Lentement mais sûrement, les applications populaires sont mises à jour pour fonctionner sur les Macs équipés de puces Apple Silicon, sans avoir besoin de la couche de compatibilité plus lente d’Apple. Aujourd’hui, Microsoft Teams est officiellement de la partie.

Microsoft a révélé aujourd’hui dans un billet de blog que « nous déployons une version binaire universelle de qualité production de Teams, ce qui signifie qu’elle fonctionnera en mode natif sur toute la gamme des Mac, y compris ceux dotés du silicium d’Apple. Pour les utilisateurs de Mac, cela signifie une augmentation significative des performances, assurant une utilisation efficace des ressources de l’appareil et une expérience Teams optimisée, même en utilisant plusieurs moniteurs haute résolution pendant les appels ou les réunions. »

Les derniers ordinateurs Mac équipés de puces Silicon d’Apple, comme le nouveau MacBook Air M2 ou l’iMac 24 pouces, sont toujours compatibles avec les logiciels créés pour les anciens Mac à base de processeur Intel utilisant la couche de compatibilité « Rosetta 2 ». Cependant, les logiciels fonctionnant sous Rosetta 2 sont plus lents et consomment plus de batterie que les logiciels natifs, ce qui explique en partie pourquoi Teams sur Mac n’a pas été une expérience formidable.

La plupart des ordinateurs Mac d’Apple utilisent désormais des puces M1 ou M2, à compter de l’introduction du MacBook Air et du Mac Mini équipés de M1 en 2020. Il ne reste donc plus beaucoup d’applications populaires qui sont encore limitées à la couche de compatibilité Rosetta. Récemment, OneDrive a été mis à jour pour Apple Silicon en février, Adobe a créé une version native d’After Effects en avril, Discord a été mis à niveau en mars et ExpressVPN a été mis à jour hier.

Heureusement, Microsoft n’a encore que quelques applications et services qui ne sont pas mis à jour pour Apple Silicon. Le principal obstacle à ce stade semble être Skype, qui a pris du retard au cours des dernières années, Microsoft se concentrant sur Teams.