M E N S U E L N O 1 2 4 O C T O B R E 2 0 0 8
ville-houilles.fr
au service
des Ovillois
P.11
BROCANTE
La braderie de
Houilles, une grande
fête marchande où
sont attendus des
centaines de milliers
de chineurs.
P.2
CONCERT-BAL
Un voyage musical
entre sonorités
exotiques chinoises
et musiques de
la haute Auvergne.
P.2
INTERGÉNÉRATION
Un programme
d’activités réunira
les jeunes et
leurs aînés dans
le cadre de la
Semaine bleue.
C O N C E R T - B A L
INVITATION AU VOYAGE
De la Grande Muraille de Chine aux volcans d’Auvergne, il n’y a qu’un pas. Venez le franchir,
le samedi 4 octobre au Triplex, et assister à un concert-bal qui passe des sonorités exotiques
chinoises aux chants folkloriques auvergnats.
Le musicien
Wang Li
et le trio DCA.
C’est certain, le concert-bal est un genre qui rencontre
un succès grandissant auprès du public. C’est festif,
sympa et tellement convivial! Celui du samedi 4 octobre
annonce la couleur, ou plutôt les couleurs. Celles chatoyantes
et intimistes que nous offre, en première partie, le
musicien d’origine chinoise Wang Li. Celles plus puissantes
quenousprodigueletrioDCA,pouruntirdebatteried’enfer!
Wang Li, c’est à lui tout seul un monde flottant, une ivresse
des songes intérieurs et de ces histoires courtes qu’on raconte
aux enfants. Il tire de ses instruments des sonorités infinies.
De la guimbarde, qu’il maîtrise à la perfection ou de la
flûte chinoise (sheng) en forme de bol si caractéristique, instrument
plusieurs fois millénaire. Wang Li, c’est aussi un
voyage musical où viennent se croiser deux cultures que tout
oppose en apparence. Celle de la Chine ancestrale, qui coule
dans ses veines, celle occidentale liée à son installation en
France.Deuxvisions,deuxmondesdifférents,maisquinourrissent
son inspiration.
Dushengàlacabrette,c’estcommesilemondebasculaittout
à coup. Adieu les steppes d’Asie centrale… Bonjour l’ivresse
des monts du Cantal. Le bal est ouvert! Le trio DCA nous
traîne, nous entraîne et nous emporte dans un tourbillon de
virtuosité. Chants, vielle à roue, cabrette (sorte de cornemuse)
et accordéon chromatique réveillent et font sursauter
lesmusiquesdelahauteAuvergne.Puissance,richesseetoriginalité
sont ici les ingrédients mis au service d’une musique
folklorique actualisée et revitalisée. Succès garanti! ■
O.C.
Concert-bal.
Samedi 4 octobre, à 20h30.
Le Triplex (40, rue Faidherbe).
Tarifs : 10 €, 8 € (étudiants, demandeurs d’emploi
et familles nombreuses) et 6 € (moins de 18 ans).
Renseignements au 0130863382 (service culturel).
Jodie Way
STAGE DE DANSES
TRADITIONNELLES
L’Auvergne est à l’honneur ce mois-ci, avec son
cortège d’instruments et de danses typiques de
la région. Et de la bourrée auvergnate à la
« brise-pieds », en passant par la varsovienne
ou la mazurka, les danses d’Auvergne soufflent
le « show » sur Houilles. Pour les découvrir, il
suffit de vous inscrire au stage de danses
traditionnelles de haute Auvergne. C’est
gratuit! Il se déroulera le samedi 4 octobre au
Triplex, de 14h à 18h, et sera animé par le trio
DCA, une référence en matière de groupes à
danser du Massif central. Les personnes
intéressées peuvent d’ores et déjà s’inscrire
auprès du service culturel de la Mairie, ou par
courriel (service.culturel@ville-houilles.fr).
Après cela, la bourrée n’aura plus de secrets
pour vous!
Stage de danses de haute Auvergne.
Samedi 4 octobre, de 14h à 18h.
Le Triplex (40, rue Faidherbe).
Participation gratuite sur inscription
(places limitées).
Renseignements au 0130863382
(service culturel).
C O N C E R T
GARÇON, UN FOLK
BIEN FRAPPÉ!
Le samedi 11 octobre, le groupe de pop-folk Delano Orchestra
partagera la scène du Triplex avec les compositions pop
et « ambient » du trio Squaw. Sensations garanties…
Le Delano Orchestra en concert au Triplex,
ce samedi 11 octobre. Une affiche
qui a de quoi ravir tous les aficionados
de la scène pop-folk française! Un
groupe qui, comme Cocoon, nous vient
tout droit de la région clermontoise – à
croire que Clermont-Ferrand serait devenue
la capitale du rock français… Pour
l’heure, heureux petits veinards, c’est à
Houilles que ça se passe. Présent et remarqué
aux découvertes du Printemps
de Bourges, le Delano Orchestra puise
aux sources de certains de ses aînés : Elliot
Smith ou Sparklehorse, pour ne pas
les nommer. Mais en apportant un « jene-sais-quoi
» en plus de tout à fait particulier.
Une touche et une atmosphère
réellement uniques. Sombres, comme
un roman de Paul Auster, douces comme
un lit de rêves, les mélodies ont cette
grâce planante et nonchalante qui hypnotise.
Surtout lorsqu’elles sont comme
murmurées par la voix du chanteur à la
guitare, Derek. Mais elles savent aussi se
faire plus « austères », plus agressives,
plus nerveuses le moment venu. Alors,
l’orchestration s’élargit ; la musique
s’électrise et s’intensifie… Références
folk américaines ou héritage post-rock,
le Delano Orchestra s’arrache de toutes
contraintes de style et vous emmène là
où les étoiles scintillent. Celles du talent.
La première partie du concert verra la
scène occupée par le trio Squaw. Portées
par la voix traînante et envoûtante de
Vanessa, les compositions électroacoustiques
nous plongent dans un univers
onirique, plein d’une candeur enve-
loppante. On croirait deviner parfois,
comme en filigrane, la présence fantomatique
de la chanteuse Björk ou l’écho
lointain de Tangerine Dream. Beaucoup
d’inventivité pour ce groupe qui mêle
prouesses techniques et rythmiques,
mais toujours sur le mode de la tendresse.
Squaw, c’est comme l’eau qui
coule : fluide et délicieusement rafraîchissant!
Du grand art. ■
O.C.
Le groupe Delano Orchestra.
Concert.
Samedi 11 octobre, à 20h30.
Le Triplex (40, rue Faidherbe).
Tarifs : 10€, 8€ (étudiants,
demandeurs d’emploi et familles
nombreuses) et 6€ (pour les
moins de 18 ans). Réservation
conseillée. Bar et restauration
légère sur place.
Renseignements au 0130863382
(service culturel).
(2) l’Ovillois octobre 2008
Vie municipale
T R A N S P O R T
UNE OFFRE RÉACTUALISÉE!
Après la création de deux nouvelles lignes de bus en 2006,
la Communauté de communes de la boucle de la Seine (CCBS)
s’est à nouveau mobilisée pour améliorer l’offre de transports
en commun sur la totalité du réseau Bus en Seine.
La Communauté de communes de la
boucle de la Seine (CCBS) a décidé de
développersonoffredetransportsen
commun sur l’ensemble de son territoire.
Depuis septembre, les 166000 habitants de
la Boucle (Houilles, Carrières-sur-Seine,
Chatou, Croissy-sur-Seine, Montesson, Le
Vésinet et Sartrouville) peuvent bénéficier
de l’élargissement global du réseau Bus
en Seine.
Trois dispositions complémentaires viennent
s’ajouter aux dix lignes déjà existantes
du réseau Bus en Seine :
> un prolongement jusqu’à 22h des lignes
du réseau Bus en Seine (excepté les lignes
de desserte scolaire 10 et 20) et de la ligne 7
entre le RER de Chatou-Croissy et l’arrêt Augier
(Croissy-sur-Seine);
> une augmentation de la fréquence des bus
de la ligne 3 avec quatre bus de plus le matin
en heures de pointe vers la gare RER de
Houilles/Carrières;
> la mise en place de bus, le samedi, sur la
ligne 19 qui relie les gares de Houilles-CarrièresetduVésinet-LePecqviaMontesson.
■
Renseignements :
www.veolia-transport-idf.com
Michael Barriera
CITOYEN D’AUJOURD’HUI
La modernité, le progrès,
l’innovation technologique
n’ont de sens que s’ils
nous apportent les
moyens d’élargir nos
connaissances, de
dynamiser les échanges,
de mieux nous préparer à
affronter l’avenir. Bref,
de nous faciliter la vie.
Le site Internet de notre
ville évolue pour répondre
au mieux à chacun de ces objectifs. Le potentiel des
services qu’il peut apporter est vaste. C’est pourquoi la
municipalité s’attache à développer cet outil de
communication. Ouvert à tous, il permet aux Ovillois,
comme aux visiteurs d’autres villes ou de l’étranger,
d’avoir accès à des informations pratiques et de mieux
connaître la ville de Houilles.
