Écoutez cet article

Les tout premiers GPU de jeu ARC d’Intel font appel à une nouvelle technologie appelée XeSS. Elle promet des améliorations incroyables en termes de FPS, mais de quoi s’agit-il exactement, et comment fonctionne-t-elle ?

Table des matières

Qu’est-ce que la technologie Intel XeSS ?

Intel XeSS, également connu sous le nom d’Intel Xe Super Sampling, est, en quelques mots, la réponse d’Intel au DLSS de NVIDIA et au FSR d’AMD. Il s’agit d’une technologie de mise à l’échelle qui fonctionne en rendant des images dans de faibles résolutions et en les mettant à l’échelle dans de plus grandes résolutions avec une perte négligeable de la qualité réelle de l’image. Elle fait sa magie en utilisant, bien sûr, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle.

Il existe en fait deux versions de XeSS que vous devez connaître. La première est open-source et fonctionne sur toute carte graphique prenant en charge les instructions DP4A. Il s’agit d’un jeu d’instructions pris en charge par une série de GPU qui permet d’accélérer les calculs d’intelligence artificielle. Ce jeu d’instructions est pris en charge par pratiquement tous les GPU NVIDIA depuis l’architecture Pascal (2016) et tous les GPU AMD depuis les Vega 20 (2018) et RDNA 1 (2019). Il s’agit d’un super échantillonnage assez rudimentaire, comme ce qu’AMD propose actuellement avec FSR.

La seconde tire parti des unités XMX d’Intel (des cœurs matériels boostant l’IA qui sont l’équivalent des cœurs Tensor de NVIDIA), incluses dans les Intel Arc A770 et A750, pour obtenir un résultat de meilleure qualité. Contrairement à la première version, celle-ci est exclusive aux cartes Intel, car elle utilise du matériel propriétaire dont sont dépourvues les cartes des autres fabricants.

AMD et NVIDIA ont adopté des approches différentes pour leur technologie d’upscaling. NVIDIA a créé quelque chose qui s’appuie sur son propre matériel exclusif, ce qui fonctionne très bien mais uniquement sur ses propres cartes RTX. AMD, en revanche, a créé une technologie open source qui ne dépend pas d’un matériel propriétaire et qui fonctionne avec les GPU de tous les fabricants, et pas seulement ceux d’AMD. Avec cette approche en deux versions, Intel fait de XeSS quelque chose qui peut concurrencer efficacement AMD et NVIDIA.

La version XMX de XeSS est actuellement prise en charge par la gamme de GPU Arc Alchemist d’Intel, qui comprend les GPU Arc A770 et Arc A750. La version open-source DP4A est quant à elle prise en charge par une large gamme de GPU, notamment les cartes de NVIDIA et AMD.

Comment Intel XeSS fonctionne-t-il ?

En résumé, si le super-échantillonnage Intel Xe n’est pas la meilleure technologie de super-échantillonnage qui soit – ce prix revient au DLSS de NVIDIA, qui a récemment été grandement amélioré grâce au DLSS 3 – il est tout de même assez bon, même s’il a besoin de quelques améliorations.

Des tests approfondis effectués par des sites comme Digital Foundry ont montré que la technologie est capable de battre et de dépasser le rendu natif dans certains scénarios, et qu’elle est capable de se rapprocher de DLSS dans de nombreux jeux. À l’exception de quelques artefacts, XeSS a un grand potentiel qu’Intel peut exploiter pour améliorer les prochaines versions de la norme. Et, bien sûr, le travail est fait, ce qui se traduit par des améliorations étonnantes du framerate.

Bien que la technologie puisse encore être améliorée, le fait qu’elle soit capable de se rapprocher du DLSS est surprenant, surtout s’il s’agit du premier essai d’Intel. Tant qu’elle est largement prise en charge sur les jeux, cela signifie que, que les GPU d’Intel soient de milieu de gamme ou non, vous devriez être en mesure de jouer à des jeux d’une qualité étonnante.

D’autres critiques, cependant, ont beaucoup moins d’éloges pour la technologie d’upscaling d’Intel, en particulier lorsqu’elle est utilisée dans des GPU non-Intel. Hardware Unboxed la qualifie de décevante, affirmant qu’elle est plus lente que la concurrence et qu’elle présente de nombreux artefacts bizarres dans de nombreux jeux. Même si c’est le cas, Intel mérite le bénéfice du doute. Non seulement c’est la première fois que la société met à l’échelle des jeux, mais c’est aussi la première fois qu’elle vend des GPU de jeu. Il y a encore de la place pour des améliorations, et nous sommes certains qu’Intel va s’améliorer avec le temps.

Devriez-vous utiliser le XeSS d’Intel ?

Si vous avez acheté un GPU Intel Arc A770 ou A750, vous devriez certainement l’essayer. Bien qu’il ne soit pas encore parfait, c’est un moyen d’obtenir des images supplémentaires d’un jeu sans perdre beaucoup de qualité, ou dans certains cas, sans perdre de qualité du tout.

Si vous utilisez une autre carte graphique appartenant à AMD ou NVIDIA, vous pouvez essayer une autre résolution si elle est disponible. Si vous pouvez utiliser DLSS, c’est une évidence. Si vous utilisez une carte AMD et que vous avez le choix entre FSR et XeSS, c’est à vous de décider – essayez les deux et voyez lequel vous préférez.