elle se paye très chère. C’est aussi pour cela que nous rêvons tous, petits et grands, quand nous rentrons sous le chapiteau. En lieu et place de mon traditionnel agenda, je souhaitais par ces quelques mots associer la municipalité au deuil de l’ENACR et des parents de Nicolas. Votre Conseiller général, Claude Capillon 46 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p38'><pre>SNCF Direction générale de Paris-Est Monsieur le Maire, Le 20 juin 2008 J’ai appris que certains de vos administrés s’étaient inquiétés d’un projet d’évolution de nos points de vente. Je tenais à vous aviser personnellement des changements concernant la gare de Rosny-sous-Bois. Depuis plusieurs années, le nombre de billets Grandes Lignes vendus dans cette gare décroît régulièrement. Nous devons optimiser la présence commerciale en Ile-de-France et nous adapter aux évolutions des modes de consommation de nos clients, qui réalisent une part croissante de leurs achats par Internet. À compter du 1 er novembre 2008, l’activité du guichet Grandes Lignes cessera mais la vente de billets pour des parcours nationaux tous tarifs, y compris les cartes commerciales (Escapage, 12-25 et Senior), le retrait d’un billet commandé à distance et les échanges, seront toujours possibles. Ces prestations seront désormais assurées par les agents du guichet Transilien de Rosny-sous- Bois. Une borne libre permet également l’achat de ces titres de transport. Seuls l’achat d’un billet international ou d’une prestation complexe (train+hôtel) devra être effectué dans un point de vente Voyageurs France- Europe, comme, par exemple, la boutique SNCF du centre commercial Rosny2. Enfin, je souhaite rappeler que la SNCF met à la disposition de sa clientèle des services d’information et de réservation à distance, par téléphone en composant le 3635, sur internet (www.voyages-sncf.com), avec la possibilité d’envoi du billet à domicile, assuré gratuitement. En vous assurant de ma détermination à offrir un service de qualité à vos administrés, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération la meilleure. Courriel aux services municipaux concernés le 7 juillet 2008 Bonjour, L’étape du Kids Inter Tour qui s’est déroulée, ce jour, sur le parking du Parc Decesari a été une belle et grande réussite. La ville de Rosny a établi le record du nombre de participants malgré un temps très incertain et très venteux ! Les organisateurs du Kids Iron Tour et l’ensemble des Partenaires (Gendarmerie, Pompiers de Paris, Mac Donald’s, Go Sports, Paris Vendu, Association de Grégory Lemarchal) sont tous ravis et très satisfaits de l’accueil qui leur a été réservé ainsi que pour l’aide technique, matérielle et de communication que la ville a bien voulu leur apporter. Tous souhaitent et espèrent qu’en 2009, Rosny accueille à nouveau une étape de cette manifestation et pourquoi pas sur deux jours. En