En équipant nos écoles de matériel informatique, en
multipliant des espaces multimédias, comme ceux de la
bibliothèque Jules-Verne et du Ginkgo, nous avons fait
en sorte que, des jeunes écoliers jusqu’aux seniors,
chacun puisse accéder à ce nouveau média afin de se
sentir un citoyen d’aujourd’hui, préparé au monde de
demain. C’est en poursuivant dans ce sens que nous
préparerons au mieux l’avenir de notre ville.
Le Maire,
Conseiller général des Yvelines
Alexandre Joly
Lionel Pagès
V I E S C O L A I R E
UNE RENTRÉE TOUT EN RYTHME
Le 2 septembre dernier, 3215 enfants
ovillois (1294 scolarisés en maternelle
et 1921 dans le primaire) ont effectué
leur rentrée dans l’une des huit écoles
maternelles et sept écoles primaires publiques
de la ville. Un effectif à la hausse
(une quinzaine d’enfants de plus que l’an
passé) qui s’est traduit par l’ouverture
d’une nouvelle classe de CP au sein de
l’école primaire Maurice-Velter.
Deux nouvelles mesures sont intervenues
lorsdecetterentréedanslepremierdegré.
Tout d’abord, comme tous les élèves des
écoles primaires et maternelles de l’Hexagone,
nos enfants vivent désormais au
rythme de la semaine des quatre jours.
Pause méridienne
Ensuite, une réorganisation de la pause
méridienne a entraîné des changements
d’horaires. Prolongée d’une demi-heure,
la coupure du midi se déroule depuis la
rentrée entre 11h30 et 13h30. En conséquence,
la rentrée en classe s’effectue
maintenant à 8h30 au lieu de 9h. Mise
en place pour répondre à l’augmentation
du nombre de demi-pensionnaires, cette
nouvelle organisation comporte de nombreux
avantages. Elle permet tout d’abord
d’améliorer le confort des enfants en leur
offrant deux services de restauration. « Ce
nouveau système semble mieux convenir
à de nombreuses familles », constate
Claude Catton-Migliore, la directrice du
secteur éducation de notre Ville, qui note,
par ailleurs, une baisse de la fréquentation
de l’accueil périscolaire du matin et une
hausse du nombre total d’enfants accueillis
à la restauration. En effet, les parents
qui gagnent une demi-heure pour se rendre
sur leur lieu de travail ont moins recours
à l’accueil du matin.
Ateliers ludiques
Autre amélioration : la création d’ateliers
sur le temps du midi. Ils ont débuté le
15 septembre. Les élèves des écoles primaires
ont le choix entre un atelier informatique;
une pause lecture, histoire racontée
ou écoute musicale en salle de bibliothèque;
un atelier jeux de société ou
des jeux extérieurs, encadrés par des
animateurs.
Pour les enfants des classes maternelles
la pause méridienne s’organise entre
sieste, relaxation ou jeux et contes pour
les plus actifs.
Signalons enfin qu’en ce qui concerne la
nouvelle organisation du soutien scolaire
(en accord avec les directives de l’Éducation
nationale), la plupart des établissements
de Houilles ont opté pour la formule
du midi. Les enfants bénéficiant du
dispositif d’accompagnement scolaire
(jusqu’à 60h par an en fonction des besoins
de chacun, définis par les enseignants)
pourront à la fois déjeuner tranquillement
et suivre des sessions de soutien
organisées par tranches d’une demiheure.
Pour mener à bien cette rentrée et
la mise en place de ces nouveaux dispositifs,laVillearenforcésonpersonnelencadrant
et s’est dotée d’une coordinatrice de
la pause méridienne. ■
S.J.
Anthony Voisin
octobre 2008 l’Ovillois (3)
Côté mairie
S E N I O R
LA SEMAINE BLEUE FÊTE
LES LIENS INTERGÉNÉRATIONNELS
Cette année, la Semaine nationale des retraités et des personnes âgées, dite « Semaine bleue »,
se déroulera du 20 au 26 octobre. La Ville s’associe à l’événement en proposant aux jeunes
de rencontrer leurs aînés lors de rendez-vous qui feront appel à leurs cinq sens.
Créer des liens entre toutes les générations et mettre
à l’honneur les personnes qui œuvrent au quotidien
pour rompre l’isolement de certains de nos aînés, tel
est l’objectif de la Semaine bleue. Depuis juin dernier, Nathalie
Stacino, la directrice de la résidence pour personnes
âgées Les Belles Vues, est la nouvelle chargée de mission
« intergénérations » de notre ville. Elle vient renforcer et
coordonner administrativement l’action engagée dans la
commune par Alain Moyon, conseiller municipal, délégué
aux liens intergénérations. « Cette semaine est l’occasion de
valoriser des initiatives qui vont se poursuivre tout au long de
l’année », explique-t-il.
En tant que directrice d’une structure dédiée aux personnes
âgées, Nathalie Stacino a l’habitude de travailler sur le lien
intergénérationnel et d’organiser au sein de son établisse-
ment des rencontres entre jeunes (enfants des écoles et des
centres de loisirs, élèves du conservatoire…) et résidents.
« L’idée, au cours de cette Semaine bleue et au-delà, est que
ces rencontres soient accessibles à tous, sortent des murs des
établissements spécialisés et aillent à la rencontre de toutes les
personnes et particulièrement des plus isolées », souligne-telle.
Cette année, Houilles a placé sa Semaine bleue sous le
signe des cinq sens et organise autour de ce thème des rencontres
dans divers lieux de la ville. Un système de transport
sera mis en place pour permettre à tous d’assister à ces rendez-vous.
« Nous avons mis en place un programme d’activités
communes qui permet aux jeunes et à leurs aînés de partager
des expériences sensorielles, selon les différents âges de
chacun », explique Nathalie Stacino. Au menu, un atelier
consacré à la parfumerie avec à la clé la création d’un parfum
Au programme
des rendez-vous de
la Semaine bleue :
la représentation de
la pièce Les Fourberies
des copains, proposée
par le conseil municipal
de jeunes.
« intergénérations ». Mais aussi des séances de gymnastique,
organisées par petits groupes, et auxquelles sont
conviées toutes les tranches d’âge, les tout-petits comme les
plus grands, les seniors débutants comme les personnes dépendantes.
Le jeu, facteur essentiel de relations entre jeunes
et moins jeunes, sera également à l’honneur, permettant à
desenfantsde8ou9ansdepratiqueroudedécouvrirdesactivités
ludiques qui ont traversé les générations comme le
nain jaune ou le loto. Le goûter, étape sensorielle indispensable
à tous, viendra prolonger ces rencontres! Enfin, les
grands-parents sont invités à se rendre au Triplex, le mardi
21 octobre à 20h, en compagnie de leurs petits-enfants pour
assister à la représentation de la pièce Les Fourberies des copains,
proposée par le conseil municipal de jeunes.
Pour être en phase avec le thème national de cette nouvelle
édition de la Semaine bleue, « Jeunes et vieux, connectezvous!
», la Ville travaille à la mise en place d’un programme
d’échanges intergénérationnels via Internet. « Nous souhaitons
faire communiquer tout au long de l’année des élèves
de CM1/CM2 et des seniors sur un point du programme scolaire,
avec un groupe équivalent d’habitants de Schœlcher,
commune martiniquaise avec laquelle nous sommes jumelés
», précise encore Nathalie Stacino. Une connexion intergénérationnelle
transatlantique qui épouse parfaitement le
slogan de la Semaine bleue 2008 : « Pour vivre ensemble nos
âges et nos cultures, restons connectés! » ■
S.J.
Renseignements au 0130863294.
S O C I A L
ABONNEMENT TÉLÉPHONIQUE
I M P ÔT S LO CAUX
LES QUATRE VIEILLES
SONT DE RETOUR
Les impôts locaux constituent une part
essentielle des ressources d’une
collectivité locale pour financer ses dépenses.Cescontributionsdirectessontun
ensemble de quatre impôts, qu’on appelle
« les quatre vieilles » : la taxe d’habitation;
la taxe professionnelle (versée par les entreprises);
la taxe foncière (qui en comporte
deux et qui est acquittée par les propriétaires
de biens immobiliers. La première
concerne les propriétés bâties; la
seconde les terrains sans construction).
Concernant la détermination de votre imposition,
la Ville ne maîtrise pas l’assiette
sur laquelle est déterminée votre contribution.
La base taxable est fixée par l’État
en fonction de la superficie et de la qualité
du bien dont vous avez l’usage. Le conseil
municipal ne décide du taux et de certains
abattements pouvant être appliqués à
cette base comme, par exemple, une modulation
de l’abattement pour charges de
famille ou l’instauration d’un abattement
général à la base pour la taxe d’habitation.
