Le monde ces cryptomonnaies et la blockchain a connu une hausse hors du commun au cours des derniers années avec une valeur estimer à 2,31 trillions de dollars en avril 2024. Cependant, cela s’accompagne de nombreuse escroquerie et des stratégies d’arnaque toujours plus sophistiquées. Parmi les arnaques les plus récurrents nous avons le Rug Pull. Pour en savoir plus dur le Rug Pull et comment y échapper, lisez cet article jusqu’à la fin.

C’est quoi un Rug Pull ? 

L’expression « Rug Pull » nous de « To pull the rug » qui veut dire en français « tirer le tapis ». Dans la linguistique française il veut dire « laisser une personne en difficulté ». S’il faut le transposer dans le monde des finances cela veut dire « Laisser les investisseurs dans une chute financière vertigineuse ».

On définit le Rug pull dans le monde des cryptomonnaies comme s’agit d’un acte d’escroquerie au cours duquel des personnes créer un projet crypto qui suscitent un engouement et attirer des investisseurs, puis retirer ou partie ou la totalité des investissements. Il s’agit d’un acte consiste à arnaquer et escroquées des investisseurs peu aguerris.

Comment fonctionne cette arnaque ?

Après une analyse scrupuleuse des nombreux projets crypto qui ont subits un Rug pull, on remarque qu’il base presque sur le même schéma qui part de la préparation à la disparition des développeurs.

  1. La préparation :  les arnaqueurs créer un projet crypto avec un faux token et cela s’accompagne des caractéristiques d’un vrai projet (un site web, un livre blanc et une feuille de route).
  2. Marketing : le but est de faire connaitre le projet à une large audience. Pour cela ils font un marketing brutal avec la promotion du projet via les réseaux sociaux (Twitter, Telegram, YouTube, etc.), par des influenceurs et des forums en ligne.
  3. Afflux d’investisseurs : après avoir provoqué l’engouement, de nombreuses personnes investissent dans le token dans le but d’augmenter sa valeur et le fonds d’investissement.
  4. Retrait : une fois que le projet a atteint un bon capital, les escrocs retirent les fonds de réserve soudainement. Ceci est possible trace à une smart contrat qui leur permet d’opérer ainsi au détriment des pauvres investisseurs. Cela va causer une dégringolade de la valeur du token.
  5. La disparition : c’est la dernière étape où les développeurs au projet disparaissent en supprimant leurs comptes sur les réseaux sociaux, le site et tous autres traces du projet.

Voici à peu près un plan généraliste du déroulement d’un Rug pull dans le monde des cryptomonnaies. Cependant, chacun à des spécificités comme c’est le cas le projet Antares Trade où le soi-disant CEO était un vulgaire acteur.

Quels sont les types de Rug Pull ?

À ce jour, il existe trois types de Rug Pull à savoir le vol de liquidités, l’enrichissement illicite et la manipulation technique 

  • Le vol de liquidité : pour ce type de Rug Pull, les développeurs vont inscrire leur projet de manière frauduleuse sur une plateforme d’échange décentralisée et l’associé à une blockchain performante comme Avalance (AVAX).
  • L’enrichissement illicite des développeurs : D’un point de vue libéral, vu que le marché des cryptoactifs n’est pas règlementé, cela ne ressemble pas nécessairement à une escroquerie. Néanmoins, sachant qu’un token n’a été émis que dans le seul but d’arnaquer les investisseurs, il peut être rangé dans cette catégorie.
  • La manipulation technique : il s’agit d’un type de Rug Pull dans lequel le fondateur du projet peut restreindre l’accès. Il va utiliser la fonction « approbation » du smart contrat lié au token. Étant donc le seul détenteur le fondateur des tokens peut se permettre de les vendre et récupérer les gains seul.
A lire également :   OpenAI a révélé GPT-4, et il est déjà dans Bing Chat

Quelles sont les indications d’un Rug Pull ?

Maintenant que vous connaissez les types de Rug Pull, il est important de connaitre les éléments qui indiquent qu’il s’agit d’un Rug Pull. Voici quelques utilisateurs :

  • L’anonymat des développeurs du projet : ne pas connaitre les noms des créateurs du projet et leur visage et un signe alerte sur un projet DeFi
  • L’émergence soudain du projet : les projets fiables sont ceux qui ont pris du temps avant de se développer et on peut connaitre leur histoire.
  • Stratégie de communication agressive : le but du Rug Pull est d’avoir un investissement important en peu de temps. Pour cela on ils vont mettre sur pied une stratégie de communication intensive où l’on promet des gains importants en investissant tôt.

Voici à peu près les trois principaux indicateurs d’un Rug Pull mais à cela, on peut aussi ajouter la montée en flèche de la valeur du token et la faible liquidité.

Comment éviter un Rug Pull ? 

Bien que les “Rug Pulls” touchent de plus en plus de crypto-investisseurs, il existe des moyens à la portée de tous pour les éviter. Voici quelques-uns :

  • Faire des recherches approfondies : La première recommandation est d’acquérir des connaissances solides sur les cryptomonnaies et les projets qui vous intéressent. Prenez le temps d’examiner le projet afin de savoir quand il a été lancé et quelle est son histoire.
  • Qui sont les personnes derrière le projet ? Rendez-vous sur le site du projet crypto et recherchez les individus au cœur du projet. Ensuite, consultez les réseaux sociaux tels que Twitter ou LinkedIn pour voir s’ils sont connus. Si ce n’est pas le cas, soyez méfiant, surtout si la personne n’a pas de visage.
  • Utilisez un site d’analyse de smart contracts comme Honeypot, qui a l’avantage d’être gratuit. Il vous permettra de comprendre les règles du contrat d’un projet. Après une analyse complète, vous pourrez connaître tous les détails du projet et déterminer s’il s’agit d’un token fiable ou d’une arnaque.
  • Évitez les altcoins qui n’ont pas subi un audit de leur code. Dans ce cas de figure, une entreprise analyse le smart contract du projet. Après l’audit, vous en saurez plus sur les règles de gouvernance du contrat, garantissant la sécurité des fonds d’investissement, ainsi que sur l’encadrement des développeurs dans leur mission. »