mon nom personnel et au nom des organisateurs et partenaires, je vous adresse nos remerciements et félicitations que vous voudrez bien transmettre à l’ensemble de vos équipes. DIALOGUE CIVIQUE Didier Cazelles, Directeur Patrick Capillon, Adjoint au Maire délégué à l’Éducation et à la Petite Enfance ERRATUM Dans la précédente publication, notre rédaction a involontairement oublié d’éditer une photo qui accompagnait le texte de la tribune politique de la liste « Rosny pour tous ». Nous avons tenu à la diffuser dans ce bulletin, accompagnée d’une légende rédigée par les élus du groupe socialiste. La tribune politique du Groupe socialiste de juin dernier était consacrée aux mobilisations des enseignants, des parents d’élèves, des lycéens et des étudiants contre les mesures gouvernementales de suppressions de postes à l’Éducation nationale. Une photo prise le 14 mai devait illustrer la manifestation dans les rues de Rosny-sous-Bois. Le Maire avait ordonné de fermer les grilles du parc de la Mairie, refusant tout soutien aux revendications des manifestants. Interpellé en Conseil Municipal par les élus socialistes, il avait finalement accepté de recevoir une délégation d’enseignants. Association Prévention Routière Monsieur le Maire, Le 10 juillet 2008 Nous tenons à vous remercier d’avoir permis que se déroule dans d’excellentes conditions, au Stade Armand Girodit, la Finale Départementale de la Prévention Routière ainsi que la remise des récompenses, en présence de nombreuses personnalités ou élus. Comme nous-mêmes , les jeunes finalistes et leurs parents ont particulièrement apprécié la réception qui a suivi. Nous vous demandons de transmettre toutes nos félicitations et nos remerciements à vos adjoints et au personnel de votre municipalité qui ont permis que cette manifestation soit une réussite. En vous renouvelant nos remerciements de nos sentiments les meilleurs. Michel Garreau, Président du Comité Départemental N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 47</pre></div> <div class='panel' id='p39'><pre>CARNET MAI 2008 NAISSANCES Anaïs AHAMADA ALI Kenzo AIT MOUHOUB-TERKI Lina EL ALAOUI Salya AMOUR Waël BELAROUCI Yousra BENJELLOUN Lounès BERHILA Camille BONIN Elyes BOUAOUNI Issam BOUKHEIRI Lisa BREDON Gabriel CHOLLET ChaÏma DAHAS Chloé DE OILVEIRA CORREIA Lina EZZINE Lorenzo FLEUTRY Léona FUDEZ Shana GALOPINT Mathéo GEORGIN Sarah GUILLET Assetou GUINDO Nefise GUNDOGDU Danya HALIDI Kurtis HALMA Noa HENNENFENT Andréa HORVAT Giovanni IZZI Elif KARA Emir KARACA Lily-May KELLY Sarah-Eloïse LAFRAD Sheina LAMAND Jonah LELIEVRE Nolan LOUREIRO-BEN REHOUMA Timéo LOUREIRO-REHOUMA Joëlle MABELE WA NSELE Morgane MARCADET Melvyn MARCIAS Candice MOREAU Gurwann MOREAU Carmel NEGREA Rachid OTMANI Izoèl PALAT Joshua PAMPHILE Lydia PHILIPPE Témim PIVETEAU Théo ROBERT Mamadou SAVANE Isaac Ahmed SANOGO Izzie SCHARTIER Maël SILI Lucas TALBA