Depuis 2004, les taux votés par la municipalité
sont restés identiques ainsi que
les abattements. Par conséquent, si vous
constatez une augmentation de votre
contribution, celle-ci ne peut résulter que
d’un changement de votre situation personnelle,
de la revalorisation forfaitaire
des bases votée chaque année par le Parlement
ou encore de la mise à jour des
éléments de votre imposition par les services
fiscaux de l’État après avis de la
commission communale des impôts directs
(CCID)*. À noter que, depuis 2006, la
taxe professionnelle est perçue intégralement
par la Communauté de la boucle de
la Seine (CCBS) à laquelle la commune de
Houilles a adhéré. ■
(*) La CCID est une instance composée de membres
nommés, par les services fiscaux, sur proposition
du conseil municipal. Elle rend notamment
un avis sur l’évaluation des propriétés bâties
ayant connu des modifications.
La Ville de Houilles, en partenariat
avec le conseil général des Yvelines,
accorde aux personnes âgées de
65 ans et non imposées sur le revenu
une aide pour participer au coût de
leur abonnement téléphonique. Pour
en bénéficier, ces personnes peuvent
se présenter à la direction des affaires
sociales, tous les matins, jusqu’au
24 octobre, munies d’une pièce
ACCOMPAGNEMENT S C O L A I R E
AIDE AUX COLLÉGIENS
La caisse des écoles de notre ville
organise, depuis la rentrée 2007,
l’accompagnement à la scolarité des
collégiens. Les séances ont lieu à
l’espace jeunesse Le Ginkgo, le mardi et
le jeudi, entre 17h30 et 19h.
Judicieusement intitulées « entre les
lignes », ces séances, qui accueillent une
vingtaine de jeunes, ne sont pas de
classiques cours de soutien scolaire.
« Leur objectif n’est pas simplement
d’aider les collégiens à faire leurs
devoirs, elles visent davantage à épauler
le jeune dans la gestion et l’organisation
de son travail et à être à l’écoute des
problèmes que l’adolescent et/ou sa
famille pourraient rencontrer », explique
d’identité, de l’avis de nonimposition
2006 et des factures de
téléphone des 12 derniers mois. ■
Direction des affaires sociales :
18, rue Gambetta
(entrée par la rue Jules-Guesde).
Accueil : du lundi au vendredi,
de 8h30 à 11h30.
Renseignements au 0130863270.
Olivier Pinkert, responsable du service
jeunesse. La famille, le jeune et la
strucure d’accueil signent ensemble un
contrat moral. Des rencontres sont
régulièrement proposés aux jeunes et à
leur famille afin d’évaluer l’impact du
travail et ses apports dans la vie scolaire
du collégien. Le dispositif proposé à
l’espace jeunesse Le Ginkgo offre
l’avantage de la médiation entre tous :
parents, jeunes et collèges. Ces séances
ont reçu l’agrément du contrat local à
l’accompagnement à la scolarité. Elles
sont gratuites. Seul impératif pour les
collégiens : tenir leurs engagements. ■
S.J.
Renseignements au 0161044260.
(4) l’Ovillois octobre 2008
✂
Côté mairie
J E U N E S S E
DES PROJETS
PLEIN LA TÊTE
Depuis leur création, les bourses initiatives jeunes soutiennent
financièrement des actions lancées par de jeunes Ovillois dans des
domaines aussi variés que l’humanitaire, le sport, l’environnement,
les loisirs ou la culture. Coup de projecteur sur l’édition 2008.
En juin dernier, dans le cadre des bourses initiatives
jeunes, la commission jeunesse de la Ville a retenu
quatreprojets :uneaction« santépourtous »enInde
(1800€), la construction d’un poulailler au Burkina Faso
(1300€),unéchangecultureletartistiqueégalementavecle
Burkina(600€)etunvoyagepourencadrerdesjeunesenPologne
(115€). Les différentes aides allouées ont permis à
chaque projet de voir le jour et de se réaliser durant cet été.
En juillet, Michaël Aucagne a ainsi pu découvrir l’Afrique et
se rendre au Burkina Faso dans le village de Solenzo, avec
huit autres membres de l’association Belitsaka. « Cette zone
rurale située à 6h de route de Ouagadougou abrite un centre
de formation pour filles. Nous sommes allés les aider à
construire un poulailler », explique le jeune Ovillois, étudiant
en BTS informatique. En dépit de la saison des pluies
et de la difficulté de la tâche, – construire un poulailler en
S Q U A R E G E O R G E S - B R A S S E N S
brique assez vaste pour accueillir 500 gallinacés! –, Michaël
garde un souvenir inoubliable de cette expérience qui lui a
permis de vivre, de travailler et d’échanger nombre d’idées
avec de jeunes Africains. « J’ai découvert la culture du karité
et la fabrication des briques, une vie très rude et l’infinie richesse
de ce continent, où je rêve de retourner. »
Autre projet, autre continent. Porté par Ebisol, une association
d’étudiants en médecine de Paris-VII, et par son représentant
ovillois, Clément Dumont, le projet « Inde, une santé
pourtous »apermisàquatrefutursmédecinsdeserendredurant
cinq semaines à Siddayapalem, dans la région d’Andhra
Pradesh.Ils’agissaitpourcesétudiantsd’apporterunsoutien
médical,sanitaireetsocialàlapopulationlocale,unepopulation
rurale très isolée qui vit dans une des régions les plus
Michaël garde un souvenir inoubliable de son expérience
dans le village de Solenzo au Burkina Faso.
pauvres du pays. En partenariat avec les sœurs de la congrégation
Saint-Joseph-de-Cluny, qui ont ouvert un centre sur
place, les jeunes ont travaillé à l’amélioration de la prise en
chargedesmaladesdusida,dusuividesfemmesenceintes,et
du traitement de maladies graves fréquentes en Inde.
Enfin, Coline Eychène et Mathieu Bernard ont pu mettre en
place un projet d’échange culturel et artistique avec le Burkina,tandisqueBertrandMorlés’estrendudanslesCarpates
pour soutenir une action en faveur de jeunes enfants polonais
défavorisés.
Les jeunes Ovillois, âgés de 16 à 25 ans, qui souhaitent obtenir
une bourse peuvent défendre leurs projets à titre individuel
ou collectif. Les dossiers sont à constituer entre décembre
et avril auprès du service jeunesse de la Ville, qui peut apporter
uneaidedans laprésentation du projet et larecherche
de partenaires. ■
S.J.
Renseignements au 0161044260.
MODERNISATION
DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC
Le service voirie de la Ville a réalisé, fin
juillet, des travaux de rénovation sur
la totalité de l’éclairage public du square
Georges-Brassens. Cet effort de modernisation
concerne, tout d’abord, le remplacement
de dix candélabres par un
nouveau modèle améliorant la qualité de
l’éclairage. Il concerne ensuite le chan-
gement de lampes à ampoule au mercure
(type ballon fluo) d’une consommation de
125 watts, à des lampes à ampoule sans
mercure, donc non polluantes, consommant
seulement 70 watts. Au final, cela
représente une économie de 44% d’énergie
pour l’ensemble du square tout en
améliorant les capacités de l’éclairage. ■
H I S TO I R E
CHRONIQUE DE RUES
L
’Ovillois se propose de vous raconter
la petite histoire des principales rues
deHouilles.Cemois-ci,ilseraquestionde
la rue Pierre-Curie.
Son nom reste attaché à une découverte
majeuredansl’histoiredessciences,celle
du radium. Né à Paris en 1859, Pierre
Curie entre très jeune à la faculté des
sciences de Paris comme préparateur. Il
étudie alors les propriétés des radiations
infrarouges, puis, avec son frère, celles
des cristaux. En 1895, il épouse Marie
Sklodowska, avec laquelle il poursuivra
dorénavant ses recherches. À la suite de
la découverte de la radioactivité par Becquerel,
il consacre tout son temps à ce
phénomène. En 1898, les deux époux
réussissent à isoler le radium, dans des
conditions difficiles. « Nous ne savions où
faire nos traitements chimiques. Il a fallu
les organiser dans un hangar abandonné.
C’était une baraque en planches […]. Elle
contenait pour tout matériel des tables en
bois usées, un poêle en fonte, et un tableau
noir… » Un dénuement et une certaine
dose d’inconscience que traduisent
très bien les propos d’un journal satirique
de l’époque : « Il faudrait que d’autres savants
trouvent le “radifemme” à présent
pourqu’ilpuissesereproduire!»En1903,
Pierre Curie partagera le prix Nobel de
physique avec sa femme Marie et Henri
Becquerel. Il meurt en 1906, renversé par
un camion. ■
D É V E LO P P E M E N T D U R A B L E
Anthony Voisin
R E N D E Z - VOUS
NOUVEAUX OVILLOIS,
FAITES-VOUS CONNAÎTRE!
