<a href="zh5;71922" title="WAI HTML"><img alt="Cover" src="/cover/co/71922.gif"></a> <div id="wrapper"> <div id="slider"> <ul class="navigation"> <li><a href='#p1'>1</a></li> <li><a href='#p2'>2</a></li> <li><a href='#p3'>3</a></li> <li><a href='#p4'>4</a></li> </ul> <div class="scroll"> <div class="scrollContainer"> <div class='panel' id='p1'><pre>16 Décembre 2012 JOURNAL DES TRANSPORTS ET DES DÉPLACEMENTS SUR LE BASSIN CHELLOIS Dans notre agglomération, comme ailleurs en Ile de France, l’usage des transports en commun progresse et de nouveaux modes de déplacement alternatifs à la voiture particulière voient le jour : co-voiturage, auto-partage ; l’utilisation du vélo connait également un essor important. Désormais, les différents modes de déplacements ne doivent plus seulement cohabiter mais se coordonner et se compléter. Les réflexions qui sont menée par le Syndicat intercommunal de transport du bassin chellois et des communes environnantes et par la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine, dépassent les frontières de notre territoire, elles s’étendent aux bassins limitrophes afin d’harmoniser et d’optimiser les transports, dans la logique du plan de déplacement d’Ile de France et celle de la construction du Grand Paris Express. En quelques années, le forfait Navigo s’est imposé dans nos transports d’Ile de France. Ce passe est doté d’une puce détectable par les valideurs donnant accès à tous les modes de transport régionaux. Les enregistrements contenus dans les boîtiers de ces valideurs sont régulièrement relevés. Non seulement les informations ainsi collectées sont utilisées pour rémunérer les transporteurs en conséquence mais, elles sont également très précieuses pour disposer de statistiques sur l’utilisation effective des lignes dans le but d’améliorer les services. Par conséquent, toutes les personnes qui ne valident pas ne sont pas comptabilisées, elles privent les transporteurs de recettes et pénalisent l’évolution des transports. Afin de remédier à ces difficultés, le réseau APOLO7 modernise son système de contrôle des titres de transport. En effet, depuis le 15 octobre dernier, des opérations d’information et de sensibilisation sont menées sur vos lignes. Elles ont pour but de rappeler que la validation est obligatoire pour être en règle et qu’à défaut un procès-verbal d’infraction est dressé, assorti d’une amende et de frais de dossier. Ce numéro de TRAVERSES vous propose de refaire un point sur l’actualité de vos transports et sur les services disponibles à proximité de chez vous, permettant d’améliorer vos déplacements au quotidien. Monter par l’avant du bus c’est « le bon sens » Les valideurs étant situés à l’avant du bus, il est indispensable de monter par les portes avant. Le respect de cette règle permet une meilleur fluidité, évite les bousculades, favorise un plus grand confort et une plus grande sécurité dans le bus.</pre></div> <div class='panel' id='p2'><pre>Depuis plus de 9 ans, les conducteurs du réseau APOLO7 rencontrent régulièrement les élèves du bassin chellois afin d’échanger sur le métier des uns et le vécu des autres. Ces rencontres permettent d’instaurer plus de convivialité et d’améliorer les rapports entre les agents de conduite et les jeunes utilisateurs des transports en commun. Avec le temps, ces actions ont évolué et se sont adaptées : à l’origine destinées aux élèves de 6ème du territoire, elles ont depuis été étendues aux enfants des classes de CM2 afin de préparer ces derniers à leur rentrée au collège et à les familiariser avec l’utilisation du bus. De même, ces rencontres sont désormais couplées avec celles de la prévention routière organisées par la police municipale de Chelles. Ainsi, cette année, au mois de juin, les enfants ont pu participer à la finale de prévention routière à l’école Bickart. À l’occasion de cette journée, le Bus Citoyen était présent et proposait une projection vidéo et une séance de questions-réponses. Cette année également, et pour la première fois, le réseau APOLO7 a participé, au mois d’octobre, aux côtés du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), aux opérations de sensibilisation aux procédures de sécurité lors des trajets en transport en commun. Grâce à cette journée, les enfants ont découvert les équipements de secours disponibles dans les bus et les consignes d’évacuation en cas de danger. Le Bus Citoyen est un outil pédagogique développé par le Groupe VEOLIA TRANSDEV à destination des jeunes. A travers de multiples activités de l’opération “Je Suis Sport dans les Transports”, ce bus, équipé d’un matériel permettant des jeux interactifs, vise à transmettre aux jeunes des messages de respect, de civisme, de solidarité et de valeurs citoyennes. Ces démarches animées par des agents de médiation et en présence de conducteurs venus faire partager leur