Eric TAVARES DA VEIGA Unayssa TEJJINI Thomas THIBAUD Idriss Zonga TRAORE MARIAGES • BASSIM Fahd avec TAGREDJ Nouria • BORGNE Francis avec FERRET Corinne • CONTRAIRE Patrick avec LARROUY Cécile • COTTIN Philippe avec CHRISTMANN Fabienne • DALOT Michel avec BEN GARALI Hanen • DAMERON Gilles avec SOUBRET Marie • EL HAJJI Nour avec FARI BOUANANI Meriem • FRAYSSE Philippe avec THINNARAT Jitkanya • KALEESHAN Ratnasingam avec BALASINGAM Sujeetha • KERGOIAN Julien avec SLAVIK Jennifer • MEZRAG Nabil avec ZIANE Amel • MERCIER Jacques avec NARCISSE Marie-Paule • RAMANANA Eric avec MESSAOUDI Malika • ROZIER Guillaume avec TRANCHANT Stéphanie DÉCÈS ALBEZARD Henri, 89 ans BADAOUI Boumédiène, 49 ans BOSSON Yves, 57 ans CHEVANCE veuve VITTORIANI Denise , 86 ans CHISCI Marie épouse PATELLI, 83 ans COULIBALY Diadouga, 53 ans DEGROUT veuve DURIAUX Mauricette, 83 ans DE MIL veuve MANZETTI Nicolle, 76 ans DUPUY veuve MONDINE Marie, 101 ans FONTAINE Gilbert, 71 ans GOMES Amelya, 2 jours HAMMACHE Ahmed, 81 ans LEJEUNE veuve AUZOLLE Germaine, 95 ans LEMAIRE Laurent, 42 ans MAILHE Jean-paul, 62 ans MAILLOT Michel, 55 ans PARIS Daniel, 70 ans PARROT veuve HUSSON Georgette, 96 ans PASCAL veuve MUGGENBURG Georgette, 87 ans PINCHEMAIL veuve LEYGUE Huguette, 84 ans ROMÉI Anne, 80 ans SANTOLINI épouse AGNELETTI Joséphine, 48 ans VANDEKERCKHOVE épouse LEROY Aude, 34 ans VERGONJANE René, 83 ans JUIN 2008 NAISSANCES Raphaël KHERSIS Maude ABATE Rebecca ABITBOL Alexia ADELAIDE Nora ARAFA Maxence BABLON Maëlys BAHI Jenna BEDDAR Nina BEM Kyllian BEN HADJ MAATOUG Alexandra BESSI Maëlle BIJOUX-BELVISÈE Semega Binta BLONDIAUX Djanyce BOJARD Chayma BOUDJEDIR Thomas BRUDEY Jasmine CHIKHI Fatoumata CISSE Chiara COHEN Adam DAMPAGA Lucas DALLEAU-PONTHUS Mohammed DEFFOUS Thamaraa DIALLO-DOMISE Anthony DIMOFFE-CELLA Maëlys DO COITO-MARTIN Rafaël DOS SANTOS MARTINS Manelle DROUVIN Jewell-Elinoï DUCHAUDÉ Kenny DURHONE Shaymaë EL ASRI Kendo ESHON ENGOMÈ Mary ESHON ENGOMÈ Noémie ESOR-MISSENGUET Alexandre Timeo JEAN-BAPTISTE Maël KERDANET Léna LAROUSSI Branka LAZAREVIC Inès LAïCHOUR-LAFARGE Nina LAïCHOUR-LAFARGE Trayger LORTHIOIR Austyn Chris MAGDI MATTA Neïla MAHFOUDI Youssef MARGOUM Youcef MAROUANI Naëlla MAYIKI Nathan MAYIKI Souleymane NADI Rouayda NESERI Ela NGY MONA Aaron NTOYA Celina OUAZAR Bruno PELLEGRINI Maëlia PETTE Neyssa RACHEDI Léa RAMOS Kylian ROUSSEAU Ewan SAGODIRA Maëlys SAILLOUR Jean SOW Jade TESSIER-VUILLEMOT Yasmine TOURNIER Loane TRICOCHE Alexandre, Jhonny VERGUA Eden WEIZMANN Hasan YILMAZ Walid ZEMMALI Nesrine ZERROUK Youssef ZERROUKI MARIAGES • AKOURBAL M'Bark avec AZOUGAGH Afida • BASILE Thomas avec GUENZET Kamela • CANALE Daniel avec BERKI Fatiha • CHIBANE Khaled avec CHOHRA Nawel • CREVEL Thierry avec GUIO Annick • DÉMÉTRIUS Frantz avec JACOB Sabrina • FAVENNEC Ludovic avec LISS Audrey • FREITAS GONÇALVES Nelson avec MALKOÇ Yasemin • FRITZ Frédéric avec