«L’OVILLOIS » SE MET AU VERT
Depuis le numéro de septembre, le
journal d’information de la Ville,
L’Ovillois, est imprimé sur du papier
recyclé qui respecte les principes de
deux éco-labels : le label français
APUR (Association des producteurs et
utilisateurs de papier recyclé), qui
authentifie l’utilisation de papiers sans
chlore, et le label international FSC
(Forest Stewardship Council), qui
garantit un engagement pour
l’exploitation durable des forêts. Cette
initiative s’inscrit dans les actions de
la municipalité menées en matière de
développement durable. ■
Une matinée d’accueil et d’information
sera organisée, le 22 novembre à 10h30,
à la mairie de Houilles à l’intention des
nouveaux Ovillois. L’occasion de
rencontrer l’équipe municipale et de
recueillir des informations utiles sur la
vie de la commune. Pour participer, il
convient de retourner ce coupon au
service Communication avant le
14 novembre 2008.
M me , M lle , M., . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
À Houilles depuis . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nombre d’enfants. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Coupon à retourner à la mairie de
Houilles, service Communication :
16, rue Gambetta, BP120,
78805 Houilles Cedex.
octobre 2008 l’Ovillois (5)
Grand format
I N T E R N E T
UNE FENÊTRE SUR LA VILLE
Le site Internet de la Ville est en évolution permanente.
La création d’un « Espace famille » marque une nouvelle
étape dans l’offre de services en ligne.
La Ville de Houilles ouvre un « Espace famille » sur son
site Internet. Ce nouveau service sera opérationnel, à
partir du 10 octobre, et permettra d’effectuer le paiement
en ligne des prestations municipales liées à la petite enfance.
Accessible dès la page d’accueil de www.houilles.fr,
l’«Espacefamille»sedéclinesuivantdeuxvolets:l’un,ouvert
à tous, est consacré aux informations et à l’actualité; l’autre,
privé, est dédié au règlement des factures (transaction sécuriséeparcartebancaire).Celui-ciestaccessiblegrâceàunidentifiantetàunmotdepasse,qui,tousdeux,ontétérécemment
adressés par courrier à chaque famille dont l’enfant est inscrit
en crèche. Ce guichet Internet constitue une avancée dans la
simplification des démarches administratives à effectuer par
les usagers ovillois et une solution alternative aux autres
modes de paiement proposés jusqu’à présent, y compris la
mensualisation.« Aveclacréationdel’“Espacefamille”,lamunicipalitémarquesavolontéd’améliorerleservicerenduauxparents
en termes de disponibilité et de réactivité. Aujourd’hui,
tout doit être fait pour faciliter les démarches de nos concitoyens,
en particulier dans le domaine de l’enfance, et moderniser
les relations avec les usagers. C’est une première étape. À
terme, il pourrait être envisagé d’étendre ce mode de paiement
à l’ensemble des autres prestations comme la restauration scolaireoulescentresdeloisirs»,déclarelemaire,AlexandreJoly.
Au chapitre des nouveautés, le journal d’information municipal
L’Ovillois, actuellement téléchargeable en version PDF,
est maintenant accessible dans une version dont on peut
« feuilleter les pages ». L’internaute « tourne les pages à
l’écran », comme s’il s’agissait d’un vrai journal. Il suffit de
cliquer sur le coin d’une page pour la faire tourner progressivement.
La lecture est fluide, rapide et intuitive, avec un affichage
instantané des pages. D’autres fonctionnalités (accessibilité
aux malvoyants, vocalisation, vue d’ensemble de
toutes les pages…) complètent ce nouveau système.
L’autre nouveauté concerne les archives municipales : les tables
décennales des registres d’état civil de 1792 à 1932 serontmisesenlignecourantoctobre.Cestablesalphabétiques
indiquent les noms des personnes nées, mariées et décédées
et la date des actes correspondants. Le travail de recherche
sera facilité, notamment pour les généalogistes, qui n’ont
qu’un nom, et pas de date, pour trouver un acte.
Simplification des démarches
Le site Internet de la Ville, créé en 2000 et rénové en 2005,
est un média riche d’informations et pratique à utiliser.
S’agissant des services propres à l’administration locale, des
formulaires proposés en ligne évitent de se déplacer à l’hôtel
de ville pour faire une demande d’acte civil (mariage,
naissance ou décès). Chaque mois, ce sont plus de 120 demandes
en moyenne qui sont ainsi effectuées. D’autres téléprocédures
complètent ces démarches pour signaler le
changement de coordonnées d’une association, faire une
demande d’enlèvement de graffitis, demander une localisation
de son habitation sur le plan d’occupation des sols
(POS)… Enfin, la messagerie de la Ville permet, via des formulaires
thématiques de contact, de poser des questions à
lacollectivitéetderecevoirlesréponsesduserviceconcerné
parcourriel.Lesiteévolueainsiversplusd’interactivité…et
de réactivité. Média réactif par excellence, le site est en effet
l’outil privilégié pour informer en temps réel. Une actualisation
optimale qui est assurée par la webmestre, Béatrice
Rocamora. « Le site est mis à jour quotidiennement, explique-t-elle,
et régulièrement enrichi. Depuis que l’exploitation
des rubriques est assurée en directe par la Ville, on peut
créer de nouvelles pages, y insérer des textes, des images, du
son et des vidéos en toute autonomie. La réactivité est ainsi
plus grande pour les données qui nécessitent d’être renouvelées
en permanence comme les menus des cantines, les travaux
dans les quartiers ou encore l’agenda des manifestations
culturelles, sportives et de loisirs. » Ainsi, les rubriques et
sous-rubriques peuvent être créées, modifiées ou déplacées
à tous moments en fonction des besoins, des événements ou
des priorités de la commune.
L’accessibilité pour tous
Avec une fréquentation de 12000 visiteurs par mois (pouvant
atteindre 20000 lors d’événements comme la Corrida pédestre
internationale), le site de la Ville se caractérise par la richesse
de son contenu informatif et une facilité de navigation
pour tous, notamment les personnes handicapées (accès
malvoyants et vocalisation). « Culture », « Social », « Sport »,
« Santé », « Démocratie locale », « Travaux », « Vie associative
», « Environnement »… Les rubriques sont facilement
identifiables et, dès la page d’accueil, l’affichage du menu de
navigation permet d’accéder aux différents espaces thématiques
sans se perdre dans une architecture complexe. Doté
d’un plan dynamique, il offre un accès facile et rapide aux rubriques,soitpardesmenusdéroulants,soitparliendirect,ou
encore par un mot-clé saisi dans le moteur de recherche.
Le site permet en outre d’accéder au portail unique de l’administrationfrançaiseservice-public.fr.Réaliséenliaisonavecla
Documentation française, ce portail contient 24 thèmes :
«Assurance », « Élections », « Emploi », « Logement », « Relationsavecl’administration»,«Justice»,«Retraite»…Unclic
sur le thème choisi et s’affichent à l’écran des textes de références,
des sites publics et des questions-réponses. ■
INITIATION À L’INFORMATIQUE
Michael Barriera
L’usage d’un ordinateur peut se révéler un véritable
casse-tête pour certains adultes. Pour se
familiariser à l’outil informatique et acquérir
l’apprentissage de base nécessaire, l’espace
multimédia de la bibliothèque Jules-Verne propose
des séances d’initiation gratuites (inscription
obligatoire), les mardis et jeudis, de 17h à 19h, et
le samedi, de 10h30 à 12h. Elles se déroulent
autour de quatre modules.
> « Initiation au traitement de texte » : découvrir
Word 2003 et savoir utiliser les fonctions de base
(mise en page, utilisation du clavier et de la
souris…). L’atelier s’adresse aux personnes sachant
utiliser Windows.
> « Découverte de l’Internet » : utiliser les
fonctions de base d’un navigateur et effectuer une
recherche simple d’information sur les sites Web.
Ce module concerne des personnes débutantes
n’ayant jamais utilisé Internet ni manipulé de
souris et de clavier.
> « Initiation au courrier électronique » :
appréhender et comprendre le fonctionnement
d’une messagerie électronique (consulter ses
messages et y répondre, créer sa propre boîte aux
lettres…). Ce module est destiné aux personnes
déjà familiarisées avec Internet.
> « Découverte de Windows XP » : explorer
différentes fonctions de Windows (utiliser la souris
et le clavier, démarrer un programme, utiliser les
fenêtres, enregistrer un fichier...). Ce module est
réservé à tous ceux qui ont déjà utilisé un
ordinateur.
Espace multimédia de la bibliothèque
Jules-Verne (7, rue du Capitaine-Guise).
Inscriptions au 0139686820.
(6) l’Ovillois octobre 2008
POINTS D’ACCÈS MULTIMÉDIA
À la bibliothèque
Jules-Verne,
les plus jeunes
peuvent
naviguer sur
la Toile (sites
sécurisés) et
disposer de jeux
sur cédérom.
