1...56789101112131415...68 Ecouter - Fichier son

| participer zests
L’humeur d’Éric Poincelet
C’EST VOUS QUI BANQUEZ !
Depuis que nos banksters ont pris les manettes pas nettes du net d’impôt
de vin, M. et M me Michu rament… C’est pourtant leurs économies,
ou leur sacro-saint découvert, qui ont permis, l’an dernier, aux flibustiers
d’augmenter leur bonus de 45 %.
J’explique. Concrètement, quand les Michu et
leurs amis apportent 100 000 euros à M. Bankster,
celui-ci peut emprunter 20 fois cette somme
à la Banque centrale. Celle-ci se dépêche donc
de prêter à M. Bankster 2 millions d’euros
au taux de 1,25 % – le fameux Refi (taux de
refinancement) –, que ce dernier
se hâtera de prêter à 2,2 %
à l’Allemagne, première
de la classe AAA, à 2,8 %
à la France, pas première
de la classe AAA, à 4 %
à M. Michu, qui ne se souvient
déjà plus que c’est
son argent qu’on lui prête,
à 12 % à l’Italie, because
les intermédiaires, à 18 %
à la Grèce, parce qu’à ce
niveau-là, elle aime forcément
ça, et à 23 %
à l’ami des Michu qui
s’est aventuré à
découvert… Lorsqu’on
gagne, en
moyenne, 4 fois le coût
d’emprunt sur 20 fois
un patrimoine gratuit, on comprend que les
banksters aient du mal à gérer, puis à digérer
leurs bonus en eu-rôt en fête…
Le souci de cette opulente traite des Michu,
c’est dès qu’un emprunteur indélicat fait
défaut… Ô hasard, Bâle t’hasard, la Grèce.
Imaginons : M. Bankster, pour s’acheter une petite
île sympa plus tard, a prêté 300 000 euros
sur sa cagnotte Michu x 20 à la Grèce, et que
crac-crac, 50 % de cette somme s’évaporent.
C’est ballot : le bankster est alors obligé de
retirer 150 000 euros de ses comptes, alors
qu’il n’a que 100 000 euros en liquide prêtés
généreusement par les Michu. Même s’il a
encore plein de sous pour se payer des p’tits
traders, ses fonds propres
deviennent négatifs. Il faut
donc RECAPITALISER
pour continuer
comme avant. Pas
de souci ! On va
chercher ce qu’il
reste des Michu
via les impôts, la
TVA, la TIPP : et
vive les prélèvements
obligatoires !
PAF ! En fait, c’est
indolore : les zygomatiques
périsphinctériens
des Michu sont déjà tellement
exercés que le prélèvement passe bien.
Mais quand votre banquier vous taxera 8 euros,
juste pour vous dire que vous êtes à découvert,
puis vous prêtera à 23 % votre argent qu’il a
emprunté à 1,25 %, dites-lui d’aller se faire
recapitaliser chez les Grecs… Ça vous détendra
les zygomatiques.
Président de Planet Watch 24
Les autres Humeurs d’Éric Poincelet
sont sur www.neo-planete.com
© PHOTOS : VECTORSTOCK - DR
10 | NÉOPLANÈTE 25 - DÉC. 11/JAN. 12
1...56789101112131415...68 Ecouter - Fichier son