DUCOS DE SAINT- BARTHÉLÉMY DE GÉLAS Elisabeth • HAFIZ AHMED SIDDIQUE avec CRÉANTOR Lina • LAINÉ Joël avec SULLÉ Camille • LEGE Julien avec DUBUISSON Sandra • LHÉRISSON Arnaud avec EL FEDDI Imane • LORQUET François avec NESKOVIC Sylvie • MANAS Rodolphe avec RIGAULT Anne-Laure • MENECEUR Nordine avec RABAH Mana • N'GUENGUIMA Tanguy avec BEUSE Maïté • NAKACHE Michael avec COHEN-CHOHET Agnès • NIANE Amadou avec CISSÉ Oumy • PASTOURIAUX Gilles avec ALVAREZ RODRIGUEZ Maria • RODRIGUES Mario avec MARTINS Isabel • ROSA Orlando avec DE ASSIS Fridalene • SZYMANSKI Philippe avec BERGOT Isabelle • TEIXEIRA Serge avec LADJENEF Sonia DÉCÈS AVARE épouse ABAD-PALACIOS Yvonne épouse, 87 ans BEAU Serge, 83 ans BELBACHIR Abdelkader, 78 ans BILLOIRE veuve SÉNÉCAL Etiennette, 87 ans BOSSER Henri, 75 ans BRUTUS veuve FABRITZIUS Jacqueline, 83 ans CHAUBON Gilbert, 74 ans COLLOT veuve COURBOIN Paulette, 94 ans DA CONCEICAO Maria, 91 ans DIDIERJEAN épouse RECHERCHANT Paulette, 56 ans GERBAULT Edmonde, 72 ans GEURIE Lucien, 86 ans GUENON épouse SIVRÉ Martine, 49 ans HASANOVIC Hasan, 55 ans HUBELL Marcel, 99 ans LEGOUGE Raymond, 87 ans MARGATO AZENHA Mario, 33 ans MOUMINOUX André, 64 ans PAUL Dieufaite, 44 ans POIROT Albert, 65 ans 48 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> <div class='panel' id='p40'><pre>WAGNER Kimberly • TOINETTE Joseph avec HILAIRE Josette • BARRÉ Julien avec CABRAL Alexandrine • FIÉVEZ Philippe avec LI Xiaodan • FLOCAN Olivier avec COUTO BORGES Albertina • RIGOLLET Raphaël avec TRUONG Dominique CARNET RIPAUX veuve POGNON Suzanne, 93 ans RENNWALD Lucien, 81 ans SOITOT veuve HEILES Simone, 94 ans VILLEMINOT Suzanne, 73 ans JUILLET 2008 NAISSANCES Darius AIORDACHIOAIE Jonathan ALTENHOVEN Taiym AMMAR Almina ASLAN Samuel AZOULAY Fanny BACQUIÈ Namoin BAGATE Sarah BALARBI Leela BAVARIN Mirna BEN SGHAIER Imane BENHADOU Asma BENLEFKI Ruben BERREBI Clara BEYER Aya BIS BIS Ellioth BONNIN Moncef BOUALI Adame BOUCHENNA Célia BOUCHENNA Romain BOUKAÏBA Jihane BOUSHIH Asma BOUZID Jihâde BRAÏK Queen CAMARA Jade CARMEL Rose CHARTON Andrea CHIRIBUTA Oumou CISSOKO Anaïs COLIN-PAPIN Lorenzo CORPITA Valérie CUSSET--KANDOLO Victoria DE LA FUENTE- MARCHESE ArthurDEBBAH Emma DELY Bryan DEMOLIN Mathis DEMOLIN Adrien DEVARRIEUX Mariame DIABIRA Matthieu DICHTEL Tamecoudou DICKO Loan DIOLOGENT Khady DIOUF Athéna DOH BI Ayoub DRIAI Roméo ESTEVES DOMINGUES- BEAULIEU Aïcha DOUCOURE Wassil EZZAHR Johnson FIGUEIRA Alexandre FUENTES Leïla GADOU Cléo GAILLAD Denisa GHERMAN Elias HADDADI Ryan HADHEK Sarah HAMRANI Karen INKURA NKUYI Timmy JACQUES Adam JBILOU Lamia JEDID Shirine JEHIM Maylis JOULIN Ahmed KASMI Adam KERROUCHE Jade LE MOULEC Mathis LETARD Josué LIMAGE Laïla MAGHROUF Ruth MANZILA Ilian MARTINOT Sandra MILENKOVIC Kalissa MORLAT Nabïh MZE MHAY Natacha OBLE Yasmine OUCHETATI Louise-Anne PAINDESTRE Essy PETIT Noah PIOTROWSKI-BIGET Amine ROUCHET-MASKOUD