Pour celles et ceux qui ne bénéficient pas de matériel
informatique personnel, la bibliothèque Jules-Verne et
l’espace jeunesse Le Ginkgo mettent des postes
informatiques (8 au total) à la disposition du public pour
permettre une libre consultation sur le réseau Internet.
L’accès est gratuit et accessible à tous. À la
bibliothèque, les adultes peuvent naviguer (une demiheure
maximum) sur la Toile tandis que les plus jeunes
disposent d’un choix de sites sécurisés et de jeux sur
cédérom. Au Ginkgo, la libre consultation s’adresse en
priorité aux 12/25 ans.
Michael Barriera
> Bibliothèque Jules-Verne
(7, rue du Capitaine-Guise).
Accès libre : mardi (de 15h30 à 18h45), mercredi
(de 10h à 12h et de 14h30 à 18h45), jeudi et
vendredi (de 15h30 à 18h45) et samedi (de 10h à
12h et de 14h30 à 16h45). Tél. : 0139686820.
> Espace jeunesse Le Ginkgo
(7/9, boulevard Jean-Jaurès).
Accès libre : du lundi au vendredi,
de 13h30 à 18h et le mercredi, de 9h à 12h.
Tél. : 0161044260.
LES SERVICES EN LIGNE SUR WWW.HOUILLES.FR
Anthony Voisin
Documents d’information à télécharger
Vie municipale
> Ordres du jour et comptes rendus du conseil
municipal
> Ordres du jour et comptes rendus du conseil
communautaire (CCBS)
Urbanisme : règlements des zones d’habitation
> Zone UA : le centre-ville et les pôles de quartier
> Zone UB : les abords de la RD308
> Zone UC : les ensembles d’habitations collectives
> Zone UD : les quartiers patrimoniaux
> Zone UG : les quartiers mixtes à forte présence
d’activités économiques
> Zone UH : les quartiers mixtes à dominante habitat
Information municipale
> Journal d’information municipal L’Ovillois
> La brochure sur le métier d’assistante maternelle
> La brochure Forum des associations
> L’agenda culturel
> Le programme d’activités du centre Cousteau par
À partir du 10 octobre, l’Espace famille permet aux parents d’effectuer
le paiement en ligne des prestations municipales liées à la petite enfance.
tranches d’âges
> Les animations pendant les vacances
> La brochure de l’Atelier 12
> Services en ligne fournis par la Ville de Houilles
Formulaires en ligne
État civil
> Demandes d’actes d’état civil
> Demandes d’archives et de documentation
Services généraux
> Demande de débit de boisson
> Demande de brochures (L’Ovillois, Guide pratique,
Plan de la ville, Agenda culturel...)
> Réponse à une offre d’emploi
> Signaler une association ou une modification de
coordonnées
> Modification des coordonnées des médecins,
spécialistes et autres professions de santé
Environnement / Cadre de vie
> Demande d’enlèvement de graffiti (particulier)
> Demande d’enlèvement de graffiti (immeubles)
> Demande de localisation au POS
> Inscription au concours des maisons fleuries
Urbanisme
> Connaître sa zone d’habitation
Paiement en ligne
> Espace famille (service petite enfance)
Archives en ligne
> Tables décennales des registres d’état civil de
1792 à 1932.
Formulaires à télécharger
Enfance / Scolaire
> Demande de dérogation dans la commune
> Demande de dérogation hors commune
> Calcul quotient familial
Carrière
> Demande de médaille d’honneur du travail
Travaux / Voirie
> Demande de permission de voirie (à demander
une semaine à l’avance)
> Demande de permis de stationnement
(à demander une semaine à l’avance)
Formulaires ponctuels à télécharger
> Corrida pédestre internationale – Le bulletin
d’inscription
> Biennale de la jeune création – Formulaire de
candidature accompagné du règlement.
Les marchés publics
> Les marchés publics de la Ville
> Les formulaires à télécharger pour les
candidatures
Accessibilité
> Accès malvoyants et vocalisation
> L’essentiel de l’information du mois en audio
Autres services :
> Abonnement flux RSS
> Accès site bibliothèque Jules-Verne
> Accès exposition virtuelle Schœlcher
octobre 2008 l’Ovillois (7)
Publicité
Pour une insertion publicitaire dans cette page, veuillez
contacter Frédéric Farago (société CMP) au 06 11 59 05 32.
(8) l’Ovillois octobre 2008
L’écho de la ville
P R É V E N T I O N
SEMAINE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE
La 9 e semaine nationale de la sécurité routière aura
lieu, du 13 au 19 octobre. Créé en 2000, ce rendezvous
annuel permet de sensibiliser un nombre croissant
de citoyens sur les risques routiers et de mener des actions
de sensibilisation efficaces sur le plan local. Dans cette
optique, la police municipale et la police nationale effectueront
plusieurs contrôles de prévention sur les grands axes de
la commune, aux abords des collèges et de la gare de
Houilles. Ils concerneront plus particulièrement les deuxroues
motorisés et les vélos. En parallèle, une opération de
marquage gratuit des vélos se déroulera le lundi 13 octobre,
à l’initiative du conseil général des Yvelines et de la Ville.
Rendez-vous devant la mairie, de 10h à 12h, et à la gare
(côté rue du 4-Septembre), de 16h à 20h. L’occasion aussi
de rappeler aux cyclistes, qui comptent parmi les usagers
particulièrement vulnérables, les équipements indispensables
en matière de sécurité : un dispositif de freinage sur
chaque roue; un feu avant éclairant et un feu arrière rouge;
un avertisseur sonore; des éléments rétro-réfléchissants à
l’arrière, à l’avant, sur chaque pédale et latéralement; port
du casque et de vêtements munis de bandes réfléchissantes
(non obligatoire mais vivement conseillé). ■
Michael Barriera
E N B R E F
STATIONNEMENT RÉSERVÉ
Certaines places de stationnement sont réservées aux
grands invalides civils (GIC) afin de faciliter leur
déplacement en ville notamment à proximité des
commerces et des services publics. À ce titre, il
importe de rappeler qu’il est formellement interdit, à
toute personne ne possédant pas l’insigne GIC (apposé
derrière le pare-brise), de stationner sur ces
emplacements réservés.
UNE COQUILLE!
Dans le précédent numéro, il fallait lire « Brigitte
Dujardin, écrivain public indépendant, agréée par
l’académie des écrivains publics de France » et non
« agrémentée », comme il était écrit. La rédaction
s’excuse auprès de l’intéressée et des lecteurs pour
cette malheureuse coquille.
JOURNÉE D’INFORMATION
Le comité départemental des retraités et
personnes âgées des Yvelines (Coderpa), en
étroite collaboration avec la coordination
gérontologique Sereyne de Houilles, organise, le
10 octobre, une demi-journée d’information à
l’intention des personnes retraitées. Celle-ci sera
animée par le D r Bruno Thubert, gériatre à
l’hôpital de Rambouillet, sur le thème « L’aide aux
aidants familiaux ». Il répondra également à
toutes les interrogations ou remarques des
participants.
Vendredi 10 octobre, de 14 h à 17 h.
Salle Michelet (place Michelet). Entrée libre.
Renseignements au 01 39 07 81 75
(sauf mercredi). ■
E N Q U Ê T E I N S E E
« TRAJECTOIRE ET ORIGINE »
L’Insee réalise en Île-de-France, jusqu’au 20 décembre
2008, une enquête sur la diversité des populations,
notamment en fonction de leurs origines. Cette étude
vise à étudier l’accès au logement, à la santé, à
l’éducation et à l’emploi des personnes. Celle-ci
s’effectue selon leur histoire personnelle, leur mobilité
géographique, leur origine sociale et celle de leurs
parents. Les données ainsi collectées permettent de
mieux cibler les politiques publiques. Cette enquête
bénéficie du soutien de plusieurs institutions comme la
Haute Autorité de lutte contre les discriminations et
pour l’égalité, l’Agence pour la cohésion sociale et
l’égalité des chances ou le ministère du Travail. Dans
notre commune, certaines personnes seront sollicitées
par un enquêteur de l’Insee muni d’une carte officielle
l’accréditant. La Mairie de Houilles vous remercie par
avance du bon accueil que vous lui réserverez. ■
T R I B U N E L I B R E D E S É LU S D U C O N S E I L M U N I C I PA L
Le journal municipal s’ouvre régulièrement à l’expression de tous les élus composant le conseil municipal,
chacun d’eux disposant d’un espace égal conformément au règlement intérieur. La teneur des propos n’engage que leurs auteurs.
Ensemble résolument à gauche,
1 élu
Les verts Houilles écologie,
1 élu
Pour et avec les Ovillois,
2 élus
Houilles, la ville a réussir ensemble,
3 élus
ID Commune,
28 élus
PROMESSE
DE CAMPAGNE?
