OpenAI est une organisation de recherche sur l’intelligence artificielle (IA) qui a été fondée en décembre 2015. Son objectif est de garantir que l’intelligence artificielle générale (AGI) – des systèmes hautement autonomes qui surpassent l’homme dans la plupart des tâches économiquement utiles – bénéficie à toute l’humanité. Mais qui possède réellement OpenAI et comment l’organisation est-elle structurée ?

OpenAI : Une structure de propriété unique

OpenAI n’est pas une entreprise traditionnelle, et par conséquent, la question de « propriété » peut être un peu plus complexe que pour une entreprise standard. À l’origine, OpenAI a été créée en tant qu’organisation à but non lucratif par un groupe d’investisseurs de haut niveau et de spécialistes de l’IA, dont Elon Musk, Sam Altman, Greg Brockman, Ilya Sutskever, John Schulman et Wojciech Zaremba.

En 2019, OpenAI a évolué pour devenir une organisation à « capital limité », ce qui signifie qu’elle peut lever des capitaux privés et éventuellement générer des bénéfices, mais avec des limites spécifiques. La majorité du contrôle est exercée par une entité à but non lucratif, OpenAI LP, qui est elle-même contrôlée par une structure à but non lucratif, OpenAI Inc.

L’objectif principal : Bénéficier à l’humanité

L’objectif d’OpenAI est d’assurer que les avantages de l’IA avancée soient répartis équitablement pour le bénéfice de tous, plutôt que d’être contrôlés par une poignée de propriétaires ou d’entreprises. Par conséquent, la structure de l’organisation est conçue pour prévenir toute utilisation de l’AGI qui pourrait nuire à l’humanité ou concentrer indûment le pouvoir.

A lire également :   Google crée des cabines de chat vidéo étrangement réalistes

OpenAI a également pris des mesures pour éviter les conflits d’intérêts parmi ses employés et parties prenantes qui pourraient compromettre cette mission d’intérêt public. Par exemple, dans la structure de « capital limité », les retours sur investissement pour les actionnaires initiaux sont limités à un certain multiple de leur investissement.

Conclusion

OpenAI a une structure de propriété unique qui est conçue pour garantir que ses travaux sur l’AGI bénéficient à tous. En tant qu’organisation à « capital limité », OpenAI a la capacité de lever des capitaux privés tout en préservant une mission axée sur l’intérêt public. La structure de l’organisation reflète son engagement envers la prévention de toute utilisation préjudiciable de l’AGI et la garantie que les avantages de cette technologie puissante soient répartis de manière équitable.