expérience proposent notamment aux participants des animations spécifiques autour des règles du savoir-voyager : je monte par la porte avant, je dis bonjour au conducteur, je valide mon titre de transport… Ce véhicule un peu particulier fait escale dans les établissements scolaires ou dans les villes qui le souhaitent. Il sera de nouveau présent sur le bassin chellois dans le courant du premier semestre 2013. Le 19 septembre dernier, les habitants de la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine et les usagers des transports étaient conviés, dès 7 heures du matin, sous un grand chapiteau, à s’informer sur les moyens de transport desservant le territoire et sur les services existants au sein des pôles gares de Chelles et de Vaires-sur-Marne. À cette occasion, tous les acteurs et partenaires des deux sites (SNCF, RATP, VEOLIA-TRANSDEV, FlexCité, EFFIA, SAEMES, MOP’EASY,…) et les collectivités locales ayant compétence en matière de transportsdéplacements (STIF, Région, Conseil Général de Seine et Marne, Syndicat Intercommunal de transport du bassin chellois et la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine) étaient présents. Au cours de cette journée, les visiteurs ont pu s’initier à l’éco-conduite grâce à la présence de simulateurs deux roues motorisés. À Chelles, il était également possible de découvrir le nouveau service d’auto-partage en essayant les voiturettes électriques de ce service ou faire un tour dans un vieux bus, histoire de mieux appréhender l’évolution des transports en commun. À Chelles encore, cette journée s’est clôturée par l’inauguration du nouveau parking à vélo Véligo et la labellisation du parc de stationnement EFFIA en présence de personnalités du STIF, de la Région et de la SNCF. La journée « Tous à vélo » a permis de clôturer, sous le soleil, la semaine européenne de la mobilité. Samedi 22 septembre, une cinquantaine de personnes ont répondu présent à la sortie vélo sur le territoire intercommunal. Au programme : la visite de 30 kilomètres de pistes cyclables selon un parcours arrêté au préalable. Cette balade, à la fois ludique et sérieuse, interrompue le temps d’un déjeuner dans le château de Brou sur Chantereine, a permis de repérer un certain nombre de problèmes au sein des aménagements cyclables actuels : discontinuité, trottoirs à franchir, obstacles divers,… Cette journée s’intègre dans le cadre d’une démarche plus générale visant à promouvoir et améliorer la cyclabilité du territoire intercommunal.</pre></div> <div class='panel' id='p3'><pre>Le parking Véligo est un service de stationnement collectif fermé pour vélos aux abords des gares. Développé par le STIF, Véligo est co-financé et mis en œuvre en partenariat avec la SNCF et la Région Île-de-France. L’objectif est d’encourager l’utilisation du vélo pour rejoindre les transports en commun et favoriser les échanges intermodaux. Cet équipement répond aux besoins de déplacements locaux en lien avec la politique de développement des déplacements cyclables promus par la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine. Le parking Véligo de Chelles a ouvert ses portes en juin dernier. Cet équipement d’une capacité de 98 places est situé au plus près des flux d’accès à la gare SNCF et routière. Véligo est accessible avec le Passe Navigo moyennant une inscription annuelle préalable de 20 euros. Plus d’infos : - Centre de gestion Véligo SNCF 01 71 250 650 (prix d’un appel local). - Guichet de la gare SNCF de Chelles. - Site : wwww.transilien.com Avec la rénovation du parc de stationnement EFFIA, le pôle-gare de Chelles dispose désormais d’un ensemble esthétique et fonctionnel, de même niveau qualitatif que le bâtiment-voyageurs de la gare SNCF/TRANSILIEN et la gare routière. Commencés en juin 2011, les travaux de rénovation de ce Parc Relais de 550 places 2012 aura vu arriver 5 nouveaux bus sur le réseau APOLO7. Grâce à ce matériel roulant neuf, l’âge moyen du parc de véhicules (41 bus au total) est ramené à environ 6 ans. Ces bus, comme les plus anciens, disposent de nombreux équipements : • dispositif de vidéo-protection et de géo-localisation, • palette automatique facilitant l’accès aux personnes à mobilité réduite, • motorisation de type Euro5 et présence de filtres à particules afin de réduire les émissions de polluants, sont désormais achevés. Grâce à ces améliorations, le parc de stationnement a été labellisé. La labellisation « Parc Relais » garantit à tous les usagers, des espaces de stationnement d’une qualité de prestation standardisée dans les domaines de l’accueil, de l’information, de la propreté, de la sécurité et des conditions d’accès aux transports publics. Outre ces améliorations notables, le parking de la gare de Chelles dispose également de places de stationnement réservées aux utilisateurs du service de covoiturage SNCF/TRANSILIEN, des