Dans sa propagande électorale, le
Maire annonçait sous la rubrique
économie en page 2 de son
programme: « suivi actif du projet
de création de centre commercial
de la zone Sarazin » Six mois se
sont écoulés et les Ovillois
peuvent constater de visu ce
qu’un suivi actif vu par A. Joly
veut dire. Le site situé bd Jean-
Jaurès / rue de l’Yser est dans un
état de délabrement
impressionnant et depuis les
dernières élections des
« squatters » ont investi les lieux.
Porte d’entrée camouflée,
véhicules stationnant en
permanence, fumées sortant d’un
bâtiment. Certes, cette propriété
est privée et un permis a été
délivré le 8/07, mais, quand on
s’engage à suivre l’avancée d’un
projet il faut, passer les promesses
de campagne, répondre à
l’inquiétude des habitants du
quartier. C’est dans ce sens qu’au
début juillet, suite à de
nombreuses questions, j’ai alerté
le chef de cabinet du Maire,
depuis, aucune nouvelle.
Heureusement que le dossier est
suivi!!!
Claude Boivin
Ensemble Résolument à Gauche
Tél. : 06 30663777
« ADIEU ABONDANCE,
BONJOUR RARETÉ »
C’est le titre du mensuel de l’économie
des Echos de Septembre :
Enjeux. Ces « hurluberlus » d’écolos
l’annonçaient depuis longtemps,
mais aujourd’hui ce sont les
« sérieux » économistes qui nous
alertent sur le risque d’une crise
systémique, conséquence d’une
multiplication de crises écologique,
financière et alimentaire. Les
guerres ne peuvent plus réguler
comme auparavant ces crises, ou
alors si, mais de manière définitive
(merci l’atome). Alors il ne s’agit
pas d’être pessimiste, rareté des
matières premières oui, mais surabondance
de matière grise quand
même. Les Verts sont depuis longtemps
porteurs d’un projet pour
l’avenir.
La Ville de Houilles ne peut évidemment
pas échapper à ces logiques
mondiales. Les conséquences de ces
crises et le mal de vivre n’épargneront
pas les Ovillois même s’ils se
sentent à l’abri calfeutrés dans leurs
maisons. Monsieur le Maire, la solidarité,
la pertinence des politiques
locales, la réelle implication de tous
les habitants participent de l’effort
local nécessaire pour s’en sortir.
Carlos Lopes
Les Verts Houilles Écologie
0650732729
lesverts.houilles@orange.fr
Texte non transmis.
Groupe des élus démocrates
Pour et avec les Ovillois :
Bruno Comby, Christelle Do
Thanh. Contact : 013086 0033
http://modem.ovillois.free.fr
LA CCBS : UN DÉNI
DE DÉMOCRATIE?
La Communauté de communes de la
Boucle de la Seine (CCBS), dont notre
Ville est membre, a adopté en octobre
2006 son programme local de
l’habitat intercommunal. La 3 e et dernière
phase, celle du programme
d’action, a été lancé en juin dernier.
Promis pour la rentrée de
septembre 2008, nous attendons
avec impatience que le Conseil municipal
soit saisi de cet outil nécessaire
au développement harmonieux des
sept communes qui forme la CCBS. En
effet, il n’y a que lors de cette procédure
finale que les oppositions seront
associées à ce dossier essentiel.
Gageons qu’elles n’auraient pas été
saisies du tout si l’obligation n’était
pas d’ordre légal!
M. le Maire a bien décidé la création
d’une pseudo commission « intercommunalité
» pour tenter de compenser
l’injuste absence de l’opposition à la
CCBS, absence qu’il orchestre par ailleurs.
Songez que Le Vésinet est la
seule commune qui a fait une place à
son opposition!
Nous sommes disponibles pour travailler
: encore faut-il que M. le Maire
accepte le jeu de la démocratie intercommunale,
certes encore facultatif.
Jean-Pierre Mottura, Corinne
Haener et Florian Bohême
http://leselusdehouilles.partisocialiste.fr
/ Tél. : 0673258802
INDISPENSABLES
JUMELAGES
C’est une idée qui fait son sacré
bout de chemin, un travail patient
porté pour une part importante
par le tissu associatif. Houilles est
maintenant jumelée avec 4 villes :
Friedrichsdorf en Allemagne, les
anglais de Chesham, Celorico de
Basto au Portugal et Schœlcher la
martiniquaise avec qui nous allons
fêter les dix ans de rapprochement.
Le 21 juillet dernier MM. Joly et
Clémente signaient un programme
d’action et de développement du
jumelage dans les coopérations
culturelle, sportive et éducative,
les échanges scolaires, les expériences
entre administrations et
entre conseils de jeunes. Les 28,
29, et 30 novembre seront jours de
fêtes, Houilles accueille une délégation
de la Ville qui porte le nom
du grand humaniste.
Aujourd’hui, il n’est probablement
pas d’écoliers et collégiens ovillois
qui ne connaissent Victor Schœlcher
et son œuvre. Au delà de la
consolidation régulière des liens
qui unissent nos villes, c’est une
grande victoire, une invitation à
persévérer, une raison supplémentaire
de croire en l’avenir du droit
humain.
Les élus du groupe ID Commune,
majorité municipale.
contact@idcommune.com
octobre 2008 l’Ovillois (9)
Le village
Anthony Voisin
P O R T R A I T
UN PARCOURS EXEMPLAIRE
Chaque année, en octobre, une réception est organisée à la mairie
en l’honneur des bacheliers ovillois. Parcours réussi de l’un d’entre eux.
Comme chaque année, depuis 2006, la municipalité invite
les nouveaux bacheliers ovillois à l’hôtel de ville.
Pour le maire, Alexandre Joly, il s’agit de saluer leur
réussite et de montrer toute l’importance que revêt pour leur
avenirl’obtentiondufameux« sésame ».HakimAyadil’atoujours
su… Aujourd’hui, à 26 ans, il vient d’intégrer le mastère
en management international agro-alimentaire à l’Essec de
Cergy-Pontoise. « Mes origines sociales auraient pu constituer
un frein à mon ambition, d’autant plus que j’étais l’aîné d’une
famille d’origine marocaine de six enfants, confie-t-il. Mais je
voulais prouver que, malgré cela, je pouvais aussi réussir. Cette
soif de reconnaissance m’a donné cette énergie pour y parvenir!
» Hakim décroche un bac scientifique au lycée des
Pierres-Vives de Carrières-sur-Seine. Suivent un DEUG de biochimie
et une année passée à Montpellier dans la section
sciences et technologies. De retour à Paris, il obtient un mastère
en sciences et technologies du végétal, à Paris-VI. « La
biologie me passionne, mais c’est un secteur difficile », avouet-il.
Aussi, Hakim s’oriente-t-il vers la recherche industrielle
appliquée au végétal. Il vise le secteur privé et, « pour mettre
toutes les chances de son côté », décide de « donner une teinte
internationale à son cursus ». Il part alors pour la Suède effectuer
un stage de recherche, axé sur les applications de la biologieenagronomie.PuisSingapour,oùilmènedesrecherches
surlesapplicationspossiblesdesmoléculesvégétalesenpharmaceutique.
« Singapour a été pour moi une révélation. L’endroit
alliait à la fois performance professionnelle et plaisir personnel
: le rêve! J’attendais le moment où l’on me proposerait
un travail à la hauteur de mes espérances. » La proposition
tombe…Maisaprèsréflexion,HakimrevientenFrancepourse
tourner vers le développement international. Avant de se
tournerversLeïla,qu’ilépouselamêmeannée.Lebonheurest
complet. Toutefois, il admet que les choses n’ont pas toujours
été faciles : « Depuis cinq ans, les vacances ne figurent pas au
Karim Ayadi.
programme. Financer mes études n’a pas toujours été évident
non plus. Et c’est en travaillant chez Acadomia (service d’aide
scolaire) que j’y suis parvenu. Quand je porte un regard sur mon
parcours,j’ailesentimentd’avoiratteintmesobjectifs.J’aiaussi
fait de belles rencontres. Je retiendrai tout particulièrement celle
qui m’a fait connaître la présidente de l’association ovilloise Récréation,
Martine Chirowski, qui m’a toujours encouragé. » ■
S.J.
La réception en l’honneur des bacheliers ovillois
aura lieu à l’hôtel de ville, le 10 octobre, à 19h.
R E N C O N T R E
Anthony Voisin
UN MUSICIEN DU MONDE
N éàHouilles,PhilippeCoignetestunauteur-compositeur
et un guitariste qui pratique la fusion des genres
musicaux. Il dit aimer tous les styles de musiques et se
nourrir aussi bien de jazz que de Jimi Hendrix ou Milton
Nascimento.