Maud SABEG Ahmed SAOUD Sarha SASSI Daïcy SCHARTIER Enzo SLIMI Laura SOUART Raphaël TAOEB William TIMBA Naïa TOUNKARA-HILDERAL Ilian TRAORÈ Kevin TYNECKI King VAL Raksicha VASANTHARUBAN Oumou WAGUE Gregory ZAOUI Shirel ZAOUI MARIAGES • GABALI Miguel avec RAMAYE Odile • HARABI Ramy avec CHABOUHA Sabrine • HUARD Michel avec LOUVET Anne-Marie • ZAMMOURI Mohamed avec KRAIEM Hasiba • BENHADID Hichem avec AIT ABDERRAHIM Yasmine • FERARD Jean avec LAIGRE Sophia • GNATTO Lopez avec LUNTADILA NZOLAMESO • DEMBELÉ Mamady avec SIDIBÉ Talibé • KARSENTY Claude avec MUSILLI Corinne • NEGUSSIE Indaikachew avec SIYUM Yeshi • RYAN Patrick avec PEYTOU Julie • TELCHID Patrice avec DÉCÈS BAUDIN veuve MARIE-LUCE Nadia, 95 ans BRIS Albert, 77 ans COUMAU Paul, 87 ans DELETTRE Maryvonne, 50 ans JAUBERT épouse KIRREN Paulette, 80 ans KESRAOUI Mohammed, 87 ans LAOUÉNAN Gérard, 59 ans LEFEBVRE veuve WILLARMET Renée, 97 ans MEFFERTE Brun , 49 ans MEUNIER veuve JAFFIER Eliane , 88 ans MONARD Françoise, 58 ans MONTPIERRE Monique, 75 ans NICOLLE Robert, 82 ans PIVRON épouse BARRÉ Colette, 74 ans PORTE veuve VANçON Jacqueline, 83 ans QUÉNÉA veuve SCHMIT Eugénie, 100 ans RAOUL Maurice, 83 ans ROLAND Yvette, 81 ans TRAMUS Micheline, 81 ans TU Giang, 72 ans VANHUYS Sandrine, 31 ans AOÛT 2008 NAISSANCES Anaïs ABBAR Yamine ABBAR Djalil ABDELGHANI Sahrafa AHAMED Sabry AMRAR Adam AOURAGHI Océane ARDELEAN Tasnime ARRHIOUI Léo AZOULAY GARCIA Zakaria BARA Matteo BARRIAT Hayiria BEDJA Hugo BLANCHARD Anthony BONNET Selma BOUABID Tim BOUCHET Ibtissem BOUGLADA Tom CHARLUET Muhaimin CHOUDHURY Bryan CYRILLE Sanaa DADI Saül DELEFORGE Issa DIAKITE Mariam DJAOUNE Mohamed EL HAFCI N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL 49</pre></div> <div class='panel' id='p41'><pre>CARNET Majdoline ELIMANE Yasmine EL SHIKH Titouan FAVIER Léna GAUDET Raphaëlle GAUDRY Malcolm GOMES MONTEIRO Diego GUIHENEUF Nahil HADJ-BENELEZAAR Yona HIPPOLYTE Lucas ISAMBART-DURIAUX Walter JELENKOVIC Shaïma KILOUS Maëleen LECOMTE Lilo LE GOFF Sélenn LEROY Youssef MALLOUG Ambre MANDRAVAHELOKA Saif-Oullah MANSOOR Ethan MOLLET Tyron MOTO Hedy MOUELHI Yosra MOUSSA JLASSI Ibrahim NGADI Benjamin NUANZA Ange-Victoire OLI Havva OZCELIK Marie-Angèle PYS Jovan RADOSAVLJEVIC Léhane REBUCCINI Ayden RIPEU MAKENDENGUE Samy SARHAN Coumba SARR Rafael SERON Deva SPRINCEANA Ladji TANDJIGORA Janna TIRERA Sacha VINCENT Aylïn YAZGˆREN William ZAORE-EMERY MARIAGES • BANGOURA Joseph avec KONE Abibata • NICOLAOU-GHEKAS Serge avec GAGIC Danijela • AMOKRANE Salah avec SÉGUY Evelyne • CHASSAING Johan avec LAURET Fannie • HOARAU Mickaël avec BONNEFONT Carinne • SOULIER Dominique avec GONZALEZ Céline • BOURGEOIS Thomas avec LEGUIZAMON Valeria • DHAHBI Sami avec FARIA CORREIA Karine • MOMPEROUSSE Clifford avec OUANA Yanethy DÉCÈS ACQUART Lyonel, 63 ans COPIN Emilien, 95 ans COVIAUX veuve POUYDESSEAU Marie-Thérèse, 85 ans