emplacements avec borne de rechargement pour les deux véhicules électriques « MOP’EASY » disponibles en auto-partage ainsi que des places pour les deux-roues motorisées. • vitres équipées d’un film invisible pour éviter la projection d’éclats de verre sur les voyageurs en cas d’incident. Mais ces bus sont également dotés d’équipements nouveaux : • système vocal extérieur d’aide aux malvoyants, • système d’information intérieur annonçant les destinations et les prochains arrêts, • avertisseur de type tramway permettant une signalisation « plus urbaine », Un plus grand confort pour vos déplacements au quotidien Un nouveau service d’auto-partage vient d’être mis en place sur le Parc Relais EFFIA de la gare de Chelles. Proposé par la société MOP’EASY et issu d’un partenariat entre EDF, la RATP et la SNCF, ce nouveau moyen de déplacement permet, de façon souple, de répondre à des besoins ponctuels de mobilité pour quelques heures. Les véhicules mis à disposition (deux dans un premier temps) sont 100% électriques . Une fois inscrits au service pour un coût d’abonnement mensuel de 29,90 € et après une prise en mains assurée par un opérateur de la société MOP’EASY, les utilisateurs peuvent réserver une voiturette dès qu’ils en ont besoin, en quelques clics sur internet. L’utilisation sera ensuite facturée 5 € de l’heure. Renseignements et inscription sur monautopartage.fr ou en appelant au 07 63 15 43 21 (coût d’un appel local).</pre></div> <div class='panel' id='p4'><pre>Le nouvel hôpital de Jossigny est en train d’ouvrir ses portes. Depuis cet été l’accès en transports en commun à ce nouvel établissement de santé est facilité par la création, sur la ligne 42 du réseau PEP’S, d’un point d’arrêt « Centre hospitalier ». Ainsi, pour vous rendre à l’hôpital de Jossigny depuis notre agglomération, il vous suffit de prendre le train en gare de Chelles ou de Vaires sur Marne jusqu’à la gare de Lagny Thorigny puis, de prendre le bus de la ligne 42 de PEP’S. Votre déplacement jusqu’à l’hôpital de Jossigny c’est : • 30 ‘ depuis la gare de Vaires sur Marne • 35’ depuis la gare de Chelles • Des bus calés sur les trains (toutes les 20 mn) • Une desserte de 5h du matin à 22h en semaine • Une desserte de 6h à 22h le samedi • Une desserte de 6h à 20 h le dimanche En Marne et Chantereine, c’est 62 € pour l’année scolaire 2012/2013 Depuis 7 ans maintenant, la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine s’est engagée dans une politique forte d’aide aux familles en complément de l’aide apportée par la Région Ile de France et le Conseil Général de Seine et Marne. Ainsi, grâce à ce soutien communautaire, le coût annuel de la carte IMAGINE’R 2 zones (3/4 ou 4/5) restant à la charge des familles est ramené à environ 20% de son coût total. Pour bénéficier de cette aide, les jeunes doivent impérativement être domiciliés et scolarisés au sein des 4 communes du territoire de Marne et Chantereine et s’adresser à la mairie de leur domicile. Pour les jeunes de Le Pin, c’est également moins cher. La commune de Le Pin a également instauré un système d’aide aux familles pour l’acquisition de la carte IMAGINE R. Ces aides sont accordées quel que soit le lieu de l’établissement scolaire fréquenté. Pour en bénéficier, vous devez vous adresser auprès de la mairie. Depuis le 1 er septembre dernier, les usagers détenteurs d’un forfait Navigo hebdomadaire, d’un titre Navigo annuel ou d’une carte Solidarité Transport hebdomadaire pourront utiliser avec leur abonnement habituel l’ensemble des transports en commun d’Ile de France, du vendredi minuit jusqu’au dimanche minuit. Le coût de cette mesure s’élève, en année pleine, à 26 millions d’euros. Par ailleurs, la mise en place du Complément de parcours est en préparation et devra intervenir prochainement. Ce complément de parcours prendra l’aspect d’un titre de transport qui permettra à tout abonné Navigo, dans le cas d’un voyage hors des limites de son forfait, de ne régler que le complément pour la partie de son voyage hors des zones d’abonnement. Ainsi, il n’aura plus à acheter un billet origine-destination de bout en bout comme c’est le cas aujourd’hui. Depuis 2008, le Conseil Général de Seine et Marne propose Mobil’études77, une aide aux étudiants seine-et-Marnais de moins de 26 ans. L’objectif est de favoriser la mobilité des étudiants entre leur domicile et leur lieu d’études. Les demandes se font en ligne uniquement et jusqu’au 28 février 2013. Attention : les demandes ou les dossiers incomplets ne seront plus pris en compte après cette date. Rendez-vous sur www.jeunesse77.fr Journal édité par la SITBCCE / Directeur de la publication : Bernard Garnier Rédaction : Muriel Millard-Sanchez • Impression : imprimerie Michon Tirage : 37 000 exemplaires • Distribution : Laison +. STBC</pre></div> </div> </div> <div id="shade"></div> </div> </div>