LeaderducollectifhexagonalEHA,Philippeaimeàseproduiresurscèneentouréd’invitésvenusd’horizonsdiversà
l’instar de la chanteuse franco-béninoise Joëlle Koundé,
du guitariste brésilien Marcio Faraco ou du percussionniste
et chanteur chilien Mario Contreras. Fortune, le second
album d’EHA (paru sur le label Kwazil en décembre
dernier), jette des ponts entre jazz, world music, funk et
musiques traditionnelles, en opérant une fusion acoustiqueetélectriqueefficace.SouventprogrammésurFIPet
Paris Jazz, l’album Fortune a reçu d’excellentes critiques
Philippe Coignet,
leader du collectif EHA.
et fait le tour du monde, comme l’opus précédent du
groupe, paru en 1990. Avant de devenir professeur de
basse et de guitare (son instrument de prédilection), Philippe
Coignet a étudié le saxophone au conservatoire de
Houilles. Aujourd’hui, il vit à Carrières-sur-Seine. « Si
j’aimelemilieudubluesetdujazz,c’estjustementpoursa
polyvalence et son aptitude à dépasser les frontières. Et
Parisestincontestablementlacapitaledumétissageetde
la world music », ajoute-t-il. Et il le prouve en se prêtant
sur scène à des projets variés comme avec Carolyn and
the Mavericks et Joe Cady, dans une tonalité country. Prochainement,
il délaissera la capitale pour se produire au
Café’in, à Carrières-sur-Seine, avec Margaret Stowe, une
chanteuse canadienne de folk-jazz. ■
S.J.
Concert, le vendredi 10 octobre, au Café’in
(71, rue du Général-Leclerc, Carrières-sur-Seine).
E X P O S I T I O N
DES CLICHÉS À LA CARTE
V oicilapetitehistoiredesphotosdeBrunoHilaire,alias
Bourric, qui ornent les murs du restaurant de cuisine
traditionnelle Le Bouquet garni, situé rue Gambetta.
Première étape : l’an dernier, pour son anniversaire,
Bruno reçoit un appareil photo. À ses heures, cet Ovillois
écrit des nouvelles et songe à les illustrer de photos. Il expose
ses premiers clichés sur son site Internet Myspace,
sous le pseudonyme de « Bourric », du nom de l’un de ses
personnages de fiction… Ses images traquent souvent la
géométrie des scènes de notre quotidien, à l’instar d’une
série qu’il consacre aux tours de la Défense. « Je suis de
formation scientifique et la géométrie m’a toujours inspiré
», dit-il pour résumer sa démarche artistique.
Deuxièmeétape:pourlaSaint-Valentin,VéroniqueHilaire
parvientàconvaincreHervé,lechefdurestaurantLeBouquet
garni, d’accrocher quelques photos prises par son
mari aux murs de son établissement, afin de lui faire une
surprise. C’est ainsi que, pour un dîner d’un soir, sont ex-
posés une vue de la Bretagne, un mur de pierre, un lac
gelé et un bac à glaçons.
À la fin du repas, le restaurateur propose au photographe
de prolonger l’exposition, et c’est ensemble qu’ils organisent
leur premier vernissage. « Ce qui m’a plu dans cette
aventure, c’est de recevoir les critiques du public et d’entamer
des discussions! J’ai aussi été très touché par une
petite fille de onze ans, qui a décidé de casser sa tirelire
pour acheter une de mes photos », raconte Bruno. En
septembre, les photos de Bourric sont parties pour Carhaix
afin d’être exposées lors du festival Sur la corde,
consacré à la guitare. Et aujourd’hui, le chef du Bouquet
garni, ravi des impressions de sa clientèle sur la nouvelle
déco de son restaurant, expose de nouveaux clichés du
photographe. ■
S.J.
Exposition au restaurant Le Bouquet garni
(41, rue Gambetta).Tél. : 0139139974
Par un fort vent d’ouest, la Défense.
Une photographie signée Bourric.
(10) l’Ovillois octobre 2008
B R A D E R I E D E H O U I L L E S
L’ ELDORADO DES CHINEURS!
Avis à tous les amateurs de bonnes affaires ! La braderie de Houilles accueillera,
le 5 octobre, pas moins de 2 000 exposants pour sa 36 e édition.
Plus de 300000 visiteurs sont attendus,
dimanche 5 octobre, pour
la 36 e édition de la braderie de
Houilles.LejourJ,cesontquelque2000exposantsquis’installerontsurprèsde10kilomètres
de trottoirs. Cette manifestation, organisée
par l’Association des commerçants
et artisans de Houilles (ACAH), en partenariat
avec la Ville, remporte sans conteste la
palme du rendez-vous le plus fréquenté de
l’année. La pluralité des exposants et l’ambiance
populaire font tout l’attrait et le
charme de cette grande fête marchande où
tout se vend et tout s’achète. Un événement
qui suscitera, une fois de plus, l’intérêt
du plus grand nombre, du simple curieux
au chineur avisé. Son bon déroulement
est assuré, comme à l’accoutumée,
par une centaine de bénévoles. Leur contribution
qui représente plus de 1000 heures
de travail (tâches administratives, signalétique,
numérotage des places, installation
des exposants…) est un élément déterminant
dans la réussite de la braderie,
deuxième du genre en France après celle
de Lille. ■
Patrick Nicas
Braderie de Houilles.
Dimanche 5 octobre, de 7h à 19h.
Rappel : circulation et
stationnement strictement interdits
sur le parcours de la braderie,
de 7h à 19h.
Renseignements au 0139681333
ou sur www.acah.asso.fr
Mercredi 1 er octobre
Conte des tout-petits
de 2 ans et 1/2 à 4 ans,
bibliothèque Jules-Verne
(7, rue du capitaine-Guise)
> à 11h
Conseil communautaire
de la CCBS
hôtel de ville du Vésinet
> à 20h30
Samedi 4 octobre
Bébés lecteurs
jusqu’à 2 ans et 1/2 avec
leurs parents, bibliothèque
Jules-Verne
> à 10h
Des livres et moi
les prix Nobel de littérature,
bibliothèque Jules-Verne
> à 14h à 16h
Mercredi 8 octobre
Heure du conte
pour les 5 à 8 ans,
bibliothèque Jules-Verne
> à 11h
C O N F É R E N C E A U D I OVISUELLE
LA PETITE CARAVANE
DE L’ESPOIR
Samedi 11 octobre
Heure magique
pour les 3 à 5 ans,
bibliothèque Jules-Verne
> à 15h30
Mercredi 15 octobre
Conte des tout-petits
de 2 ans et 1/2 à 4 ans,
bibliothèque Jules-Verne
> à 11h
Mercredi 22 octobre
Heure du conte
pour les 5 à 8 ans,
bibliothèque Jules-Verne
> à 11h
Jeudi 23 octobre
Conseil municipal
hôtel de ville
> à 20h30
Rendez-vous
E X P O S I T I O N
DES ARTISANS D’ART OVILLOIS
AU CHÂTEAU DE MAISONS-LAFFITTE
Du 17 au 19 octobre, des artisans d’art
ovillois vous présenteront, parmi
une vingtaine d’exposants, leurs créations
au château de Maisons-Laffitte.
Dans ce lieu classé monument national,
un panorama varié de métiers d’art,
souvent méconnus, vous sera proposé :
peintres sur bois, sculpteurs, verriers,
créateurs de mode, graveurs sur cuivre…
Les élèves du lycée polyvalent Jules-
Verne de Sartrouville s’associeront à
l’événement en exposant leurs travaux
de broderie et de création de costumes.
Parallèlement, des projections de films
en continu retraçant l’histoire et les savoir-faire
spécifiques de chaque métier
d’art animeront le parcours des visiteurs.
Cette exposition, organisée par la
société d’encouragement aux métiers
d’art (SEMA), a pour objectif de faire découvrir
au grand public la richesse et la
réalité des métiers d’art officiellement
reconnus. ■
Exposition du 17 au 19 octobre.
Château de Maisons-Laffitte
(2, avenue Carnot, Maisons-Laffitte).
Exposition : entrée libre; château :
entrée payante (tarif réduit : 4,50€).
Horaires d’ouverture : vendredi,
de 10h à 20h; samedi et
dimanche, de 10h à 18h.
Renseignements au 0130860075
(Mitra Hejazy, déléguée
départementale de la SEMA).
M arie-FranceCoudurierestunefemme
d’exception. De ces femmes que la
misère révolte, surtout lorsque ce sont les
enfantsquiensontlespremièresvictimes.
D’un voyage au Pérou en 2000, elle revient
bouleversée. Mais certaine d’une chose :
luttercontrecefléau,avecsesmoyensetà
sa manière. Voilà ce que nous montre le
film diffusé, le 8 octobre, au Triplex. Son
parcours, ses actions, ses projets, ses
motivations, ses périples à vélo et toutes
ces personnes qui, dans un même élan,
ont participé et contribué à l’aventure.