DIABIRA épouse DIABIRA Kayes, 52 ans DUBACQ veuve WETTSTEIN Madeleine, 93 ans ESNAULT Emile, 66 ans GITZHOVEN Jean, 89 ans HAEFLIGER André, 82 ans HERMANN Jeannette, 69 ans JASSERME épouse LAVARET Josette, 58 ans LINET veuve SEVERAC Marie- Madeleine, 88 ans MARTINS Maria, 74 ans MINEO Sauveur, 74 ans NKASSA Maurice, 58 ans RAULT veuve MARIGNY Suzanne, 96 ans RODE veuve TRICHET Geneviève, 87 ans SALCZER Raymond, 76 ans SAVISKY veuve GAUDIN Renée, 89 ans TRANCART épouse BERTON Rose, 83 ans WAÏS épouse SOUISSA Arielle, 45 ans ZEMMER André, 73 ans HOMMAGE à René DESCHAMPS (1937-2008) Un homme d'honneur nous a quittés. Il faisait partie d'une fratrie de onze enfants et naquit dans une famille d'agriculteurs du Limousin. Cette région fut un centre de Résistance nationale à l'occupant, qui connut le drame d'Oradour-sur-Glane le 10 Juin 1944. De cette période, René DESCHAMPS gardera son sens du devoir et son engagement envers sa patrie. Pendant son service militaire, il participa à la pacification de l'Oranais et honorera les devises de son Régiment : &quot;Valeur et Discipline ; Sans Peur et sans Reproche&quot;. René a commencé sa vie professionnelle à 17 ans dans les travaux publics et le génie civil. Il perfectionne ses connaissances dans les écoles Boule et Eyrolles. Dès l'âge de 25 ans, il accède aux échelons successifs de la hiérarchie et termine sa carrière comme conducteur de travaux. Ses mérites ont été reconnus aussi bien par la Fédération Nationale des Travaux Publics que par le Ministère du Travail. En 1974, René commence son engagement dans les associations du monde combattant, d'abord à la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, puis à la présidence de l'Association des Combattants Prisonniers de Guerre. Succédant à André Villon, il préside de 2000 à 2003 le Comité de Coordination des Associations d'Anciens Combattants de Rosnysous-Bois. Il entra au Lion’s Club de Rosny en 1987, et participa activement aux actions de son club : Fête de la Bière et Salon des Vins, dont les bénéfices sont affectés à l'action Alzheimer ; Téléthon. Son dévouement dans le service humanitaire fut reconnu par la distinction de Compagnon de Melwin Jones. René DESCHAMPS fut un rassembleur, un homme et un citoyen exemplaire pour son humanisme, sa bonne humeur, son amitié, heureux de donner son temps et &quot;faire naître un sourire sur le visage d'un autre&quot;. Charles MESA et Serge ROY ERRATUM Une erreur s’est glissée dans le Rosny Magazine n°120 concernant l’orthographe d’une naissance du mois d’avril 2008. Il s’agit de Hylies Laïche et non de Hylias Laoeche. Merci de bien vouloir nous excuser de la gêne occasionnée. CONDOLÉANCES Auguste COURTIN, connu de plusieurs Rosnéens, est décédé le 8 août 2008 à Bobigny à l’âge de 99 ans. 50 N°121 - OCTOBRE 2008 BULLETIN MUNICIPAL</pre></div> </div> </div> <div id="shade"></div> </div> </div>