Avec l’avènement des pratiques modernes de développement et de déploiement, SSH (Secure SHell) est devenu un outil incontournable pour les développeurs, les administrateurs système et tous ceux qui interagissent avec des serveurs distants. Une clé SSH est un moyen de sécuriser l’accès à ces serveurs, permettant des connexions plus sûres que l’utilisation de mots de passe seuls. Voici comment vous pouvez générer et utiliser des clés SSH sous Windows 10 et Windows 11.

Comprendre les clés SSH

Avant de plonger dans le processus, comprenons brièvement ce que sont les clés SSH. Un ensemble de clés SSH comprend une « clé privée » et une « clé publique ». Vous conservez la clé privée pour vous, tandis que la clé publique est partagée avec le serveur ou le service auquel vous souhaitez vous connecter. Lorsque vous tentez de vous connecter, le serveur vérifie l’identité en utilisant ces clés, offrant ainsi une sécurité renforcée.

Installer Windows Subsystem for Linux (WSL)

Avec l’introduction du WSL par Microsoft, générer des clés SSH est devenu beaucoup plus simple. Voici comment installer WSL:

  • Sous Windows 10 : Ouvrez PowerShell en tant qu’administrateur et exécutez : wsl --install
  • Sous Windows 11 : La procédure est similaire, mais Windows 11 propose une meilleure intégration et des performances améliorées pour WSL.

Après avoir installé WSL, choisissez une distribution Linux depuis le Microsoft Store (comme Ubuntu) et installez-la.

Générer des clés SSH

Une fois WSL installé et votre distribution Linux choisie :

  1. Lancez votre distribution Linux depuis le menu Démarrer.
  2. Entrez la commande suivante : ssh-keygen
  3. Suivez les instructions à l’écran. Vous serez invité à choisir un emplacement pour sauvegarder vos clés et à éventuellement définir un mot de passe pour sécuriser votre clé privée.
  4. Une fois la commande terminée, deux clés seront générées: une clé privée (id_rsa par défaut) et une clé publique (id_rsa.pub par défaut).

Utiliser vos clés SSH

Maintenant que vous avez vos clés, voici comment les utiliser :

  • Transférer votre clé publique : Copiez le contenu de votre clé publique et placez-le sur le serveur ou le service distant. Habituellement, cela se fait en ajoutant le contenu de la clé publique au fichier ~/.ssh/authorized_keys sur le serveur distant.
  • Se connecter en utilisant votre clé SSH : Lorsque vous utilisez la commande ssh, votre système utilisera automatiquement la clé privée pour établir une connexion sécurisée.

  • Gestion des clés avec PuTTY (alternative à WSL)

Si vous ne souhaitez pas utiliser WSL, PuTTY est une excellente alternative pour gérer les clés SSH sous Windows.

  1. Téléchargez et installez PuTTY : www.putty.org/
  2. Lancez PuTTYgen (installé avec PuTTY) pour générer des paires de clés.
  3. Cliquez sur « Generate » et suivez les instructions.
  4. Une fois la clé générée, sauvegardez à la fois la clé privée et la clé publique.

Précautions à prendre

  • Ne partagez jamais votre clé privée.
  • Protégez toujours votre clé privée avec un mot de passe robuste.
  • Si vous pensez que votre clé privée a été compromise, générez immédiatement une nouvelle paire de clés.

Conclusion

SSH est un outil puissant pour établir des connexions sécurisées, et les clés SSH renforcent cette sécurité. Que vous soyez un administrateur système chevronné ou un novice en matière de serveurs distants, comprendre comment générer et utiliser des clés SSH est essentiel. Heureusement, avec des outils comme WSL et PuTTY, Windows 10 et Windows 11 rendent ce processus plus accessible que jamais. Embrassez la puissance des clés SSH et assurez-vous que vos connexions sont aussi sécurisées que possible.