Une aventure qui commence en décembre
2003 lorsqu’elle crée, avec le soutien
de quelques amis, l’association Bambins
des bidonvilles. Le but étant d’ouvrir une
cantine et par la suite une crèche au cœur
du bidonville d’Arequipa, au Pérou. Tâche
immense lorsqu’on ne dispose, au départ,
que de peu de moyens, mais nullement irréalisable
quand on met au service de
cette louable ambition tout son cœur,
toute son énergie, comme le fait Marie-
France. Et cette énergie, elle l’utilise à pédaler,
ou à marcher, pour recueillir les
fonds nécessaires à une telle entreprise.
C’est ainsi que, en 2005, elle organise un
tour complet de la Méditerranée à vélo, et
entraîne dans son sillage plus d’une centaine
de cyclistes bénévoles sur l’ensemble
du parcours. Cette petite caravane de
l’espoir terminera son périple en novembre
2007. Entre-temps, les fonds récoltés
ont permis de construire une cantine et
une crèche au beau milieu d’un bidonville.
Mission réussie! Néanmoins, un nouveau
projet se met déjà en place : le tour de la
mer Noire. Bon courage! ■
0.C.
La Petite Caravane de l’espoir.
Mercredi 8 octobre, à 15h.
Le Triplex (40, rue Faidherbe).
Tarif : 6€; abonnement pour
quatre conférences : 20€.
Renseignements : 0130863332.
E N B R E F
MALADIE D’ALZHEIMER
L’association France Alzheimer
Yvelines organise, le lundi 13 octobre,
de 13h30 à 17h, au Triplex (40, rue
Faidherbe), des rencontres-information
pour améliorer la qualité de vie des
personnes atteintes de la maladie
d’Alzheimer. Au programme des
thèmes abordés : musicothérapie, lien
intergénérationnel, soutien
psychologique… ■
Renseignements au 0139132752.
Marie-France
Coudurier
lors de son
tour de la
Méditerranée
à vélo, dans
un but
humanitaire.
octobre 2008 l’Ovillois (11)
Faits et gestes
LE VILLAGE DES ASSOCIATIONS
SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE
Le 2 septembre, les
enfants ovillois
faisaient leur rentrée.
L’occasion pour le
maire, Alexandre Joly,
accompagné d’élus et
de directeurs de
services municipaux,
de se rendre dans
toutes les écoles de la
commune afin de
saluer les enseignants
et les élèves.
Anthony Voisin
Anthony Voisin
Tiego Leite-
Jakobsson a vu le
jour, le 10 juillet
dernier, dans notre
commune. Il fait
partie de l’un des
rares enfants né à
Houilles au domicile
des parents.
UN BÉBÉ OVILLOIS
Le 13 septembre, le Forum des
associations a réuni plus d’une
soixantaine d’associations dans
le parc Charles-de-Gaulle. De
nombreuses animations et
démonstrations ont rythmé ce
rendez-vous festif et convivial qui
a permis au public de se
renseigner, en direct, auprès des
bénévoles sur les activités et les
actions proposées par le tissu
associatif local. Cette nouvelle
édition a démontré, une fois de
plus, le dynamisme et la richesse
des associations ovilloises.
Anthony Voisin
Anthony Voisin
Standard mairie : 0130863232.
Découvrez toute l’actualité ovilloise
sur le site Internet : www.ville-houilles.fr
CARNET
Michael Barriera
Naissances
Juin
Aubin Canévet.
Juillet
Noham Aroussi,
Stefan Bachvarov,
Alexis Barbié,
Sophia Barragan-Sevasto,
Nahl Bighoussassen,
Matys Buonumano,
Irina Clement-Coulon,
Nathanaël Coiffard,
Leandro Correia
Goncalves,
Romane Dethière,
Eléonore Devoitinne,
Thomas Dietenbeck,
Fatoumata Diop,
Laure Elie,
Elyse Ferrier,
Zoé Fouzembas,
Rapahël Garus,
Emmanuel Gauvard,
Devon Gonçalves Mendes,
Le bébé de juillet : Thibaut Roy,
entouré de sa famille.
Chloé Guilloux,
Chamsddin Jabri-Hjidri,
Maxence Jasmin-Legoux,
Nathan Jounot,
Malak Kermich,
Léandre Le Berre,
Tiago Leite-Jakobsson,
Lévy Mabaya,
Mathis Maricourt,
Clara Martins,
Lucie Neveu,
Laïna Ousouss,
Emma Perron,
Paul Pires,
Naelle Pires,
Axel Rodrigues-Chréti,
Agnès Rousseau,
Thibaut Roy,
Raphaël Swedowski,
Arthur Thierry-Mieg,
Mamadou Tounkara,
Bastien Yepremian,
Merwan Zaoui.
Août
Benoît Aizpuru,
Sovann Bally,
Sabrina Bekrar,
Matthias Bleu,
Gabin Bouchet,
Lucas Campanella,
Gabrielle Charron,
Bradjyn Correia Ssemedo,
Andreia Dos Santos,
Nolan Dugas,
Gabriel Gantou,
Eglantine Guibé,
Manël Hemia,
Daphné Kenmoe,
Gabin Laboureau,
Sevan Lemaire,
Baptiste Lhommelet,
Alexis Malcuit,
Ezra Mateky-Fylla,
Ali Mehtal,
Chloé Niclaus,
Emeline Nigaux-Françoise,
Thomas Norgeot,
Matheo Nunes,
Lucas Pereira,
Mila Pereira-Jorge,
Alicia Picard,
Emma Poncet,
Marta Rodriguez-Lutunu,
Marie Toulat,
Maxime Van Ginnekende
Vassal,
Cyprien Vanmarcke,
Adrien Vernet,
Banas Vilk,
Alexis Wajcman,
Lise Walrave-Lage.
Mariages
Juillet
Alexandre Allard
et Émilie Branco,
Hakim Ayadi et Laïla El Mir,
Henrique Caetano
et Christine Viera,
Marc Chérin
et Brigitte Brom
Bernard Cloarec
et Geneviève Magnin,
Geoffroy Del Mastro
et Fifi Bachotet-Kaoudji,
Jean-Luc Duflos
et Marie-Pierre Berthomier,
Aristophane Gballou
et Dago Gogo,
Olivier Kerdraon
et Hélène Briand,
Diarra-Béma Koné
et Djénéba Doucouré,
Jean-Marc Lauby
et Anne Chauvel,
Christophe Laurent
et Céline Robert,
Xavier Laurent
et Nathalie Lacroix,
Daniel Linares
et Marie-France Cousin,
Carlos Monteiro do Couto
et Benoira Anacleto Pereira,
Christian Rioult
et karine Jehan,
Rigobert Yombo et
Marie-Christiane Goke-Mbeko,
Jean Yuot et Céline Oliveira.
Août
Bruno Bastié
et Marie Prévost,
Jérôme Berry
et Catherine Genichon,
Pascal Duval
et Sandra Jarry,
Dimitri Henchoz
et Agnès Alric,
Julien Jezequel
et Éveline Tseng-Thon,
Robert Kerautret
et Ghislaine Béquignon,
Rabah Kheroubi
et Aldjia Cherfaoui,
Judikaël Lemaire
et Anna Sharova,
Olivier Maingre
et Julie Andrieux,
Olivier Mainguy
et Agnès Deschamps,
Brunon Régnier
et Viviane Giboulot,
Erix Sanjou
et Maria Peixoto Barbosa,
Christian Sentenac
et Joëlle Godin.
Décès
Juillet
Andréa Benoit
(veuve Martin),
Madeleine Boulanger
(veuve Blanchon),
Louis Breton,
René Cagne,
René Chaillet,
Marie-Madeleine Charpiot
(veuve Durand),
René Chauvin,
Pierre Coudrais,
Marie Dupé (veuve Gallé),
Louise Joret
(veuve Auche),
Jean Joudoux,
Henri Lambs,
Roger Laqueyrerie,
Andrée Nardot
(épouse Arnaud),
Ginette Raimbeault
(épouse Naly),
Jeanne Tardieu
(veuve Le Roux),
Rosine Valenza
(épouse Bellia).
Août
Robert Bonnaure,
Rabah Bouaraba,
Yvonne Bourreau
(veuve Raimbeault),
Mireille Chaline
(épouse Souply),
Juliette Contet
(veuve Laforest),
Marguerite Damaille,
Henri Damoy,
Raymond Goyau,
Lucien Mielle
Jeannine Remondière
(épouse Vannier).
Directeur de la publication : Alexandre Joly / Rédacteur en chef : Jacques Bozzi /
Mise en page : Guillaume Lansac-Fatte / Photos : Anthony Voisin, Michael Barriéra,
Lionel Pagès / Secrétaire de rédaction et correcteur : Olivier Chauche /
Ont collaboré : Catherine Fritsch, Sophie Jobez, Olivier Ferri / Tirage :
15000exemplaires / Impression : Maulde et Renou / Distribution : Trinité /
ISSN : 0183-0880 / Contact : 16, rue Gambetta BP 120, 78805 Houilles Cedex
(12) l’Ovillois octobre 2008